Rechercher
Rechercher

Économie - Guerre Israël-Hamas

Israël enquête sur des investisseurs qui ont vendu à découvert juste avant le 7 octobre

Les recherches menées par les professeurs de droit Robert Jackson Jr, de l'université de New York, et Joshua Mitts, de l'université de Columbia, ont mis en évidence d'importantes ventes à découvert d'actions avant les attaques. 

Israël enquête sur des investisseurs qui ont vendu à découvert juste avant le 7 octobre

L'entrée de la bourse de Tel Aviv. Jack GUEZ/AFP

Les autorités israéliennes enquêtent sur des affirmations de chercheurs américains selon lesquelles certains investisseurs auraient eu connaissance à l'avance d'un plan du Hamas visant à attaquer Israël le 7 octobre et auraient utilisé cette information pour tirer profit de titres israéliens, a rapporté Reuters.

Les recherches menées par les professeurs de droit Robert Jackson Jr, de l'université de New York, et Joshua Mitts, de l'université de Columbia, ont mis en évidence d'importantes ventes à découvert d'actions avant les attaques. "Quelques jours avant l'attaque, les négociants semblaient anticiper les événements à venir", écrivent-ils, citant des intérêts à découvert dans le MSCI Israel Exchange Traded Fund (ETF) qui ont "soudainement, et de manière significative, augmenté" le 2 octobre selon les données de l'Autorité de régulation de l'industrie financière (FINRA).

"Juste avant l'attaque, la vente à découvert de titres israéliens à la bourse de Tel Aviv (TASE) a augmenté de façon spectaculaire", écrivent-ils dans leur rapport de 66 pages. En réponse, le TASE a renvoyé Reuters à l'Autorité israélienne des valeurs mobilières, qui a déclaré : "La question est connue de l'autorité et fait l'objet d'une enquête par toutes les parties concernées".

Suivez notre direct

Une frappe israélienne sur une école abritant des Palestiniens déplacés fait 25 morts à Khan Younès; Washington sanctionne les colons israéliens accusés de violences en Cisjordanie : Jour 60 de la guerre

Une porte-parole de l'Autorité de régulation des marchés financiers n'a pas donné plus de détails tandis que la police israélienne n'a pas fait de commentaires dans l'immédiat. Les chercheurs ont indiqué qu'avant le 7 octobre, les ventes à découvert - dans lesquelles les investisseurs s'attendent à ce que le prix d'une action baisse, afin de la racheter à un prix inférieur en réalisant un bénéfice -, "ont dépassé les ventes à découvert qui se sont produites pendant de nombreuses autres périodes de crise".

Augmentation brutale et inhabituelle

Cela inclut la récession qui a suivi la crise financière de 2008, la guerre Israël-Gaza de 2014 et la pandémie de Covid-19. Dans leur rapport, Robert Jackson Jr et Joshua Mitts avancent que pour Leumi, la plus grande banque israélienne, 4,43 millions de nouvelles actions vendues à découvert entre le 14 septembre et le 5 octobre ont généré des profits de 3,2 milliards de shekels (862 millions de dollars) sur cette vente à découvert supplémentaire.

"Bien que nous n'observions pas d'augmentation globale des ventes à découvert d'entreprises israéliennes sur les marchés boursiers américains, nous constatons une augmentation brutale et inhabituelle, juste avant les attentats, des échanges d'options risquées à court terme sur ces entreprises, qui expirent juste après les attentats", ont-ils déclaré.

"Nos résultats suggèrent que des traders informés des attaques à venir ont profité de ces événements tragiques et, conformément à la littérature antérieure, nous montrons que ce type de transactions se produit dans les lacunes de l'application, aux États-Unis et au niveau international, des interdictions légales relatives aux transactions en connaissance de cause".

Les professeurs ont évoqué les tendances observées au début du mois d'avril, lorsqu'il a été signalé que le Hamas préparait initialement son attaque contre Israël. "Le volume des transactions à découvert sur l'EIS (le MSCI Israel ETF) a atteint le 3 avril des niveaux très similaires à ceux observés le 2 octobre, et était bien plus élevé en ordre de grandeur que les autres jours précédant le 3 avril", ont-ils déclaré.

L'histoire de cette nouvelle étude a été rapportée pour la première fois sur le site d'information financière israélien The Marker.

(Cet article est une traduction d'une dépêche de l'agence Reuters.)

Les autorités israéliennes enquêtent sur des affirmations de chercheurs américains selon lesquelles certains investisseurs auraient eu connaissance à l'avance d'un plan du Hamas visant à attaquer Israël le 7 octobre et auraient utilisé cette information pour tirer profit de titres israéliens, a rapporté Reuters.Les recherches menées par les professeurs de droit Robert Jackson Jr, de...

commentaires (5)

Ça n’est que la partie émergente de l’iceberg. Ne pas se faire emprisonner est un motif d’autant plus important que de gagner quelques pécules sur le dos des morts. Vivement la fin de la guerre qui s’annonce interminable.

Sissi zayyat

12 h 17, le 05 décembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • Ça n’est que la partie émergente de l’iceberg. Ne pas se faire emprisonner est un motif d’autant plus important que de gagner quelques pécules sur le dos des morts. Vivement la fin de la guerre qui s’annonce interminable.

    Sissi zayyat

    12 h 17, le 05 décembre 2023

  • L'etude est completement erronee et Reuters a fait une erreure en ne pas verifiant les informations. Les actions sur TASE sont en agorot (centimes) et pas en shekel, ils ont multiplie les pertes par 100

    Elementaire

    22 h 22, le 04 décembre 2023

  • La grande question évidemment: Est-ce que les gens qui ont fait ces ventes "à vide" étaient proches du Hamas, ou proches du gouvernement Israélien? Dans le premier cas, c'est des gangsters qui n'en sont pas à un crime près. Dans le deuxième, ce seraient des traitres qui ont placé leur intérêt personnel avant leur pays et leurs concitoyens. Dans un cas comme dans l'autre, j'espère que les autorités des marchés pourront trouver des preuves concluantes, et punir ces criminels.

    Micheline

    21 h 25, le 04 décembre 2023

  • Tiens tiens, c’est comme juste avant le 11 septembre… no comment…

    Gros Gnon

    19 h 43, le 04 décembre 2023

  • Au fil des semaines et des mois, la face cachée de cette attaque du Hamas va apparaitre. Nous avons toujours dit que cette attaque du Hamas qui s'est avéré , pour eux, une BALADE !!! Ils traversent la frontière en mobylettes et parapentes !!! ils kidnappent et rentrent à Gaza tranquilles et pépères avec des centaines d'otages??? Walaw?? .... sans aucune résistance israélienne?? Ca laisse preplexe.

    LE FRANCOPHONE

    18 h 41, le 04 décembre 2023

Retour en haut