Rechercher
Rechercher

Idées - Appel

France : Non à l’antisémitisme, non à l’islamophobie

France : Non à l’antisémitisme, non à l’islamophobie

Photo d'illustration : L'un des rassemblements républicains organisés en France contre l'antisémitisme, à Rennes, le 12 novembre 2023. Quentin Bonade-Vernault / Hans Lucas via AFP

Appel signé par plus de deux cent personnalités et associations françaises ou francophone (la liste complète des signataires est disponible sur le site de Mediapart, où elle a été initialement publiée).

Nous, soussignés, associations des droits humains et organisations non gouvernementales, intellectuels et personnalités du monde littéraire, scientifique, politique, du monde arabe et/ou de culture musulmane, croyants pratiquants ou non, laïques ou athées, citoyens français ou résidant en France, affirmons que l’antisémitisme doit être combattu et que la haine des juifs ne saurait être tolérée, quel qu’en soit le prétexte.

Ce combat est indissociable de la lutte contre toutes les formes de racisme et de xénophobie, y compris l’islamophobie, le rejet d’autrui à cause de sa couleur de peau, son origine ethnique, ses convictions religieuses ou son orientation sexuelle.

Face à la très grave recrudescence de la parole et des actes antisémites et islamophobes, nous devons, et pouvons – nous le devons pour nos enfants et les générations à venir – unir nos forces afin de mener ensemble le combat contre toutes les formes de racisme.

Antisémitisme et islamophobie se nourrissent l’un de l’autre. Nous sortir de cette impasse devrait mobiliser toutes nos forces.

Ce n’est pas en nous pointant du doigt les uns les autres en nous accusant de tous les torts, diabolisant et déshumanisant l'autre, que seront étouffés la haine et l’amalgame, ni assurée la cohabitation, ni reconquises la confiance et la paix partagées.

« C’est une folie de haïr toutes les roses parce qu’une épine vous a piqué », disait le Petit Prince. Évitons les amalgames : aucun juif ne saurait être pris pour représentatif de tous les juifs ; aucun musulman ne saurait être pris pour représentatif de tous les musulmans.

« Notre ennemi est la haine » insiste Edgar Morin. Ne la laissons pas vaincre nos cœurs. Chacun doit pouvoir soutenir la cause qui lui semble juste sans procéder à l’amalgame ni inciter à la haine.

Nous réaffirmons le droit légitime des Israéliens et des Palestiniens à vivre en paix, dans le respect mutuel des droits de chacun. Nous réaffirmons que la paix entre Palestiniens et Israéliens passe par une solution politique qui reconnaisse les droits de chacun à un État viable avec tous ses attributs et à la sécurité authentique dans des frontières définitives formellement et internationalement reconnues.

Cela signifie la fin de la colonisation conformément aux résolutions de l’ONU et aux stipulations maintes fois réitérées de la Communauté internationale, la fin du blocus inhumain sur Gaza, un cessez-le-feu immédiat et l’arrêt de la punition collective envers un peuple. « Œil pour œil et le monde finira aveugle » disait le Mahatma Ghandi : on ne peut justifier un massacre qui se déroule sous nos yeux chaque jour, par un autre massacre aussi terrible soit-il, sauf à enliser le monde dans un cercle infernal de contre-vengeances.

Le conflit israélo-palestinien est un conflit de colonisation. Il n’est pas un conflit entre Juifs et Arabes. Ni un conflit entre Juifs et Musulmans. Nous devons repacifier notre pays et pour cela cesser de déshumaniser l’autre, sous peine de voir transmise la haine aux générations futures.

Nous dénonçons tous les crimes de guerre d’où qu’ils proviennent.

Nous pleurons les morts civils qu'ils soient israéliens ou palestiniens et nous nous joignons à la douleur de leurs familles.

Ensemble, faisons de la lutte contre l’antisémitisme et l’islamophobie, ainsi que toutes les autres formes de racisme, notre combat commun.

Pour notre part : nous nous y engageons !

Appel signé par plus de deux cent personnalités et associations françaises ou francophone (la liste complète des signataires est disponible sur le site de Mediapart, où elle a été initialement publiée).Nous, soussignés, associations des droits humains et organisations non gouvernementales, intellectuels et personnalités du monde littéraire, scientifique, politique, du monde...

commentaires (1)

Les juifs ultra attaquent même les chrétiens dans la vieille ville de Jérusalem

Eleni Caridopoulou

18 h 19, le 01 décembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Les juifs ultra attaquent même les chrétiens dans la vieille ville de Jérusalem

    Eleni Caridopoulou

    18 h 19, le 01 décembre 2023

Retour en haut