Rechercher
Rechercher

Politique - Guerre Israël-Hamas

Le Liban formera un comité pour l'évacuation des étrangers en cas d'escalade du conflit

Ce comité sera également chargé d'étudier les demandes de survol de l'espace aérien libanais par des aéronefs transportant du personnel militaire étranger.

Le Liban formera un comité pour l'évacuation des étrangers en cas d'escalade du conflit

Des membres du contingent français de la Finul photographiés lors d'une visite du ministre français des Forces armées, Sébastien Lecornu, dans le village de Deir Kifa, au Liban-Sud, le 2 novembre 2023. Photo Mahmoud Zayyat/AFP

Le gouvernement libanais sortant a annoncé, vendredi, son intention de former une commission chargée d’étudier les demandes d'évacuation des ressortissants étrangers et les mesures associées nécessaires en cas d'escalade du conflit entre Israël et le Hamas qui touche le sud du Liban depuis le 8 octobre.

Cette commission est dirigée par le secrétaire général du Conseil supérieur de la défense, a indiqué le bureau du Premier ministre sortant, Nagib Mikati, dans un communiqué.

Reportage

À Cana, la peur du martyre sans fin

« À la lumière des développements et des besoins de sécurité et d'intérêt public (...) la commission aura des représentants des ministères des Affaires étrangères, de la Défense, de l'Intérieur, des Travaux publics et des Transports, du commandement de l'armée, de la Direction générale des Forces de sécurité intérieure, de la Direction générale de la Sûreté générale, de la Direction générale de la Sécurité de l'État et de l'administration douanière », précise le communiqué.

Survol d'aéronefs transportant du personnel militaire étranger

« La mission de la commission sera d'étudier les demandes d'évacuation des ressortissants étrangers du Liban, de même que les demandes de survol de l'espace aérien libanais et d'atterrissage à l'Aéroport international de Beyrouth (AIB) d'aéronefs transportant du personnel militaire étranger et des matériaux dangereux pour soutenir les efforts de préparation de cette évacuation », explique le texte.

Selon le quotidien Al-Akhbar proche du Hezbollah, l'ambassade d'Allemagne a demandé l'approbation du gouvernement libanais pour déployer des éléments de l'armée allemande sur le territoire libanais « afin de prévenir les dommages aux citoyens allemands et leur porter secours en cas de danger ».

Lire aussi

Faire des stocks de nourriture ou non ? Les Libanais indécis face au risque de guerre

Al-Akhbar aurait également appris que plusieurs autres pays, dont le Canada, ont demandé l’autorisation que leurs avions militaires atterrissent à l'AIB. Un avion militaire canadien a atterri à l'AIB le 25 octobre, transportant des armes et des matières classées dangereuses, écrit le quotidien. Le journal ajoute que l'ambassade de Belgique avait demandé l'autorisation d'introduire des « matériaux dangereux » par  l'AIB.

Selon des responsables sécuritaires, le Liban n'a pas reçu de demandes similaires depuis 2006, et il est clair que cela est lié à la guerre israélienne en cours contre Gaza et à la situation exceptionnelle du Liban, poursuit Al-Akhbar.

L'Orient-Le Jour a tenté de contacter l'AIB, l'ambassade d'Allemagne et l'armée libanaise pour obtenir davantage de commentaires sur cette question, mais n'a reçu aucune réponse dans l’immédiat. L'ambassade du Canada a déclaré, pour sa part, ne pas pouvoir commenter pour l’heure ces informations.

Plusieurs pays ont conseillé à leurs ressortissants de quitter le Liban, parmi lesquels les États-Unis, le Royaume-Uni, l'Allemagne, la Belgique et la France. Paris appelle, en fait, ses ressortissants de passage au Liban à quitter le pays, et invite à la grande prudence ceux qui y résident.

Les compagnies aériennes, notamment la Middle East Airlines (MEA), ont annulé plusieurs de leurs vols à destination et en provenance du Liban.

Ces mesures interviennent alors que les craintes d'une nouvelle escalade militaire au Liban se profilent. Et ce, dans un contexte d’intensification des combats entre Israël et le Hezbollah à la frontière sud, et de poursuite de la guerre entre Israël et le Hamas depuis la sanglante attaque de ce mouvement en Israël, le 7 octobre dernier.

Plus de 50 personnes, pour la plupart des militants du Hezbollah, ont été tuées depuis lors par des frappes israéliennes au Liban-Sud.

Le gouvernement libanais sortant a annoncé, vendredi, son intention de former une commission chargée d’étudier les demandes d'évacuation des ressortissants étrangers et les mesures associées nécessaires en cas d'escalade du conflit entre Israël et le Hamas qui touche le sud du Liban depuis le 8 octobre.Cette commission est dirigée par le secrétaire général du Conseil supérieur de...
commentaires (3)

Mais reveillez-vous bande d’indignes irrécupérables, il ne s’agit pas là de pallier aux conséquences d’une guerre, il faut tout faire pour empêcher que quiconque ne puisse la déclencher. Vous n’avez donc plus aucun honneur ni aucun patriotisme pour continuer à assister à cet affront et à ce spectacle humiliant que HN vous fait subir? De quoi êtes vous fait et qu’avez-vous fait à notre pays?

Sissi zayyat

15 h 11, le 04 novembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Mais reveillez-vous bande d’indignes irrécupérables, il ne s’agit pas là de pallier aux conséquences d’une guerre, il faut tout faire pour empêcher que quiconque ne puisse la déclencher. Vous n’avez donc plus aucun honneur ni aucun patriotisme pour continuer à assister à cet affront et à ce spectacle humiliant que HN vous fait subir? De quoi êtes vous fait et qu’avez-vous fait à notre pays?

    Sissi zayyat

    15 h 11, le 04 novembre 2023

  • I pray to God and Our Lady of Lebanon that all the talk about a war involving Lebanon is stopped. The people of Lebanon deserve peace, stability and prosperity, the people of Lebanon must be respected, Pauline.

    Mme Pauline Davidson

    19 h 32, le 03 novembre 2023

  • c est quoi,cette foutaise, "Politiciens Polichinelles du Liban? encore un comite pour des commissions ,corruption et de l argent perdu?! en plus,NOUS,les citoyens au Liban,on est les plus concernés ici !!

    Marie Claude

    14 h 10, le 03 novembre 2023

Retour en haut