Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Guerre Hamas - Israël

Le point à 22h30 : Le gouvernement israélien approuve « à l'unanimité l'élargissement de l'invasion terrestre » ; le Hezbollah met en garde Israël

Benjamin Netanyahu a indiqué que l'opération terrestre en cours à Gaza est la deuxième phase de la guerre, qui sera « difficile » et « longue ».

De la fumée s'élève au-dessus de Gaza plongée dans l'obscurité, vue depuis la frontière d'Israël avec Gaza, le 28 octobre 2023. (Crédit : Amir Cohen/Reuters)

La guerre entre Israël et le Hamas, entrée samedi dans son 22e jour, a été déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre sur le sol israélien à partir de la bande de Gaza.

En représailles, l'armée israélienne bombarde depuis sans relâche la bande de Gaza, contrôlée par le Hamas depuis 2007, et assiège ce territoire palestinien exigu où s'entassent quelque 2,4 millions de Palestiniens.

Voici les derniers développements samedi.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a affirmé lors d'une conférence de presse que le gouvernement a « approuvé à l'unanimité l'élargissement de l'invasion terrestre ». 

Il a indiqué que l'opération terrestre en cours à Gaza est la deuxième phase de la guerre, et qu'elle sera « difficile » et « longue », avec des « objectifs très clairs ». Il a ajouté qu'Israël fera tout ce qui est en son pouvoir pour libérer les otages. Plus tôt M. Netanyahu a rencontré des représentants de familles dont des membres sont retenus en otage. Le gouvernement israélien a précisé que 229 otages ont été enlevés par le Hamas le 7 octobre.

L'après-midi, le ministre de la Défense israélien, Yoav Gallant a déclaré que « nous sommes entrés dans une nouvelle phase dans la guerre »,  après une nuit d'intenses bombardements et d'incursion de l'armée israélienne dans le territoire palestinien.

Lire aussi

Netanyahu : la guerre dans la bande de Gaza "sera longue et difficile"

Manifestations au Liban

Le député du Hezbollah Ali Fayad a affirmé samedi, au cours d'un rassemblement de solidarité avec la Palestine organisée par le parti chiite à Saïda (Liban-sud), que « toutes les options sont sur la table (...) si Israël va plus loin dans ses agressions ».

De son côté, un porte-parole du Hamas a souligné que « la Résistance en Palestine est un prolongement de la Résistance au Liban ».

Lire aussi

Si Israël « poursuit ses agressions, toutes les options sont sur la table », menace un député du Hezbollah

Les frappes entre Hezbollah et Israël

Un obus a touché samedi le siège de la Force intérimaire de l'ONU au Liban (Finul) dans le sud du pays, a rapporté un porte-parole. C'est le second incident de ce type depuis l'intensification des échanges de tirs à la frontière israélo-libanaise.

« Un obus a touché l'intérieur de la base » de Naqoura, a déclaré Andrea Tenenti, porte-parole de la Finul au Liban 

Lire aussi

Un obus touche le QG de la force de maintien de la paix au Liban

Les frappes se poursuivent à Gaza

Des roquettes provenant de Gaza ont également visé Israël, selon des journalistes de l'AFP, qui ont constaté des interceptions par la défense aérienne israélienne. Au moins deux roquettes ont atteint le sol israélien, selon les autorités.

En soirée, des soldats israéliens opéraient toujours au sol dans la bande de Gaza, selon l'armée.

L'armée israélienne a prévenu qu'elle considérait désormais la ville de Gaza et sa région comme un « champ de bataille » et ordonné aux habitants de « partir immédiatement » vers le sud. Selon le porte-parole de la Défense civile à Gaza, Mahmoud Bassal, « des centaines d'immeubles et de maisons ont été entièrement détruits » dans les raids nocturnes.

Les communications et internet sont coupés depuis vendredi dans le territoire palestinien.

Le Hamas veut échanger les otages contre des prisonniers

La branche militaire du Hamas a affirmé qu'elle était prête à relâcher les otages enlevés lors de son attaque sur le sol israélien en échange de la libération de tous les prisonniers palestiniens en Israël.

Il a ajouté qu'il était sur le point de conclure un accord avec Israël au sujet des otages détenus par la faction militante palestinienne, mais Israël a « bloqué » cette possibilité, selon un porte-parole de la branche armée du groupe, cité par Reuters.

Les familles des otages, en majorité israéliens, « s'inquiètent du sort de leurs proches » et exigent du gouvernement des explications après les bombardements intenses de l'armée sur Gaza, ont-elles indiqué dans un communiqué. D'après les autorités israéliennes, environ 230 otages seraient retenus dans la bande de Gaza.

Lire aussi

Le Hamas cherche huit otages russo-israéliens à Gaza pour les libérer

Nouveau bilan côté palestinien

Le ministère de la Santé du Hamas a annoncé dans son dernier bilan que 7.703 personnes avaient été tuées dans la bande de Gaza depuis le début de la guerre avec Israël, dont plus de 3.500 enfants.

Selon les autorités israéliennes, plus de 1.400 personnes ont été tuées dans le pays, essentiellement des civils et la majorité lors de l'attaque du 7 octobre menée par le Hamas.

Israël rappelle ses diplomates en Turquie

Israël a rappelé ses diplomates de Turquie afin de « réévaluer les relations » entre les deux pays, en réaction aux « graves déclarations » d'Ankara.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan avait accusé plus tôt l'Occident d'être « le principal coupable des massacres à Gaza », lors d'un « meeting de soutien à la Palestine ». « Israël, nous vous déclarons devant le monde entier criminel de guerre », a-t-il ajouté.

La guerre entre Israël et le Hamas, entrée samedi dans son 22e jour, a été déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre sur le sol israélien à partir de la bande de Gaza.En représailles, l'armée israélienne bombarde depuis sans relâche la bande de Gaza, contrôlée par le Hamas depuis 2007, et assiège ce territoire...

commentaires (8)

Triste Moyen Orient! Connaîtront nous un jour la Paix? C’est le résultat de l’ignorance des masses, l’ego et l’impunité des dirigeants. Si seulement ils savaient…

Michel KARAM

06 h 27, le 29 octobre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (8)

  • Triste Moyen Orient! Connaîtront nous un jour la Paix? C’est le résultat de l’ignorance des masses, l’ego et l’impunité des dirigeants. Si seulement ils savaient…

    Michel KARAM

    06 h 27, le 29 octobre 2023

  • Pensons plutôt à ce pauvre Liban complètement dépouillé sans relâche depuis 1975, par les organisations palestiniennes qui n'ont pas hésité à réduire en cendres la vie et les projets de vie de plusieurs générations pour laisser derrière eux plusieurs centaines de milliers de morts. Non content d'avoir été bouté dehors ils ont laissé derrière eux ce Hezbollah aujourd'hui rejoints par le Jihad islamique et le Hamas qui vont achever d'enterrer le Liban, son essence et sa raison d'être. Qui des palestiniens a manifesté une seule fois pour protester des blessés et des tués libanais victimes des guerres des autres dans cesse renouvelées. Je suis sidéré par ces libanais dont la mémoire courte et l'imbécile résilience les rend aveugles et sourds. Apitoyez vous sur vous mêmes, bientôt vous n'aurez mêmes plus les moyens de vous acheter des mouchoirs pour essuyer vos larmes.

    Jules Lola

    22 h 52, le 28 octobre 2023

  • Tous ceux qui regardent ce génocide perpétré par les sionistes, en faisant de l'humour devraient penser à ces familles enfermées avec leurs enfants et qui demandent de l'aide, un arrêt immédiat de ce génocide. Un peu d'humanité SVP ferait du bien au monde! Et n'oublions jamais que ce n'est pas une guerre entre le Hamas et Israél, mais c'est l'usurpation programmée de la Palestine, avec des horreurs qui se passent en silence en territoire palestinien, par des envahisseurs sans scrupule! Travailler pour la paix, et non la guerre!

    Hélène Somma

    20 h 36, le 28 octobre 2023

  • L,HYSTERIE QUI MASSACRE LES KURDES DEMANDE A L,HYSTERIE QUI MASSACRE LES GAZAOUIS D,ARRETER SA FOLIE.

    LA LIBRE EXPRESSION

    14 h 48, le 28 octobre 2023

  • LA CENSURE EST MAUVAISE SURTOUT QUAND ON CELEBRE UN FAMEUX EDITORIAL.

    LA LIBRE EXPRESSION

    13 h 15, le 28 octobre 2023

  • DANS SON FANTASTIQUE EDITORIAL MONSIEUR ISSA GORAIEB A DONNE LIBRE COURS A SA LIBRE EXPRESSION. HONNEUR !

    LA LIBRE EXPRESSION

    11 h 30, le 28 octobre 2023

  • SUR LA VOIE D,UN GENOCIDE SOUS LES YEUX DU MONDE, EN PRESENCE DES FLOTTES OCCIDENTALES ET AVEC LEUR TRES TRES TIMIDE OBJECTION. CA RAPPELLE LA PRESENCE DE CES FLOTTES SUR LE LITTORAL TURC DURANT LE GENOCIDE DES ARMENIENS ET DES CHRETIENS D,ASIE MINEURE.

    LA LIBRE EXPRESSION

    11 h 15, le 28 octobre 2023

  • Vendredi soir, le Hamas a appelé le monde à « agir immédiatement » pour faire cesser les frappes d'Israël, Ils ne devraient s'en prendre qu'à eux mêmes, après avoir déclenché les hostilités, attendaient ils des fleurs? "Ils sèment le vent, ils récolteront la tempête" (Traduction Œcumènique de la Bible, qu'ils honissent)

    C…

    08 h 39, le 28 octobre 2023

Retour en haut