Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Éclairage

Massacre à Gaza : les failles de la version israélienne

Dans son argumentaire, l'État hébreu a recours à un enregistrement audio, qui, selon les experts, a tout d'un faux.

Massacre à Gaza : les failles de la version israélienne

Des corps étalés au sol après le bombardement de l'hôpital al-Ahli à Gaza, mardi soir. Photo Daoud Nemer/AFP

Nuit noire à Gaza. Plusieurs centaines de personnes ont été tuées mardi soir dans un tir sur l'enceinte de l’hôpital al-Ahli, au nord de ce territoire assiégé. Si l’attaque est imputée par les Palestiniens à l’armée israélienne, qui pilonne...
Nuit noire à Gaza. Plusieurs centaines de personnes ont été tuées mardi soir dans un tir sur l'enceinte de l’hôpital al-Ahli, au nord de ce territoire assiégé. Si l’attaque est imputée par les Palestiniens à l’armée israélienne, qui pilonne...

commentaires (12)

Pourquoi l'OLJ ne cite t il pas l'enquête très fouillée du Monde ?

F. Oscar

23 h 07, le 20 octobre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (12)

  • Pourquoi l'OLJ ne cite t il pas l'enquête très fouillée du Monde ?

    F. Oscar

    23 h 07, le 20 octobre 2023

  • Arretez vos speculations: 1 - L'hopital n'a pas ete touche. 2 - Le parking l a ete 3 - Il n'y a pas de cratere prouvant qu'il s'agit d'un missile mais un lieu incendie prouvant qu'il s'agissait d'une roquette. Or qui tire des roquettes sinon le Jihad Islamique?

    IMB a SPO

    17 h 49, le 19 octobre 2023

  • LA PROPAGANDE ET LES ORDRES BATTENT LEUR PLEIN. X EST AVISE DE CLORE TOUT MESSAGE PRO PALESTINIEN. LES MEDIAS OCCIDENTAUX ET LA PLUPART DES LOCAUX PROBABLEMENT DE MEME. LA VERITE, FABRIQUEE, EST CHANTEE EN DIAPASON POUR LAVER LES CERVEAUX. LA VERITE EST LA GRANDE VICTIME. ON SE RIE DES PEUPLES.

    LA LIBRE EXPRESSION

    14 h 00, le 19 octobre 2023

  • Ce tir n'est une erreur de personne; il est calculé prémédité en temps et lieu et heure suivi d une belle propagande

    CBG

    12 h 43, le 19 octobre 2023

  • HONTEUX CE COMMENTAIRE

    Attié Adel

    12 h 40, le 19 octobre 2023

  • Le titre de cet article est on ne peut plus racoleur et biaisé. Dire que la preuve de cette erreur de tir serait fausse à cause du professionnalisme militaire du Hamas est une hérésie. Même les armées les plus performantes au monde ont eu des failles et des erreurs de frappes et dues à des défaillances techniques au cours de certaines guerres alors arrêtez de faire des titres racoleurs qui ne reposent que sur des suppositions que vous exposez comme une vérité irréfutable. On avait l’habitude à plus de sérieux dans ce journal.

    Sissi zayyat

    11 h 01, le 19 octobre 2023

  • IL N,Y A QU,UN QUI SOUPCONNAIT QUE PEUT-ETRE DES HAMASIS SE CACHENT DANS L,EGLISE, ET APRES LES MAINTES OGIVES ET FUSEES LANCEES DANS LA COUR POUR FAIRE FUIR LES MEDECINS, LES MALADES, LES BLESSES ET LES HAMASIS SOUPCONNES ON A LANCE LES DEUX ROQUETTES DE L,APOCALYPSE SUR L,HOPITAL.

    LA LIBRE EXPRESSION

    10 h 25, le 19 octobre 2023

  • Une vidéo vue sur LCI montrerait la trajectoire du missile : celui-ci viendrait clairement de Gaza, Cette vidéo est géolocalisée, mais elle a pu être truquée. - Le principal argument présenté dans cet article est peu convaincant: "La probabilité qu’ils (le Jihad islamique) commettent une faute pareille semble donc assez faible," Effectivement, mais un incident technique ne peut être exclu. Surtout , il pourrait ne pas s'sgir d'un accident. Le tir a pu être délibéré. A qui le crime a-t-il profité, sinon au Hamas et consorts? Qui en a reçu blâme et condamnation quasi unanimes, sinon Israël? Etait-il dans l'intérêt de l'état hébreux de créer un tel scandale, juste avant l'arrivée de Biden? Les arguments des deux camps s'opposent équivalemment. En l'absence d'une enquête indépendante, il est impossible de trancher. Et comme celle-ci n'aura jamais lieu ...

    Yves Prevost

    07 h 17, le 19 octobre 2023

  • Il faut savoir raison garder... Votre analyse manque de rigueur...en plus de une guerre militaire, nous sommes dans une guerre de l'information... A qui profite le crime: pas aux israeliens et américains qui ont dû annuler, a la veille de l arrivée de Biden au MO la rencontre avec les dirigeants arabes...et donc une partie de l effet de la visite...les SR occidentaux estiment a une cinquantaine de personnes tuées... Alors qu'au debut on parlait d'1millier de morts....

    Nad

    05 h 47, le 19 octobre 2023

  • Monsieur Biden, reconnaissez que vous vous êtes trompé sur l’ignoble accusation que c’est le Hamas qui a tiré un missile sur l’hôpital alors que les sionistes imputent le tir au Jihad islamique. Il y va de votre crédibilité aux prochaines élections dont les juifs ANTISIONISTES risquent de ne pas voter pour vous de même que vos partisans. Vous êtes l’erreur même que Trump a fait en vous accusant d’avoir volé l’élection. Y’a pas de honte à reconnaître son erreur. C’est dans l’erreur que l’on reconnaît sa vérité. Les musulmans vous ont préféré a Trump pour votre intégrité que vous bafouez par votre accusation éhontée. Pour une fois, donnez raison à la raison d’être une raison par rapport aux multiples mensonges des sionistes surtout de Netanyahu que je considère comme Trump et en pire, car Trump est incapable de gérer que par des mensonges alors que Netanyahu vit dans le mensonge en tant que sioniste absolu qui veut briser la magistrature suprême des tribunaux d’israel.

    Mohamed Melhem

    05 h 38, le 19 octobre 2023

  • Bon article mais les services de renseignements Européens ont révélé que le nombre de victimes s'élèverait de 10 à 50 victimes. Une tragédie inacceptable mais loin des 500 morts annoncés initialement par les autorités palestiniennes. La parole des services de renseignements américains et européens auront toujours plus de valeurs que celles du Hamas. Les médias doivent apprendre la nuance avant de sauter sur la première info venue pour faire la course aux clics.

    Charbel Moussalem

    03 h 17, le 19 octobre 2023

  • Pauvres civils qui paient le prix de la folie des politiciens. Faut arrêter ce massacre. Ca y est , c’est bon. Il est temps de laisser la paroles aux organisations humanitaires pour libérer les otages

    LE FRANCOPHONE

    00 h 28, le 19 octobre 2023

Retour en haut