Rechercher
Rechercher

Politique - Tensions

Hamas-Israël : Si le Liban est entraîné dans le conflit, ce sera la 3e guerre mondiale, estime Marwan Hamadé

Le député joumblattiste du Chouf presse le Hezbollah d’épargner au pays une escalade, estimant que cela devrait également être une priorité de la communauté internationale.

Hamas-Israël : Si le Liban est entraîné dans le conflit, ce sera la 3e guerre mondiale, estime Marwan Hamadé

Marwan Hamadé, député joumblattiste du Chouf. Photo d'archives ANI

Guerre à Gaza, jour 11 : une frappe imputée par le Hamas à Israël contre un hôpital fait plus d’un millier de morts. L’évènement n’est pas passé inaperçu au Liban où le Hezbollah gère avec prudence, jusqu’ici, son intervention dans le conflit en cours entre le Hamas et l’État hébreu. Et à l’heure où le numéro un du parti, Hassan Nasrallah, s’en tient à son silence depuis le début des hostilités, les craintes de voir le Liban emporté par le Déluge d’al-Aqsa persistent. En face, certains protagonistes locaux, notamment le leader druze et ex-chef du Parti socialiste progressiste, Walid Joumblatt, s’activent sur plusieurs fronts pour épargner au pays le scénario du pire : celui d’une « troisième guerre mondiale » ou presque, selon Marwan Hamadé, député joumblattiste  qui a répondu mercredi aux questions de L’Orient-Le Jour.  

Comment le massacre de mardi soir va-t-il influer sur la guerre en cours, et surtout, sur les efforts menés pour arriver à un cessez-feu ?

Avec l’ampleur des crimes commis au quotidien, je crois que ce massacre va finir par devenir  un simple épisode de cette guerre. Mais s’il reste encore un peu de conscience mondiale – sachant que le monde est aveugle et sourd –, le massacre de mardi devrait accélérer les efforts pour éviter le scénario du pire. Celui-ci ne porterait pas uniquement sur la poursuite des combats à Gaza, mais aussi sur une intervention du Liban dans le conflit. Et empêcher cette éventualité devrait être une priorité de la communauté internationale. Car si le Liban est entraîné, ce sera presque la troisième guerre mondiale.  

Lire aussi

Mais où est donc passé Hassan Nasrallah ?

Walid Joumblatt multiplie les appels à épargner au Liban une guerre inopportune. Après les entretiens avec le président de la Chambre et le Premier ministre sortant, que comptez-vous faire sur ce plan ?

Walid Joumblatt fait part de son sentiment historique de solidarité avec la cause palestinienne. Aujourd’hui, il n’évoque plus le Hamas. Ce qui lui importe, c’est d’éviter que le Liban soit entraîné dans une guerre dont il ne pourra clairement pas supporter les conséquences. Nous allons donc poursuivre nos contacts au Liban comme à l’étranger. Nous allons surtout tenter de mobiliser une opinion publique qui ne veut pas la guerre.

Quel message adressez-vous à Hassan Nasrallah ?

Je lui dis simplement : “Ne plongez pas le Liban dans la guerre.” Mais je suis conscient qu’une telle décision le dépasse largement. Elle est tributaire de calculs qui vont bien au-delà de sa formation. On dit de Hassan Nasrallah qu’il est le leader tout-puissant. Mais c’est à Téhéran que toutes les décisions sont prises.  

Guerre à Gaza, jour 11 : une frappe imputée par le Hamas à Israël contre un hôpital fait plus d’un millier de morts. L’évènement n’est pas passé inaperçu au Liban où le Hezbollah gère avec prudence, jusqu’ici, son intervention dans le conflit en cours entre le Hamas et l’État hébreu. Et à l’heure où le numéro un du parti, Hassan Nasrallah, s’en tient à son...

commentaires (8)

A un moment donné il faut passer à la caisse. Tous ces pays qui ont fait mine de ne pas connaître la nuisance de ce pays et de ses mercenaires sont obligés de payer le prix fort de leur aveuglement teinté de naïveté tant que cela se passait loin de leurs frontières. Les voilà entraînés par la force des choses dans ce conflit hors de contrôle. Cela ne nous réjouit guère mais tous les responsables des crimes commis dans le monde qui n’ont pas su les émouvoir pour les arrêter devraient un jour ou l’autre assumer leur responsabilité d’avoir laissé faire jusqu’à l’implosion.

Sissi zayyat

12 h 05, le 19 octobre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (8)

  • A un moment donné il faut passer à la caisse. Tous ces pays qui ont fait mine de ne pas connaître la nuisance de ce pays et de ses mercenaires sont obligés de payer le prix fort de leur aveuglement teinté de naïveté tant que cela se passait loin de leurs frontières. Les voilà entraînés par la force des choses dans ce conflit hors de contrôle. Cela ne nous réjouit guère mais tous les responsables des crimes commis dans le monde qui n’ont pas su les émouvoir pour les arrêter devraient un jour ou l’autre assumer leur responsabilité d’avoir laissé faire jusqu’à l’implosion.

    Sissi zayyat

    12 h 05, le 19 octobre 2023

  • "Si le Liban est entraîné dans le conflit, ce sera la 3e guerre mondiale"> Effectivement. La pr♪0sence du plus gros porte-avions du monde est là pour bien le faire comprendre.

    Yves Prevost

    07 h 40, le 19 octobre 2023

  • Cette guerre ne nous concerne pas ni de proche ni de loin , nous avons déjà plein les bras comme cela.

    Robert Moumdjian

    05 h 54, le 19 octobre 2023

  • bien. willayat al fakih , les iraniens sont tranquilles et les Arabes meurt à petit feu tout ça pour leur calcul d échiquier et tirer profit de cartes avantageux pour eux. la cause palestinienne est arabe et non perse ni ottomane, si les iraniens perdent leur fond de commerce ils n auront.t okyus de raison de vivre et Israël n aura plus de terroristes pour mendier de l argent aux occidentaux. bref un réveil arabes doit se faire sinon ils feront leur cuisines à nos dépend.

    Le juste milieu

    00 h 29, le 19 octobre 2023

  • La paix maintenant sous Biden. Une paix conditionnée par le désarmement des palestiniens et leur protection par toutes les puissances.

    Mohamed Melhem

    21 h 03, le 18 octobre 2023

  • Il%20faudrait%20peut%20-etre%20cesser%20de%20prendre%20le%20Liban%20pour%20le%20nombril%20du%20monde....

    Michel Trad

    20 h 05, le 18 octobre 2023

  • Si le prix de la guerre est la sortie de l’axe Iranien ou au moins notre neutralité alors je suis pour, on a déjà vécu 48 ans de cauchemar où notre souveraineté nous a été ôtée tantôt par les Palestiniens puis les Syriens et enfin les Iraniens, et nous sommes en train de mourir à petit feu par la lèpre qui nous ronge alors que nous sommes trop faibles pour réagir, ..De très nombreux Libanais encore non apatis, sont près a prendre, a ce stade le risque d’une intervention chirurgicale.

    Liban Libre

    19 h 17, le 18 octobre 2023

  • Si le prix de la guerre est la sortie de l’axe Iranien ou au moins notre neutralité alors je suis pour, on a déjà vécu 48 ans de cauchemar où notre souveraineté nous a été ôtée tantôt par les Palestiniens puis les Syriens et enfin les Iraniens, et nous sommes en train de mourir à petit feu par la lèpre qui nous ronge alors que nous sommes trop faibles pour réagir, ..De très nombreux Libanais encore non apatis, sont près a prendre, a ce stade le risque d’une intervention chirurgicale.

    Liban Libre

    17 h 46, le 18 octobre 2023

Retour en haut