Rechercher
Rechercher

Politique - Présidentielle

Pression accrue sur Bassil : le Hezbollah brandit la carte Joseph Aoun

Derrière l’entretien entre Mohammad Raad et Joseph Aoun, un signal important : le parti chiite n’oppose pas son veto à la candidature du chef de l’armée. 

Pression accrue sur Bassil : le Hezbollah brandit la carte Joseph Aoun

Le commandant de l’armée libanaise, Joseph Aoun, s’adressant à la troupe. Photo d’archives tirée du site de l’institution militaire.

Dans la bataille présidentielle, tous les coups semblent permis. Le Courant patriotique libre et le Hezbollah ont beau avoir repris langue pour tenter de s’accorder sur le dossier présidentiel, les deux partis essaient, chacun de son côté, de...
Dans la bataille présidentielle, tous les coups semblent permis. Le Courant patriotique libre et le Hezbollah ont beau avoir repris langue pour tenter de s’accorder sur le dossier présidentiel, les deux partis essaient, chacun de son côté, de...

commentaires (12)

Le parti chiite n’oppose pas son veto à la candidature du chef de l’armée. Du pipeau comme ils en ont l’habitude. Ils veulent faire croire qu’ils seraient prêts à troquer leur candidat alors qu’il n’en est rien et que si par accident il arriverait que ce général soit élu, ils se positionnent en faiseurs de roi pour obtenir les concessions qui vont avec en lui faisant croire qu’ils sont pour quelque chose. Ils ont procédé de la même façon avec l’ex Aoun, et naïf comme il est il a cru à leur pouvoir et a oublié que si les FL comme les Kataebs avaient refusé de l’élire il n’aurait jamais vu la couleur du fauteuil. Une fois installé dans le trône, il n’a cessé de montrer sa gratitude envers ceux qui ont tout fait pour le noyer dans le ridicule en détruisant le pays au prix de son intronisation fallacieuse avec son consentement sans borne et son aveuglement teinté de l’opportunisme qu’on lui connaît. La relève est assurée avec le gendre qui prouve qu’ils n’ont rein compris les deux.

Sissi zayyat

11 h 27, le 09 septembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (12)

  • Le parti chiite n’oppose pas son veto à la candidature du chef de l’armée. Du pipeau comme ils en ont l’habitude. Ils veulent faire croire qu’ils seraient prêts à troquer leur candidat alors qu’il n’en est rien et que si par accident il arriverait que ce général soit élu, ils se positionnent en faiseurs de roi pour obtenir les concessions qui vont avec en lui faisant croire qu’ils sont pour quelque chose. Ils ont procédé de la même façon avec l’ex Aoun, et naïf comme il est il a cru à leur pouvoir et a oublié que si les FL comme les Kataebs avaient refusé de l’élire il n’aurait jamais vu la couleur du fauteuil. Une fois installé dans le trône, il n’a cessé de montrer sa gratitude envers ceux qui ont tout fait pour le noyer dans le ridicule en détruisant le pays au prix de son intronisation fallacieuse avec son consentement sans borne et son aveuglement teinté de l’opportunisme qu’on lui connaît. La relève est assurée avec le gendre qui prouve qu’ils n’ont rein compris les deux.

    Sissi zayyat

    11 h 27, le 09 septembre 2023

  • - ILS SONT PRESSES POUR LA MAINMISE. - L,AUTRE VEUT ENCAISSER LA MISE, - AVANT LA VENTE DES NAIFS, - POUR RENTRER AU BLOC DES NOCIFS. - CES DERNIERS LE PRESSENT SANS CESSE, - LA CHAISE REVEE EN PROMESSE. - DE LA LE BAISER DE JUDAS, - NE SERAIT PLUS LOIN QUE D,UN PAS.

    LA LIBRE EXPRESSION

    13 h 51, le 08 septembre 2023

  • Il faut voir les revers de cette décision. De deux chose l’une. Si le HB a décidé d’appuyer la candidature de Aoun ce serait soit parce que les autres pays l’ont décidé en amont et que le HB veut utiliser son retournement de veste pour imposer ses conditions en amont sur ce général qui représente en premier l’autorité, même écornée et l’avoir dans la poche en lui faisant croire qu’il y est pour quelque chose dans son élection, soit il s’agit d’un subterfuge pour faire élire son candidat en faisant miroiter son accord factice pour arriver à ses fins. L’OLJ. Pourquoi mon premier commentaire a été censuré? N’êtes vous donc pas pour la liberté d’expression? Ah je le croyais de toute mes forces. Au temps pour moi.

    Sissi zayyat

    10 h 39, le 08 septembre 2023

  • Le hezb adoubant le patron de l'armée... quel aveu de faiblesse pour notre état. Nous ne pouvons plus rien contre la puissance enracinée de cette pieuvre toxique et dégoulinante. Et si même nous le pouvions, ce ne pourrait être que par des actes politiques réfléchis et une doctrine inébranlable, sur le très long terme, année après année, loi après loi, petite touche par petite touche,. De toute évidence, rien de tout cela ne se profile sous le soleil. Juste des palabres, une lutte pour la médiocrité, et de vils politiciens mafieux plus intéressés par leur portefeuille (au propre comme au figuré) que par l'intérêt suprême de la Nation. Quelle Nation ? Juste quatre peuples en galère...

    Ca va mieux en le disant

    09 h 51, le 08 septembre 2023

  • Pourquoi changeraient-ils la fameuse recette du tabboulé politico-religieux libanais qui leur convient à merveille depuis des années= 1) bénéfices financiers 2) intérêts personnels et familiaux protégés 3) corruption et impunité judiciaire assurée en permanence...??? - Irène Saïd

    Irene Said

    09 h 05, le 08 septembre 2023

  • Avec le Hezb, il y a toujours un coup fourre sous forme de mepris de la constitution Dans l'eventualite de l'election de Joseph Aoun par exemple. Pour etre eligible, M Aoun aurait du demissioner de ses fonctions il y a plus de deux ans.

    Michel Trad

    08 h 38, le 08 septembre 2023

  • Qu'en est-il du camion saisi par l'armée à Kahalé ? Si les militaires l'ont transféré au Hezbollah, la messe est dite..

    C…

    07 h 27, le 08 septembre 2023

  • Alors Gebran Basil, le piège se referme sur vous. Nous nous tenons à vos propres paroles, ni Joseph Aoun, ni Sleïman Frangié., ce sont vos propres paroles, Soyez responsables et sincère de vos paroles. Ni Joseph Aoun, ni Sleïman Frangié. Et si vous optez pour l’un des deux, c’est que vous avez la langue fourchue et ne serez plus crédible auprès de l’opinion libanaise d’abord et de l’opinion internationale. Ayez un peu un sursaut de dignité, un non vous valorise, et si vous changez de veste, votre crédibilité sera à jamais salie.

    Mohamed Melhem

    06 h 52, le 08 septembre 2023

  • "… le Hezbollah brandit la carte Joseph Aoun …" - En fait, tout ce que hezbollah fait, c’est sur le ton de la menace. Le jour où il comprendra que c’est justement ça qui nous énerve, il aura fait un grand pas en avant…

    Gros Gnon

    05 h 59, le 08 septembre 2023

  • Toute cette analyse n’est que spéculations…Qui vivra verra!

    Sami NAJJAR

    04 h 54, le 08 septembre 2023

  • Qu'on en finisse!

    Esber

    04 h 24, le 08 septembre 2023

  • Yalla… qu’on en finisse… sans perdre de temps… le commandant en chef de l’armée est un candidat sérieux. Et au final… ce sera lui le président… depuis post TAEF, à l’exception du président René mouawad assassiné et M Elias Hraoui … Tous les présidents sont des ex officiers / généraux de l’armée libanaise… d’autant plus que M AZOUR… est silencieux et comme s’il n’était pas concerné Nous ne savons rien de ses projets, visions et politiques à adopter…. Bref… le seul sérieux et connu c’est le général joseph aoun… Son seul défaut c’est le titre et famille… Nous passerions d’un général Aoun à un autre.. :) :)

    LE FRANCOPHONE

    00 h 30, le 08 septembre 2023

Retour en haut