Rechercher
Rechercher

Politique - Analyse

Aux origines de la « guerre culturelle » du Hezbollah

Depuis le début de l'été, la campagne du parti à l’encontre de la communauté LGBTQ+ a atteint un niveau de violence jusque-là inégalé au Liban. Pourquoi cette offensive ?

Aux origines de la « guerre culturelle » du Hezbollah

Illustration Guilhem Dorandeu

Le 25 décembre 1994, alors qu’une partie de l’humanité célèbre Noël, une loi est votée en Iran. Son contenu pourrait prêter à sourire, mais l’affaire est sérieuse. Après des mois de discussions, le Majles vient d’interdire les paraboles...
Le 25 décembre 1994, alors qu’une partie de l’humanité célèbre Noël, une loi est votée en Iran. Son contenu pourrait prêter à sourire, mais l’affaire est sérieuse. Après des mois de discussions, le Majles vient d’interdire les paraboles...
commentaires (11)

Ce parti n’a rien à dire. Depuis quand un parti politique instaure des lois et menace les récalcitrants de sanctions. Mais c’est le monde a l’envers. C’est à nous de leur demander des comptes et de les traduire en justice et pas l’inverse. Nous sommes dans un pays encore démocratique malgré les armes étrangères pointées sur nos têtes. Il parle lorsqu’on lui demande son avis et jamais autrement. Il est temps que les libanais se soulèvent et disent ce qu’ils pensent de cette dictature qui menace notre pays. NON MAIS!

Sissi zayyat

21 h 30, le 31 août 2023

Tous les commentaires

Commentaires (11)

  • Ce parti n’a rien à dire. Depuis quand un parti politique instaure des lois et menace les récalcitrants de sanctions. Mais c’est le monde a l’envers. C’est à nous de leur demander des comptes et de les traduire en justice et pas l’inverse. Nous sommes dans un pays encore démocratique malgré les armes étrangères pointées sur nos têtes. Il parle lorsqu’on lui demande son avis et jamais autrement. Il est temps que les libanais se soulèvent et disent ce qu’ils pensent de cette dictature qui menace notre pays. NON MAIS!

    Sissi zayyat

    21 h 30, le 31 août 2023

  • TOUS LES ENTURBANNES DE TOUTES LES RELIGIONS... MEME SI LES TURBANS CHANGENT DE FORME ET DE NOM... CACHENT LEURS CRIMES AU NOM DE DIEU POUR LES LEGALISER. O DIEU, QUE DE CRIMES EN VOTRE NOM ! PAR CEUX QUI PRETENDENT VOUS RESPECTER ET VOUS ADORER. ILS NE RESPECTENT PAS VOS CREATURES. DONC ILS SONT DES BLASPHEMATEURS.

    LA LIBRE EXPRESSION

    13 h 59, le 31 août 2023

  • Je ne vois pas en quoi défendre la VRAIE dignité de la nature humaine contre ceux qui veulent l’INVERTIR ferait le jeu du Hezbollah. Ne sont-ce pas plutôt les invertisseurs et ceux qui ne prennent pas position ou pas de position assez forte qui font le jeu du Hezb en lui laissant le monopole de cette cause juste ? Bien entendu le Hezbollah avec ses narcodollars finançant ses armes illégales nitrate d’ammonium compris (si ce n’est celui du port de Beyrouth, à minima celui qui a été formellement identifié dans les bombes de ses attentats terroristes), et son lien organique notoire avec le régime plutôt gay friendly des Assad n’a aucune leçon de moralité à nous donner et ne fait que copier les pharisiens. SUR CE SUJET, “faisons ce qu’il dit mais pas ce qu’il fait” comme nous l’a enseigné le Fils de Dieu fait homme. En gardant à l’esprit que ce que dit le Hezbollah la plupart des religions le disent aussi fort, en premier l’Église catholique (jusqu’à Vatican II).

    Citoyen libanais

    21 h 48, le 30 août 2023

  • Nous avons 2 siecles de retard sur les Lumieres en France ! Le seul remede pour le Liban est dans l'instauration de la laicite qui ne permettrait plus cette instrumentalisation du fait religieux ! La celebre citation de Marx, "la religion est l'opium du peuple", est plus que jamais d'actualite !

    OMAIS Ziyad

    19 h 33, le 30 août 2023

  • Il n’y a que les incultes qui sont homophobes

    Elias

    18 h 03, le 30 août 2023

  • Israël, selon un article d'aujourd'hui, du confrère "Ici Beyrouth" abrite une société divisée entre laïcs et religieux... N'est ce pas identique dans notre société libanaise ? Quelle malheureuse calamité pour des pays en devenir qui veulent imiter de grandes nations, comme modèle de développement, tout en restant ancrés dans une dérisoire mentalité moyen-âge use

    georges nakle

    17 h 52, le 30 août 2023

  • Et L’OLJ a participé à diffuser son discours en 3D avec les menaces qui vont avec… Mais surtout , il a pris le soin de censurer les commentaires sur l’article provocateur. Comment ne pas se sentir frustrés dans ce pays où la minorité hurlante finit par dominer la majorité silencieuse, à cause de la lâcheté de ceux qui sont censés portaient haut leur voix pour élever le débat au lieu de le transformer en monologue propagandiste ou on entend qu’une seule version, celles des tortionnaires archaïques. Je ne félicite pas ce journal pour sa politique et ses prises de positions absurdes qui vont à l’encontre de notre culture et de nos aspirations.

    Sissi zayyat

    17 h 32, le 30 août 2023

  • Vous avez largement raison : il s'agit de remplir un vide idéologique/programmatique (au delà de la satisfaction des intérêts du donneur d'ordres iranien) en satisfaisant la frange la plus obtue de sa base, tout en ciblant les réactionnaires de tous bords (ils ne manquent pas, et l'on a vu, que la manœuvre a bien fonctionné). Les libanais, qui sont incapables de se réunir à plus de 50 pour demander justice se retrouvent dans la bigoterie.

    IBN KHALDOUN

    17 h 10, le 30 août 2023

  • OLJ Le titre de l'article est erroné. Le Hezeb ne meme pas une guerre culturelle. Plutôt une guerre d'obscurantisme.

    sancrainte

    17 h 06, le 30 août 2023

  • Désolant de noter que certains lecteurs se cloîtrent dans une dogmatique d un autre temps

    Zampano

    16 h 56, le 30 août 2023

  • LGBTQ+ Madame , Stephanie KHOURY , sauf erreur de ma part , votre rédaction est bien encourageante et souple envers "LGBTQ" .A ma modeste avis ,heureusement , la majorité des libanais veulent conserver les valeurs famiales , en harmonie avec les religions tous confondus...

    Fawzi DARWICH

    15 h 28, le 30 août 2023

Retour en haut