Rechercher
Rechercher

Politique - Liban

Gebran Bassil réélu d'office à la tête du CPL

Martine Najm Koutayli et Ghassan Khoury élus vice-présidents pour les affaires politiques et administratives.

Gebran Bassil réélu d'office à la tête du CPL

Le chef du CPL Gebran Bassil à son arrivée, le 31 mai 2022, à la première séance du nouveau Parlement après les législatives. Anwar Amro/AFP

Gebran Bassil a été réélu d'office vendredi soir à la tête du Courant Patriotique Libre (CPL), a annoncé dans un communiqué le parti fondé par l'ex-président Michel Aoun et dirigé depuis 2015 par son gendre et député de Batroun.

Cette réélection intervient alors que de nombreuses voies dissidentes au sein de la formation aouniste se font entendre depuis des années. Plusieurs cadres du parti avaient également claqué la porte du CPL en raison de leurs divergences avec M. Bassil.

Dans son communiqué, le CPL explique qu'"après avoir examiné la candidature du député Gebran Bassil pour le poste de président du Courant, ainsi que la candidature de Martine Najm Koutayli pour le poste de vice-présidente chargée des affaires politiques et Ghassan Khoury pour celui de vice-président chargé des affaires administratives, la commission en charge de superviser les élections a décidé d'accepter ces candidatures". 

Lire aussi

Élections au sein des FL, une première depuis 2005

"À 21h15, la commission a consulté la seule liste de candidats présentée le 25 août et a donc annoncé la victoire d'office de Gebran Bassil au poste de président du CPL, Martine Najm Koutayli à celui de vice-présidente chargée des affaires politiques et Ghassan Khoury pour celui de vice-président chargé des affaires administratives". "Leur mandat s'étendra du 15 septembre 2023 au 15 septembre 2027", ajoute le communiqué.

Gebran Bassil avait annoncé sa candidature le 14 aout dans une vidéo sur X (ex-Twitter).

Dans sa vidéo, M. Bassil avait encouragé "tout membre du CPL qui le souhaite à présenter sa candidature", notamment "s'il n'est pas satisfait de ma manière de conduire politiquement le CPL" et "s'il possède un meilleur programme". "Je l'appelle à une concurrence démocratique et j'accepterai évidemment le résultat". Toutefois, personne au sein du CPL n'a finalement présenté sa candidature en face de Gebran Bassil.

Le leader chrétien dirige le CPL depuis 2015. En 2019, il a été reconduit d'office à la tête du parti aouniste en l’absence de liste concurrente. En 2019, il avait choisi pour vice-présidentes May Khoreiche et Martine Najm Koutayli. Elles succédaient à Nicolas Sehnaoui et Rommel Saber. Avant 2015, le CPL était encore présidé par Michel Aoun.

Lire aussi

... Et 46 ans plus tard, Walid Joumblatt passe la main à Taymour

L’automne 2023 promet d’être la saison des élections à l'intérieur des partis. Après le Courant patriotique libre, son principal adversaire sur la scène chrétienne, les Forces libanaises (FL) de Samir Geagea, ont annoncé des élections internes pour le dimanche 29 octobre. Cette consultation devrait déboucher sur l’élection du président du parti, du vice-président et des onze membres du comité exécutif, sorte d’organe décisionnel, pour un mandat de six ans.

Fin juin, le député druze Taymour Joumblatt avait succédé à son père Walid, en étant élu d’office à la tête du Parti socialiste progressiste (PSP), à l’issue d’un scrutin qui a débouché sur un nouveau directoire de la formation.

Gebran Bassil a été réélu d'office vendredi soir à la tête du Courant Patriotique Libre (CPL), a annoncé dans un communiqué le parti fondé par l'ex-président Michel Aoun et dirigé depuis 2015 par son gendre et député de Batroun.Cette réélection intervient alors que de nombreuses voies dissidentes au sein de la formation aouniste se font entendre depuis des années. Plusieurs cadres...
commentaires (15)

Mais quelle surprise, on ne s'y attendait pas ...

Zeidan

11 h 49, le 28 août 2023

Tous les commentaires

Commentaires (15)

  • Mais quelle surprise, on ne s'y attendait pas ...

    Zeidan

    11 h 49, le 28 août 2023

  • Au Québec, l'élection d'un seul candidat est appelé "une proclamation". Donc, il serait plus précis de titrer que M. Bassil est proclamé et non pas qu'il a été élu d'office........Personnellement, j'aurais écrit: "a été reconduit sans opposition".

    Céleste

    18 h 15, le 27 août 2023

  • FAUT MAINTENANT EXECUTER LA DANSE AFRICAINE EN L,HONNEUR DE LA TRIBU.

    LA LIBRE EXPRESSION

    14 h 27, le 27 août 2023

  • Le ridicule rend plus fort.

    C_ Paris

    12 h 36, le 27 août 2023

  • Vive la démocratie ???

    Le Herisson

    12 h 29, le 27 août 2023

  • Vive la démocratie ???

    Le Herisson

    12 h 27, le 27 août 2023

  • Franchement...où en serions-nous sans son incroyable dévouement pour le Liban, son intelligence inégalée, sa modestie exemplaire et...surtout...ses projets fantastiques pour l'avenir de notre pays ??? - Irène Saïd

    Irene Said

    10 h 08, le 27 août 2023

  • le Bassil....Peut-il se dissoudre soi-même aussi,en tant que personne d abord?

    Marie Claude

    08 h 53, le 27 août 2023

  • ROTFLMAO

    Christian Tabet

    23 h 36, le 26 août 2023

  • Génial. Enfin une bonne nouvelle pour le Liban.

    Achkar Carlos

    17 h 40, le 26 août 2023

  • CNN Euronews et toutes les chaînes d’info en continu diffusent en boucle cette information cruciale et stratégique pour l’avenir de l’univers. Nous pouvons dormir tranquillement à présent, nous étions tellement inquiets du sort de cette élection démocratique exemplaire et nous craignions pour le succès du chef bien aimé de tous, Gebran Bassil dit Le Magnifique

    Lecteur excédé par la censure

    17 h 31, le 26 août 2023

  • est-ce vraiment une info ?

    Citoyen Lambda

    16 h 07, le 26 août 2023

  • Quel extraordinaire article . Je vais le garder dans mes archives

    Abdallah Barakat

    15 h 45, le 26 août 2023

  • RIEN QUE POUR INFORMATION : CHEZ LA TRIBU DES PYGMEES DANS LA JUNGLE AFRICAINE LE PLUS PYGMEE DES PYGMEES, APRES MESURE, PREND LA TETE DE LA TRIBU.

    LA LIBRE EXPRESSION

    14 h 56, le 26 août 2023

  • Enfin, la conclusion d'un suspens insoutenable

    IBN KHALDOUN

    13 h 30, le 26 août 2023

Retour en haut