Rechercher
Rechercher

Économie - Hydrocarbures offshore au Liban

Le forage du bloc 9 commencera jeudi

Berry et Mikati en visite à bord de la plateforme de forage TransOcean Barents, chargée de l'exploration du gaz dans le bloc 9 au large des côtes.

Nabih Berry, Nagib Mikati, les ministres Walid Fayad et Ali Hamiyé et d'autres responsables lors d'une visite à bord du TransOcean Barent, le 22 août 2023. Photo @grandserail / Twitter

Le ministre libanais sortant de l'Énergie Walid Fayad a annoncé mardi, à l'issue d'une réunion de responsables de TotalEnergies, que le forage du puits d’exploration sur le bloc 9 commencera le 24 août 2023, a rapporté l'Agence nationale d'information (ANI, officielle).

« Le 24 août, le processus de forage commencera, et ce sera un jour historique (pour le Liban), a déclaré le ministre. Après 67 jours, nous connaîtrons les résultats de ce forage. Nous espérons que cela apportera de bonnes choses pour les Libanais ».

Walid Fayad s'exprimait à l'issue d'une réunion avec Laurent Vivier, directeur Moyen Orient et Afrique du Nord, Exploration et Production de TotalEnergies, Romain de La Martinière, directeur général de TotalEnergies EP Liban et Julien Pouget, directeur Exploration-Production et Renouvelables de TotalEnergies pour l’Asie-Pacifique.

Le ministre libanais a aussi indiqué à l'issue de cette réunion que « Total et ses partenaires sont pleinement engagés » dans un travail professionnel et que les « perspectives sont très positives ». « Ils ont manifesté leur intérêt pour les blocs entourant le bloc 9, et il y aura des développements à ce niveau que nous annoncerons lorsqu'ils deviendront plus concrets, a-t-il ajouté. Nous avons également évoqué la question des énergies renouvelables, car ils ont un intérêt évident pour les projets de 5 mégawatts ou plus, soit 100 mégawatts. Nous avons du travail à faire au ministère, au sein du gouvernement, et au niveau législatif ».

A l'issue d'une réunion avec une délégation de TotalEnergies dans l'après-midi, Nagib Mikati a également affirmé que « le forage débutera le 24 août ».

Les vœux de Berry et Mikati

Plus tôt dans la journée le président du Parlement Nabih Berry et le Premier ministre sortant Nagib Mikati s'étaient rendus en hélicoptère à bord de la plateforme de forage TransOcean Barents, chargée de l'exploration du gaz dans le bloc 9 au large des côtes.

Lire aussi

Plateforme maritime arrivée au Liban : à quoi s'attendre ?

MM. Mikati et Berry, les ministres sortants de l'Énergie et des Travaux publics Walid Fayad et Ali Hamiyé, ainsi que le directeur général de la présidence de la République, Antoine Choucair, ont décollé de l'Aéroport international de Beyrouth afin de se rendre sur la plateforme. Une délégation de TotalEnergies ainsi qu'un représentant de l'Autorité du pétrole (LPA), se sont également rendus sur la plateforme.

A l'AIB, avant d'embarquer pour le Transocean Barents, M. Berry a affirmé que « dans l'obscurité arrive un jour de joie, pour lequel j'ai travaillé pendant de nombreuses années, jusqu'à ce qu'un accord cadre soit annoncé (pour encadrer les négociations indirectes entre le Liban et Israël sur leur frontière maritime, ndlr) le 10 octobre 2020 », a déclaré M. Berry depuis l'Aéroport. Il a exprimé l'espoir que « Dieu bénira le Liban d'ici quelques mois » avec la découverte de ressources offshore qui pourraient constituer « le début de la résolution de la crise économique que connaissent le pays et son peuple ». Et il a aussi appelé de ses vœux « une entente entre les Libanais sur l'élection d'un président qui remplisse son rôle ».

« Faire renaître le Liban »

De son côté, Nagib Mikati a salué une « occasion importante » pour le Liban, espérant que « les prochains jours seront prometteurs et aideront à sortir le Liban des nombreuses crises dont il pâtit ». Saluant « les réalisations » mises en oeuvre jusqu'à présent concernant l'exploration offshore, il a souhaité « la coopération de tous pour faire renaître le Liban et mettre un terme à l'effondrement à tous les niveaux. »

Forage « dans les prochains jours »

Dans un communiqué, TotalEnergies a annoncé avoir lancé les activités d'exploration du bloc 9. « Au cours de la visite, les responsables libanais ont été informés des préparatifs nécessaires au forage du puits d'exploration, qui devrait débuter dans les prochains jours », indique le texte sans donner de date précise.

« Nous sommes heureux d'annoncer que les opérations de forage débuteront dans quelques jours, grâce à l'engagement de nos équipes et au soutien des autorités libanaises et de nos partenaires », a déclaré Romain de La Martinière, directeur général de TotalEnergies EP Liban, cité dans le communiqué. « Ce puits d'exploration nous permettra d'évaluer la matérialité des ressources en hydrocarbures et de leur potentiel productif dans cette zone », a-t-il poursuivi.

La plateforme d'exploration était arrivée le 16 août au large du Liban, affrétée par TotalEnergies pour le compte du consortium qu'il a formé avec l'Italien ENI et QatarEnergy. Elle va forer un puits d'exploration dans le bloc 9 de la zone économique exclusive (ZEE) du Liban, au large de Tyr au Liban-Sud. Un premier hélicoptère contracté par TotalEnergies et opéré par Gulf Helicopters pour assurer le transport des équipes jusqu'à l’appareil de forage était également arrivé à Beyrouth. C'est à bord de cet appareil que MM. Mikati et Berry se sont rendus sur le bloc 9. 

Le ministre libanais sortant de l'Énergie Walid Fayad a annoncé mardi, à l'issue d'une réunion de responsables de TotalEnergies, que le forage du puits d’exploration sur le bloc 9 commencera le 24 août 2023, a rapporté l'Agence nationale d'information (ANI, officielle). « Le 24 août, le processus de forage commencera, et ce sera un jour historique (pour le Liban), a déclaré le...
commentaires (9)

Derniere phase du vol de nos ressources

Robert Moumdjian

12 h 15, le 23 août 2023

Tous les commentaires

Commentaires (9)

  • Derniere phase du vol de nos ressources

    Robert Moumdjian

    12 h 15, le 23 août 2023

  • Comme je le disais il y a peu, Youpiiii ! Les mauvais coucheurs nous parlent d'une grave détérioration de la situation dans qq semaines, de la probabilité d'une guerre civile, de l'absences de réformes indispensables, de la 5ème colonne hezbollahi, de la capacité de l'oligarchie à poursuivre le pillage du pays...ces oiseaux de mauvaise augure doivent être sourds pour ne pas entendre le doux son du gaz/pétrole qui coulents à flots et vont remplir les caisses au point que le Liban rachètera d'ici peu les dettes abyssales des USA et de la France réunies.

    IBN KHALDOUN

    02 h 47, le 23 août 2023

  • on voit sur cette photo plus d'un loup ou representants de loups.

    hrychsted

    00 h 59, le 23 août 2023

  • Et vous pensez vraiment que cette providentielle mane céleste (si elle nous tombe dessus dans 67 jours) ne sera pas captée par nos dirigeants prévaricateurs et corrompus. Je n'y crois pas une seule seconde. Les infrastructures et le peuple n'en bénéficieront nullement. En revanche, le corbeau, son conjoint et la smalla de ministres (sortants mais pas sortis) doivent déjà commencer à négocier les taux d'intérêts qu'ils exigeront de leurs banques pour placer les juteuses rétrocommissions promises. Du pain béni.

    Ca va mieux en le disant

    23 h 15, le 22 août 2023

  • Et ça veut dire quoi « les projets de 5 mégawatts ou plus, soit 100 mégawatts »? Parce que tant qu’à se réjouir de l’énergie fossile, réjouissons-nous aussi.des énergies renouvelables si quelqu’un veut bien nous expliquer de quoi ça cause.

    Marionet

    20 h 38, le 22 août 2023

  • Bientôt nous n'aurons plus à envier saoudiens et iraniens pour le bonheur dans lequel nage leur population. La nôtre aussi sera heureuse dans la prospérité, la liberté et le respect humain. Vive l'énergie fossile

    stop béton

    18 h 33, le 22 août 2023

  • c'est comme si tout ce gaz qu'on n'a pas encore découvert, et encore moins commencé à exploiter, allait profiter à la population libanaise, d'une part, et, d'autre part, résoudre tous nos maux causés par la corruption, une gouvernance publique désastreuse, la prédominance de la religion sur la politique libanaise, la violence et les comportements mafieux impunis. Comme pour le débat sur les LGBT, on nous endort pour occulter les sujets essentiels... Et malheureusement pour nous, nous avons le sommeil bien lourd.

    N.A.

    14 h 49, le 22 août 2023

  • avant de crier victoire, voyons les premiers résultats. il n y a pas longtemps on a une president qui a crier victoire trop rapidement après un petit pshitt ! (et Mme Scarlet Haddad sentais du gaz !)

    LH

    13 h 56, le 22 août 2023

  • C’est beau tout ceci… entre-temps y a des navires qui attendent de décharger du fuel pour alimenter nos vieilles centrales électriques pourries.

    LE FRANCOPHONE

    13 h 37, le 22 août 2023

Retour en haut