Rechercher
Rechercher

Économie - Marchés publics

CMA CGM s’allie avec La Poste pour succéder à LibanPost

Le verdict de la commission chargée d’examiner l’offre est attendu entre mercredi soir et jeudi matin.

CMA CGM s’allie avec La Poste pour succéder à LibanPost

Un bureau de LibanPost, à Adlieh (Beyrouth). Photo : P.H.B.

Merit Invest, la holding libanaise de la famille Saadé qui détient et dirige le géant français du transport et de la logistique CMA CGM, s’est une nouvelle fois associée à la société Colis Privé France (une des filiale de CMA CGM) pour candidater à l’appel d’offres lancé par le ministère libanais des Télécoms afin de désigner un successeur à la société LibanPost S.A.L.

Selon le ministre sortant des Télécoms, Johnny Corm, que nous avons contacté, ainsi qu’une seconde source proche du ministère et souhaitant rester anonyme, Merit Invest s’est également alliée avec La Poste. Selon la source contactée, Merit Invest a pour l’instant signé un protocole d’entente avec le principal opérateur des services postaux français et s’associera avec lui si son offre est retenue par le ministère. La Poste lui apportera alors une « aide technique » sur toute la durée du contrat, fixée à 9 ans.

Lire aussi

Services postaux : le cahier des charges adapté aux entreprises de logistique

Quatre sociétés ont retiré le cahier des charges

Selon le ministre, qui s’est exprimé lors d’une conférence de presse à Adliyé, Merit Invest a été la seule société à déposer une offre avant l’expiration du délai prévu pour cette procédure fixé au mercredi 12 juillet à 9h. Cette même procédure avait été lancée le 7 juin.

Toujours selon Johnny Corm, quatre sociétés en tout ont retiré le cahier des charges, dont Ghana Post Company, Trust Trading et CCOM Holding. L’offre de Merit Invest va être étudiée par une commission dédiée qui vérifiera si elle se conforme au cahier des charges avant de transmettre son rapport au ministre. Ce dernier révèlera entre mercredi soir et jeudi matin si le dossier a été retenu ainsi que les spécificités de  l'offre présentée. L’Autorité de régulation des marchés publics devra ensuite rendre son avis sur l’offre, que le ministre pourra décider de suivre ou non, avant d’organiser le passage de relais entre LibanPost et Merit Invest.

Cet appel d’offre est le 3e lancé depuis octobre 2022 pour trouver un successeur à LibanPost, qui gère les services postaux au Liban depuis 1998 et dont le dernier contrat a été prolongé à vue depuis fin 2019. Aucune société n’a déposé d’offres dans les délais lors de la première tentative. Seule la holding Merit, associée cette fois à la société Colis privé France, avait présenté une offre à l’issue de la deuxième tentative, ce qui lui avait permis de remporter la procédure, avant que le ministre ne l’annule peu de temps après. Saisi pour évaluer la procédure conformément à ce que prévoit le nouveau code des marchés publics, l’Autorité de régulation avait alors soulevé des « défaillances » dans la façon dont l’appel d’offres avait été conclu. Le nouveau cahier des charges a été adapté pour éviter qu’un tel scénario ne se reproduise, en étant cette fois adapté aux sociétés spécialisées dans le transport et la logistique au sens large, plutôt qu’aux seuls spécialistes de la gestion du courrier.

Détenu par le groupe Saradar et la holding M1 qui appartient à la famille du Premier ministre Nagib Mikati, LibanPost devrait cesser ses activités après avoir transféré les actifs qu’elle gérait jusqu’ici. La marque LibanPost appartient, elle au ministère.  

Lire aussi

Rodolphe Saadé à « L’OLJ » : Je ne fais pas un pari sur le Liban, je suis libanais

Merit Invest, la holding libanaise de la famille Saadé qui détient et dirige le géant français du transport et de la logistique CMA CGM, s’est une nouvelle fois associée à la société Colis Privé France (une des filiale de CMA CGM) pour candidater à l’appel d’offres lancé par le ministère libanais des Télécoms afin de désigner un successeur à la société LibanPost S.A.L....
commentaires (3)

Yallah Johnny, hajjel chouaï. addé btékhod ?

Ca va mieux en le disant

23 h 29, le 12 juillet 2023

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Yallah Johnny, hajjel chouaï. addé btékhod ?

    Ca va mieux en le disant

    23 h 29, le 12 juillet 2023

  • "… Le verdict de la commission chargée d’examiner l’offre est attendu entre mercredi soir et jeudi matin …" - Eh bien, le verdict dépendra surtout (pour ne pas dire exclusivement) des différentes commissions octroyées aux "politiciens concernés”. C’est d’ailleurs justement pour ça que ça s’appelle "la COMMISSION chargée d’examiner l’offre"… lol

    Gros Gnon

    13 h 25, le 12 juillet 2023

  • C'est une bonne nouvelle. LA POSTE étant un des fleuros du service public en France. Elle s'est mordernisée depuis que les gens ne l'utilisent QUE pour l'envoi de colis et éventuellement des recommandés. La poste est devenue banque, assurance, livraison colis express national et international avec Chronopost qui fait la concurrence à DHL, Amex etc... . Bref, tout est digitalisé, internet évidemment. En espérant que la technologie assurée par la poste sera utilisée à bon escient par la Poste Liban. Profitons de cet apport technique et ne ratons pas le coche ET ne gachons pas ce qui devrait être une opportunité , dans ce domaine, pour le liban. Entre CGMA et La Poste, le liban n'aurait pas mieux espéré.

    LE FRANCOPHONE

    12 h 49, le 12 juillet 2023

Retour en haut