Rechercher
Rechercher

Politique - Décryptage

Bassil et « la bataille existentielle » de la présidence

Dans sa dernière apparition télévisée lundi soir sur la LBC, le chef du CPL Gebran Bassil a déclaré que son parti mène « une bataille existentielle ». Cette petite phrase a frappé les parties politiques. Pour certaines, elle était...
Dans sa dernière apparition télévisée lundi soir sur la LBC, le chef du CPL Gebran Bassil a déclaré que son parti mène « une bataille existentielle ». Cette petite phrase a frappé les parties politiques. Pour certaines, elle était...
commentaires (6)

Effectivement le CPL n’est pas à la traîne d’un pays du Golfe, il a été à la traine de la Syrie et de l’Iran via son allié le Hezbollah. Sauf que depuis que les choses bougent dans cet Orient compliqué, il a lâché le Hezbollah et se trouve nulle part dans l’échiquier politique en plus d’un risque d’implosion avéré. Une grande partie de ses députés ont été élus grâce aux voix chiites et le CPL n’est en aucun cas représentatif de la majorité des chrétiens du Liban.

Lecteur excédé par la censure

12 h 02, le 23 juin 2023

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • Effectivement le CPL n’est pas à la traîne d’un pays du Golfe, il a été à la traine de la Syrie et de l’Iran via son allié le Hezbollah. Sauf que depuis que les choses bougent dans cet Orient compliqué, il a lâché le Hezbollah et se trouve nulle part dans l’échiquier politique en plus d’un risque d’implosion avéré. Une grande partie de ses députés ont été élus grâce aux voix chiites et le CPL n’est en aucun cas représentatif de la majorité des chrétiens du Liban.

    Lecteur excédé par la censure

    12 h 02, le 23 juin 2023

  • Mr. Bassil is worried about his own political future, and the future of his Party, the FPM. The future of Christian minorities and that of the FPM and Bassil are not one and the same. Nobody has contributed more than Aoun, Bassil and the FPM to the massive exodus of Christians, and Lebanese at large, since General Aoun access to power. The war that was waged by General Aoun in the late 80s against the Lebanese Forces, has weakened the Christian community. The access of the FPM to lucrative positions at all levels of government, does not give the Christian community equal rights. Mr. Bassil needs to stop claiming that his Party adequately represents Christians after losing 40% of voters in 2018. Most Lebanese and Christians wish to see Mr. Bassil retire from politics, once and for all.

    Mireille Kang

    04 h 10, le 23 juin 2023

  • Glissement semantique : Quand M.Bassil parle de « bataille existentielle » pour les Chretiens, il parle en realite de la survie de son CPL et de celle de son avenir politique personnel.

    Michel Trad

    18 h 32, le 22 juin 2023

  • Le CPL est seul parti libanais qui n'est pas à la traîne d'un parrain du golf. G. Bassil est un homme d'État libre et souverainiste au vrai sens du mot. C'est la raison pour laquelle il est détesté. Merci Scarlett pour cet article qui met l'accent sur l'importance des démarches entreprises par le leader du parti orange au sujet de la présence chrétienne au Liban et dans les pays de la région.

    Hitti arlette

    15 h 07, le 22 juin 2023

  • Le cpl est seul parti libanais qui n'est pas à la traîne d'un parrain du golf. G. Bassil est un homme d'État libre et souverainiste au vrai sens du mot. C'est la raison pour laquelle il est détesté. Merci Scarlett pour cet article

    Hitti arlette

    14 h 56, le 22 juin 2023

  • Un simple commentaire : article bourré de mensonges du début jusqu’à la fin. Les seuls défenseurs de la présence chrétienne au Liban sont les Kataeb, le PNL et les FL. Ils ont eu plus de 5000 martyrs pour cette mission. Le CPL n’existait même pas en 1975. Par la suite, les fondateurs du CPL ont fragilisé cette présence et a provoqué depuis 1989 une émigration massive des chrétiens du Liban dont toute notre famille.

    Lecteur excédé par la censure

    09 h 23, le 22 juin 2023

Retour en haut