Rechercher
Rechercher

Économie - Salaires

TotalEnergies annonce une augmentation anticipée de 2 % pour ses employés en France

TotalEnergies annonce une augmentation anticipée de 2 % pour ses employés en France

Le PDG du géant français Total.Energies s’est exprimé sur la hausse anticipée d’une partie ds salariés du groupe dimanche à la radio. Ludovic MARIN / AFP

Pour éviter une « crise » comme celle de l'an dernier, le PDG de TotalEnergies Patrick Pouyanné a annoncé dimanche sur RTL une augmentation de 2 % pour les salariés du groupe en France en tant qu'acompte sur l'augmentation prévue en fin d'année. « On va donner une augmentation de 2 % à tous les salariés en milieu d'année, un acompte sur l'augmentation de la fin d'année, de façon à prévenir plutôt que guérir », a indiqué le patron du géant pétrolier.

Une porte-parole du groupe a précisé à l'AFP que la mesure s'appliquerait « dès le 1er juillet », pour les ouvriers, employés, techniciens, agents de maîtrise ainsi que les cadres du « socle social commun », sans préciser combien de personnes étaient concernées sur les 35 000 salariés en France.

« On va prendre une mesure très vite: comme l'inflation continue (...) on ne va pas attendre la fin de l'année, comme on a eu l'année dernière, pour avoir une crise sur l'augmentation de salaires chez TotalEnergies », a souligné M. Pouyanné, en référence aux grèves qui ont paralysé les raffineries et dépôts pétroliers pendant plusieurs semaines à l'automne 2022.

Lire aussi

TotalEnergies se prépare à une assemblée générale sous haute tension

Ce mouvement entamé fin septembre à l'appel de la CGT TotalEnergies, qui réclamait une augmentation des salaires de 10 %, avait provoqué des pénuries de carburants. Un accord majoritaire avait finalement été signé mi-octobre par la CFDT et la CFE-CGC, sans la CGT. « Cette année on a augmenté de 7,5 %, on leur a donné une augmentation de leur bonus de 15 %, donc la moyenne d'augmentation était de 10 % dans notre entreprise », a assuré Patrick Pouyanné.

La major pétrolière a dégagé 20,5 milliards de dollars de bénéfice net l'an passé, le plus important de son histoire, grâce principalement à l'envolée des cours du pétrole et du gaz. Une hausse globale de 10 % de la rémunération de son PDG pour 2023 a également été adoptée à une écrasante majorité en mai lors de l'assemblée générale du groupe.

Dans une interview donnée au Journal du dimanche, le PDG a rebondi sur les propos de la Première ministre Elisabeth Borne, qui a estimé fin mai que les "militants du climat" étaient "dans leur rôle d'alerter" en manifestant aux abords de l'AG des actionnaires du groupe, qu'ils accusent de « greenwashing ».

"Dire cela n'est pas, je trouve, très responsable", a estimé M. Pouyanné. 

Pour éviter une « crise » comme celle de l'an dernier, le PDG de TotalEnergies Patrick Pouyanné a annoncé dimanche sur RTL une augmentation de 2 % pour les salariés du groupe en France en tant qu'acompte sur l'augmentation prévue en fin d'année. « On va donner une augmentation de 2 % à tous les salariés en milieu d'année, un acompte sur l'augmentation de la fin d'année, de façon à...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut