Rechercher
Rechercher

Société - Liban

Un suspect arrêté dans la banlieue sud de Beyrouth après une explosion

L'armée affirme que ce Libanais est suspecté d’être "un agent au service d’une entité étrangère" et aurait préparé des engins explosifs avec l’aide d’un autre suspect récemment arrêté pour espionnage présumé au profit d’Israël.

Un suspect arrêté dans la banlieue sud de Beyrouth après une explosion

Des soldats libanais patrouillant dans les rues de Tripoli au Liban-Nord, le 4 décembre 2013. Photo d'illustration Ibrahim Chalhoub / AFP

L'armée libanaise a annoncé mardi l'arrestation, fin mars dans la banlieue sud de Beyrouth, d'un Libanais suspecté d'être un "agent au service d’une entité étrangère", suite à une explosion dans un domicile de la région.

Arrêté dans le quartier de Sfeir, M. G. s'apprêtait à confectionner un engin explosif dans son appartement lorsqu'il a été apprehendé par une patrouille des services de renseignements militaires, après une explosion survenue le 27 mars, précise un communiqué de la troupe.

Lien présumé avec un autre suspect

Suite à une fouille du domicile, des matières premières utilisées dans la fabrication d'explosifs ont été retrouvées. Après avoir interrogé le suspect, l'armée affirme qu'il s'est avéré qu'il serait lié à un autre Libanais, M.B., arrêté le 27 mars à Aramoun, au sud de Beyrouth, et suspecté d'espionnage au profit d'Israël. Selon la troupe, la personne arrêtée à Aramoun aurait acheté du matériel qui entre dans la fabrication d'explosifs qu'elle comptait livrer à M.G.

Toujours selon l'armée, M.G. prévoyait de commettre des "actes criminels dans différents endroits (au Liban), sur ordre de commanditaires étrangers".

Pour mémoire

Femmes du Mossad au Liban : retour sur les histoires les plus connues

Contactée mardi par L'Orient-Le Jour, une source haut placée de l'armée libanaise, qui a requis l'anonymat, a indiqué ne pas pouvoir donner plus d'informations sur l'identité des commanditaires étrangers présumés. Elle explique que l'armée attend la fin de l'enquête, pour confirmer ou infirmer la piste des services de renseignements israéliens.

Contactée également par L'OLJ, l'attachée de presse du commandant en chef de l'armée Joseph Aoun n'était pas disponible dans l'immédiat. 

Depuis 2019, le Liban est en proie à une crise économique qui s’aggrave de jour en jour. En 2022, les forces de sécurité ont annoncé avoir arrêté, depuis 2019, 185 personnes soupçonnées de "collaboration" avec Israël, un chiffre record qui concerne principalement des militaires ou des employés du secteur des télécommunications.

L'armée libanaise a annoncé mardi l'arrestation, fin mars dans la banlieue sud de Beyrouth, d'un Libanais suspecté d'être un "agent au service d’une entité étrangère", suite à une explosion dans un domicile de la région. Arrêté dans le quartier de Sfeir, M. G. s'apprêtait à confectionner un engin explosif dans son appartement lorsqu'il a été apprehendé par une patrouille des...
commentaires (5)

Rien d'étonnant!! Depuis quIsraél s'est installée sur les terres palestiniennes, ils ont des espions dans tout le Liban, et non seulement au sud. J'en connaissais , du temps de la spéléo et de la découverte des sources d'eau au Liban, ils se sont dépêchés de quitter le Liban avant la guerre, et ils ont probablement donné toutes les informations à Israél qui s'est dépêché de nous voler l'eau! Alors, avis à ceux qui les défendent! Et je ne les accuse pas pour soutenir le Hezbollah, car ces derniers ne sont pas Libanais quand je vois leur attitude face à notre Liban! Mais méfiez vous beaucoup de nos voisins du Sud!!!

Hélène SOMMA

19 h 48, le 13 avril 2023

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • Rien d'étonnant!! Depuis quIsraél s'est installée sur les terres palestiniennes, ils ont des espions dans tout le Liban, et non seulement au sud. J'en connaissais , du temps de la spéléo et de la découverte des sources d'eau au Liban, ils se sont dépêchés de quitter le Liban avant la guerre, et ils ont probablement donné toutes les informations à Israél qui s'est dépêché de nous voler l'eau! Alors, avis à ceux qui les défendent! Et je ne les accuse pas pour soutenir le Hezbollah, car ces derniers ne sont pas Libanais quand je vois leur attitude face à notre Liban! Mais méfiez vous beaucoup de nos voisins du Sud!!!

    Hélène SOMMA

    19 h 48, le 13 avril 2023

  • Comme par hasard, ce soit disant agent espion a été vite localisé et arrêté par l’armée SVP, avec une conclusion hâtive d’agent israélien. Ont ils reçu un coup de fil du HB pour leur prêter main et accélérer le processus? A qui veulent ils faire croire ça. Parce que les patriotes savent que c’est un de leurs agents et qui sera aussitôt blanchi et libéré une fois que la propagande de HB est passée. Ils veulent faire croire que certains veulent votre peau citoyens, et nous sommes là, avec nos armes pour vous protéger. As usual. Le pire c’est que la majorité des partisans continuent à croire à leurs mensonges grosses comme une maison. Pour beaucoup moins que ça le HB aurait fait le travail tout seul sans passer par l’armée pour régler le compte de cet espion, ni vu ni connu. Non mais quelle blague.

    Sissi zayyat

    13 h 16, le 12 avril 2023

  • Encore et toujours l'ennemi sioniste... Et si le danger venait comme à chaque fois, de l'intérieur

    Roborm

    08 h 04, le 12 avril 2023

  • A la lecture du titre, j'ai été stupéfait. Un terroriste arrêté dans la banlieue Sud? L'armée oserait-elle - enfin - s'en prendre au Hezbollah. Las! Dès les premières lignes, j'ai dû déchanter. Rien que de très ordinaire: il s'agit tout simplement d'un agent israélien!

    Yves Prevost

    06 h 56, le 12 avril 2023

  • Bravo ... pouvez-vous en faire autant avec les voyous qui sont responsable de l'explosion du port de Beyrouth.

    Zeidan

    22 h 22, le 11 avril 2023

Retour en haut