Le clin d'œil Le clin d'œil de Nada Nassar-Chaoul

Alerte conférence !

Alerte conférence !

D.R.

C’est une conférence sur un thème d’actualité pointu, soigneusement préparée, avec des intervenants spécialisés tant français que libanais, sous la direction d’une personnalité académique qualifiée. Le public, de qualité, formé d’universitaires, d’intellectuels et de doctorants suit avec attention les présentations innovantes et structurées, animées, comme il est d’usage aujourd’hui, par un « power point ».

L’ambiance est agréable. C’est qu’on est « entre soi » et qu’on se comprend à demi-mot. On sourit discrètement aux traits d’esprit des conférenciers, à leurs piques ironiques et à leurs allusions politiques dirigées vers qui-vous-savez… On se lance des coups d’œil, on approuve gravement de la tête la finesse de certaines analyses et on fronce des sourcils lorsque certaines idées paraissent trop avant-gardistes ou inapplicables.

L’exposé est terminé. L’usage veut qu’on donne alors la parole au public pour le « débat ». Dont acte. On fait passer un micro.

Avant même que le malheureux appariteur n’arrive jusqu’à lui, il est déjà debout. Sans vergogne, il s’approche de la tribune et, sous les regards médusés des conférenciers français, n’hésite pas à s’accouder familièrement sur l’estrade. Énorme, engoncé dans un complet de confection médiocre, haletant, il farfouille dans un gros dossier qu’il porte sous le bras et en sort des liasses de papier qui augurent… du pire à venir.

D’une voix tonitruante, dans un français plus que chancelant mâtiné d’anglicismes consternants, il commence par décliner ses noms, grades, diplômes et qualités. C’est que Môssieur est Président de multiples aussi bien qu’obscures « Associations of technology and sciences in Alabama » et autres vagues « Organizations for human evolution and progress » dont le seul intitulé fait froid dans le dos. Pour corroborer ses théories farfelues, il exhibe longuement des tas de tableaux, statistiques et chiffres, tout en nous promettant qu’il en a encore beaucoup d’autres…

Consensuel et respectueux de la liberté d’expression, le président de la séance lui demande poliment de bien vouloir respecter le temps de parole des autres. Visiblement, c’est le cadet de ses soucis…

Vous le retrouverez dans le temps fort de toute conférence qui se respecte : le buffet. Enfournant goulûment force canapés et petits fours.

Visiblement, « le-progrès-de-l’humanité » pourra attendre.

C’est une conférence sur un thème d’actualité pointu, soigneusement préparée, avec des intervenants spécialisés tant français que libanais, sous la direction d’une personnalité académique qualifiée. Le public, de qualité, formé d’universitaires, d’intellectuels et de doctorants suit avec attention les présentations innovantes et structurées, animées, comme il est...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut