Rechercher
Rechercher

Culture - Rencontre

Carole Ingea, l’art de l’équilibre

Dans le merveilleux écrin de la Bibliothèque nationale de Beyrouth, la sculptrice a installé ses œuvres sous l’intitulé « Libre-équilibre ».

Carole Ingea, l’art de l’équilibre

Les sculptures de Carole Ingea exposées à la bibliothèque nationale (Sanayeh). Ici, l’artiste pose derrière une œuvre intitulée « Saut à l’élastique ». Photo DR

Lorsqu’elle décide de faire de la sculpture sa patrie, elle fait la promesse de ne jamais réaliser d’œuvres statiques : « Je voulais qu’elles bondissent, qu’elles se balancent, qu’elles soient aériennes, légères et pourquoi pas ludiques....
Lorsqu’elle décide de faire de la sculpture sa patrie, elle fait la promesse de ne jamais réaliser d’œuvres statiques : « Je voulais qu’elles bondissent, qu’elles se balancent, qu’elles soient aériennes, légères et pourquoi pas ludiques....
commentaires (1)

Je cours découvrir à Sanayeh , Merci !

Rana Raouda TORIEL

07 h 23, le 31 mars 2023

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Je cours découvrir à Sanayeh , Merci !

    Rana Raouda TORIEL

    07 h 23, le 31 mars 2023

Retour en haut