Rechercher
Rechercher

Politique - Enquête du port

Une nouvelle tentative de remplacer Bitar a échoué

Prévue hier pour débattre du remplacement du juge d’instruction, la réunion du CSM n’a pu avoir lieu faute de quorum.

Une nouvelle tentative de remplacer Bitar a échoué

Le port après la double explosion, un spectacle de désolation. Photo Mohammad Yassine

La réunion du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) qui devait être tenue hier à la demande du ministre sortant de la Justice, Henri Khoury, pour débattre du remplacement du juge d’instruction près la Cour de justice, Tarek Bitar, n’a pu avoir...
La réunion du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) qui devait être tenue hier à la demande du ministre sortant de la Justice, Henri Khoury, pour débattre du remplacement du juge d’instruction près la Cour de justice, Tarek Bitar, n’a pu avoir...
commentaires (7)

La première partie de mon commentaire a disparu. Parti par erreur avant la fin

Sissi zayyat

13 h 12, le 09 février 2023

Tous les commentaires

Commentaires (7)

  • La première partie de mon commentaire a disparu. Parti par erreur avant la fin

    Sissi zayyat

    13 h 12, le 09 février 2023

  • Méritent d’être jugés comme il se doit le temps venu, et il n’est pas loin de temps de règlements de comptes on le voit d’ici.

    Sissi zayyat

    13 h 06, le 09 février 2023

  • Il y non seulement berristes aounistes et hezbollahi qui sont main dans la main en dessous de la table contre Bitar, mais aussi haririens. Ghassan Oueidate est plutôt haririen que berriste, de même que le suspect Nouhad Machnouk qui ne s'est démarqué de Hariri que pour une mauvaise raison: refus du compromis ayant mené Aoun à la présidence alors qu'il ne trouvait rien à redire lorsque Hariri a soutenu Frangieh contre Geagea pendant près de 1 an. Et non berristes aounistes haririens et même en y ajoutant les girouettes joumblattistes ce n'est pas kellon ya3né kellon ce sont les alliés et complices avoués ou non du Hezbollah et de son entité idéologique transnationale et ce sont CEUX-LÀ TOUS mais pas "kellon" qui sont les ennemis du Liban.

    Citoyen libanais

    14 h 53, le 08 février 2023

  • Quelle mascarade! La justice au Liban n'est jamais tombée aussi bas! Vergogna...

    Georges MELKI

    08 h 49, le 08 février 2023

  • "« S’il s’avère que Tarek Bitar n’a pas usurpé de pouvoir, et qu’il est donc compétent, M. Oueidate devra se plier à un tel jugement, et par conséquent revenir notamment sur son interdiction aux forces de l’ordre de réceptionner tout document provenant du juge Bitar », avance le magistrat cité plus haut." Hors, si Oueidate s'est désisté du dossier du port, il n'avait de toute manière pas le droit de prendre une quelconque décision à l'encontre du juge Bitar. Merci aux autres fidèles de la justice de défendre Bitar à son droit d'aller au bout de son enquête.

    Libre Arbitre

    01 h 25, le 08 février 2023

  • Ah ben zut alors, ils se sont juste absentés pour un petit pipi et Bittar est maintenu. On avait pa prévu ca ! Merci aux prostates gonflées et aux fuites urinaires. Continuez comme ca, on est sur la bonne voie. Hich Lebnén.

    Ca va mieux en le disant

    01 h 06, le 08 février 2023

  • Tiens ? Tiens ? Les membres du CSM proches du CPL et ceux proches de Amal et du Hezb sont d'accord pour degommer Bitar ? Et tout le battage mediatique de Bassil alors ? De la poudre au yeux ? Ils divergent dans les declarations a la presse. Mais ils s'entendent comme larrons en foire pour preserver l'impunite des grands criminels. Kellon ya3ne kellon.

    Michel Trad

    00 h 57, le 08 février 2023

Retour en haut