Rechercher
Rechercher

Société - Dépréciation de la livre

Des routes coupées à Beyrouth et dans le Sud

Des routes coupées à Beyrouth et dans le Sud

Une route coupée hier à Abra, au Liban-sud, par des manifestants en colère après une dépréciation record de la livre libanaise. Photo envoyée par Mountasser Abdallah

Des routes ont été bloquées jeudi soir par des manifestants en colère au Liban, après une dépréciation record de la livre qui a dépassé le seuil des 50 000 LL contre le dollar sur le marché parallèle, signe de l’aggravation de l’effondrement économique entamé à l’été 2019. Selon plusieurs médias locaux, des routes ont été brièvement coupées dans le quartier de Kaskas à Beyrouth, en fin de journée.

Des scènes similaires ont eu lieu à Abra, au Liban-Sud près de Saïda, selon notre correspondant dans la région Mountasser Abdallah. La voie publique a été bloquée par des automobilistes et un groupe de jeunes, selon des images envoyées par notre correspondant.

Peu après que le seuil des 50 000 LL a été atteint, le ministère de l’Énergie a annoncé hier matin de nouveaux tarifs à la hausse pour les carburants.

La dépréciation de la monnaie nationale, qui a perdu 97 % de sa valeur en trois ans, a plongé plus des trois quarts des Libanais sous le seuil de pauvreté.

Elle intervient en dépit d’un accord préliminaire conclu entre Beyrouth et avec le Fonds monétaire international, qui préconisait l’introduction d’un taux de change flottant. L’accord prévoyait également des réformes supplémentaires que le gouvernement libanais devait entreprendre afin de débloquer une aide financière massive de la part du FMI.


Des routes ont été bloquées jeudi soir par des manifestants en colère au Liban, après une dépréciation record de la livre qui a dépassé le seuil des 50 000 LL contre le dollar sur le marché parallèle, signe de l’aggravation de l’effondrement économique entamé à l’été 2019. Selon plusieurs médias locaux, des routes ont été brièvement coupées dans le quartier de...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut