Rechercher
Rechercher

Politique - Analyse

Un compromis entre le Hezbollah et l’Arabie saoudite est-il possible ?

De nombreux efforts sont déployés pour qu’un dialogue indirect prenne forme entre les deux parties, a appris « L’OLJ ». 

Un compromis entre le Hezbollah et l’Arabie saoudite est-il possible ?

Le prince héritier saoudien Mohammad ben Salmane. Photo d'archives/AFP

En invitant tous les partis politiques à l’exception du Hezbollah pour célébrer , le 5 novembre dernier, l’Arabie saoudite a donné le sentiment de vouloir provoquer la formation chiite. « Riyad reconsidérera sa relation avec le Liban si un président...
En invitant tous les partis politiques à l’exception du Hezbollah pour célébrer , le 5 novembre dernier, l’Arabie saoudite a donné le sentiment de vouloir provoquer la formation chiite. « Riyad reconsidérera sa relation avec le Liban si un président...

commentaires (20)

Vous avez raison monsieur Rabih. Un peuple qui ne prend pas son destin en mains,compte sur d’autres pour le mener … jusqu’où ?

Citoyen Lambda

15 h 49, le 22 novembre 2022

Tous les commentaires

Commentaires (20)

  • Vous avez raison monsieur Rabih. Un peuple qui ne prend pas son destin en mains,compte sur d’autres pour le mener … jusqu’où ?

    Citoyen Lambda

    15 h 49, le 22 novembre 2022

  • Longue analyse pour dire qu'on est destiné à n'être que des esclaves! NON, Lébnène wou bass ! Sinon à quoi sert la vie, l'intelligence et la vision d'un avenir meilleur?

    Wlek Sanferlou

    15 h 13, le 21 novembre 2022

  • MONSIEUR RABIH, VOUS ETES BEAUCOUP PLUS INTELLIGENT QUE CA. JE NE M,ATTENDAIS POINT A UNE TELLE QUESTION DE VOUS. LES LIBANAIS NE DOIVENT COMPTER SUR PERSONNE ABSOLUMENT S,ENTENDRE AVEC LE HEZBOLLAH ET LE LEUR GARDER AU PAYS NI PERSONNE POUR S,EN DEBARRASSER A LEUR PLACE. ILS PEUVENT DEMANDER A L,ONU ET AUX PUISSANCES QUI ONT PONDU TAEF D,APPLIQUER LA CLAUSE DU SESARMEMENT DE TOUTES LES MILICES... SINON ILS DOIVENT FAIRE EUX-MEMES LEUR DEVOIR COUTE QUE COUTE ET PAR TOUS LES MOYENS. LE BARBU NOUS MENACAIT SOUVENT DANS SES DISCOURS DE GUERRE CIVILE. QU,IL EN SOIT AINSI SI IL N.Y A PAS D,AUTRES MOYENS. PERSONNE D,AUTRE QUE NOUS NE LIBERERA NOTRE PAYS DE LA MAINMISE IRANIENNE. NOUS SEULS DEVONS LE FAIRE. AMEN !

    MON CLAIR MOT A GEAGEA CENSURE

    14 h 10, le 20 novembre 2022

  • Depuis belle lurette il n’y a plus d’équilibre, hélas.

    Citoyen Lambda

    13 h 57, le 20 novembre 2022

  • Si la formation chiite doit continuer à contrôler le parlement et les sunnites contrôler le gouvernement alors si les chiites contrôlent aussi la présidence où est l’équilibre ?

    Vincent Makhlouf / ENHANCED FORM

    13 h 18, le 20 novembre 2022

  • Il est hors de question d'avoir encore un président vendu...on a deja essayé ça 3 fois sur les 4 dernières presidents et ca ne feral que prolonger Aoun et accepted la mainmise de la milice sur l'etat, le max qui devrait être consenti est un président neutre mais fort genre Joseph Aoun qui fera de l'état sa priorité, sinon pas de président puisque la milice accaparé déjà la présidence du parlement ..pas de réformes sans état fort et pas d'état fort avec les armes de la tyrannie

    Liban Libre

    10 h 47, le 20 novembre 2022

  • A lire analyse de Mr. Rabih, a realiser a quel point on est devenu assujeti aux desiratas du parti des armes, a s'enfoncer de plus en plus depuis 2015, je ne comprends pas pourquoi il n y a pas plus de partis qui pronent la PARTITION. Dubai, Monaco, Singapour, Le luxembourg... pleins de petits pays sont hyper reussis! Si les shiites libanais votent et revotent au hezb et a ses trouphions, sans relache, a 100%, laissez leur leur pays et donnez nous le notre. Et oui. On est pret a la guerre. Et non. Les Aounistes chretiens changeront de cap.

    Tina Zaidan

    09 h 39, le 20 novembre 2022

  • En dehors de l’absurdité qui est de déclarer ouvertement et sans honte qu’un accord se fera entre deux pays étranger sur le choix d’un président libanais et de son PM, comme si c’était une chose normale et que comme si cela n’avait pas déjà eu lieu, je rappelle à tous ceux qui veulent conclure des pactes avec le HB que de tous ce qu’il a promis et signé, il n’a jamais respecté la moindre phrase. Ensuite ils savent TB que même si le PM est choisi par d’autres que lui et Berry, il ne pourra même pas choisir ses ministres alors de quel compromis parle-t-on?

    Sissi zayyat

    18 h 47, le 19 novembre 2022

  • Le jour où l'Arabie et l'Iran deviennent amis amis, espérant-le pour aujourd'hui avant demain, car profitable au Liban, les chrétiens seront très contents de s'être cramponner à l'Accord et la Constitution Taëf, grâce au Royaume wahhabite et du président-martyrs Hariri.

    Céleste

    12 h 09, le 19 novembre 2022

  • En lisant cet article on arrive à la conclusion que tous les pays que les libanais ont permis de se mêler de ses affaires internes ne feront que leur intérêt qui est loin de celui du Liban et des libanais. Une phrase illustre parfaitement mes dires. Après l’attentat de Rafic Hariri, l’allié inconditionnel des saoudiens, ils ont passé l’éponge et les relations entre HB et les saoudiens n’ont pas été affectées. C’est seulement en 2015 et suite à l’implication du HB dans la guerre du Yémen qu’ils ont coupé les ponts. Tout est dit. Reveillez-vous libanais, il serait temps que vous réagissez puisque qu’il est clair que tout se fait sur le dos de votre patrie et vous êtes là à attendre à quelle sauce vous allez être mangés. L’élection du président est en suspens en attendant le bon vouloir des pays intéressés pour vous imposer un polichinelle qui aura pour sûr votre peau tout en vous vendant leur amitié et leur désir de vous sauver malgré vous, alors qu’il n’ont qu’une chose en tête, réussir à avoir le dernier mot quelque soit le prix que vous aurez à payer.

    Sissi zayyat

    11 h 07, le 19 novembre 2022

  • De toutes manières en 2015 ni Paris ni même Riyad n’avaient de problème avec la candidature de Frangié et seul l’accord de Meerab nous a permis d’éviter ce mal plus grand.

    Citoyen libanais

    08 h 30, le 19 novembre 2022

  • Un président pro Hezb et un premier ministre pro-Saoudien ??? Tiens tiens ... ça me rappelle 2016 ... On n'a pas encore compris que quand le Hezb fait mine de négocier, c'est pour mieux avancer le coup suivant ??? Le Liban -je veux dire les libanais qui votent- est incorrigible ! Il veut se flageller et recommencer Aaaahhhh c'est désespérant ... Comment voulez vous que les gens ne quittent pas ce pays qui ne les mérite pas ...

    GM92190

    02 h 10, le 19 novembre 2022

  • L’iran demande un président libanais à son goût L’arabie préfère une autre approche pour le président libanais La france ne s’oppose pas pour tel président Le parti intégriste inféodé à l’Iran a son candidat Les USA seraient d’accord pour tel président…. NE MANQUE T-IL PAS UN ÉLÉMENT ESSENTIEL ?? Et le LIBANAIS ?? A-t-il droit au chapitre? A-t-il le droit de choisir SON président ??? Au lieu que ces incompétents de députés ne votent blanc… au lieu que les nouveaux députés ne jouent aux imbéciles ( ou prennent les libanais pour des idiots) VOTEZ donc pour un candidat made in lebanon : M MOYAWAD dont le père fut assassiné à cause de son patriotisme.. paraît-il, Il aurait voulu commencer par appliquer TAEF… . Votez pour un candidat propre au lieu de tergiverser

    LE FRANCOPHONE

    23 h 52, le 18 novembre 2022

  • Les relations entre l’Arabie et le hezb ne sont pasdes relations entre deux partis comme vous le dites monsieur, mais plutôt entre deux communautés à couteaux tirés

    Hitti arlette

    22 h 34, le 18 novembre 2022

  • le "zaim" de Zghorta a maintenant des relations historiques avec l;'Arabie Seoudite ainsi qu'avec la syrie. Avec le zmbabwe aussi?

    Zampano

    21 h 17, le 18 novembre 2022

  • On préfère rester sans président que d'avoir une marionette entre les mains du parti iranien. A quoi sert ce genre de président, à part trahir son serment, et faire couler davantage le pays ?

    Esber

    20 h 16, le 18 novembre 2022

  • …pardon, je voulais dire le brevet d’études. Mea culpa, mea maxima culpa!

    Gros Gnon

    20 h 05, le 18 novembre 2022

  • "… Un compromis entre le Hezbollah et l’Arabie saoudite est-il possible ? …" - Le seul message que Frangieh a retenu est: Con promis, chose due. Donc il attend… Mais quelqu’un devrait peut-être lui expliquer que pour devenir fonctionnaire d’état, même et surtout au poste suprême, le certificat d’études est obligatoire!

    Gros Gnon

    20 h 04, le 18 novembre 2022

  • Le Hezbollah veut mettre en œuvre l'accord de Taëf? Excellente nouvelle 1 il va donc, enfin, déposer ses armes et dissoudre sa milice. Un rêve !

    Yves Prevost

    19 h 37, le 18 novembre 2022

  • Le marchandage se fera t-il sur le dos des Libanais ? par pitié ne dite pas que le Hezbollah est pro Iranien, il est Iranien tout court...

    Zeidan

    19 h 30, le 18 novembre 2022

Retour en haut