Rechercher
Rechercher

Culture - Exposition

Le Liban à travers l’inflation : une série d’Alfred Tarazi présentée à Venise


Le Liban à travers l’inflation : une série d’Alfred Tarazi présentée à Venise

L’affiche de l’exposition d’Alfred Tarazi à Venise. Photo DR

Après Beyrouth et Singapour en 2014, voici que le corpus d’œuvres d’Alfred Tarazi formant une fresque artistique sur le thème – plus que jamais d’actualité ! - de l’inflation de la nation libanaise, A Nation’s Inflation, revient sur les cimaises d’une galerie de la cité des Doges cette fois. Alors que l’histoire s’arrête aux années 50 dans les manuels scolaires libanais, cet artiste a choisi de raconter, à travers l’inflation, sa version de l’histoire contemporaine du Liban. Chaque estampe de cette série de 28 collages uniques représente, en ce sens, un chapitre de cette histoire récente. Avec les billets de livres libanaise en toile de fond, et mêlant références politiques et culture populaire, A Nation’s Inflation montre ainsi le panorama sociopolitique contrasté et parfois absurde du pays du Cèdre.

Lire aussi

Beyrouth, une ville de papier, d’encre et de mémoire

« L’argent, les chiffres et les calculs ne m’ont jamais vraiment intéressé. Mais c’est peut-être dans ces chiffres que résident les secrets qui régissent nos vies », indique l’artiste dans une note d’intention. Il explique qu’au départ, c’est son intérêt pour l’histoire du Liban qui a donné vie à ce projet. « J’essayais de donner un sens à la guerre civile libanaise et j’avais beaucoup de questions à poser. Il y avait le Liban que mes parents avaient connu, il y avait la guerre et il y avait le Liban que je connaissais, et l’écart entre ces différentes périodes semblait irréconciliable. L’un des témoins silencieux de cette réalité troublante étaient ces liasses de vieux billets obsolètes en livres libanaises que l’on pouvait encore trouver traînant ici et là. S’il y a un objet de nostalgie représentant au mieux le Liban d’avant-guerre, ce sont ces billets », affirme Alfred Tarazi, dont l’exposition organisée par la curatrice Yasmine Helou et installée à Venise s’ouvre aujourd’hui jeudi 1er septembre. Elle se tiendra jusqu’au 22 septembre à la Fondamenta Dei Penini, Castello, 2432.


Après Beyrouth et Singapour en 2014, voici que le corpus d’œuvres d’Alfred Tarazi formant une fresque artistique sur le thème – plus que jamais d’actualité ! - de l’inflation de la nation libanaise, A Nation’s Inflation, revient sur les cimaises d’une galerie de la cité des Doges cette fois. Alors que l’histoire s’arrête aux années 50 dans les manuels scolaires libanais,...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut