Rechercher
Rechercher

Société - Innovation

Adaptée par son conducteur, une voiture électro-solaire sillonne les rues de Saïda

Ahmad Safadi, réparateur de vélos, avait converti il y a quelques années son véhicule à essence en électrique. Depuis quelques semaines, sa voiture est alimentée par l’énergie du soleil...

Adaptée par son conducteur, une voiture électro-solaire sillonne les rues de Saïda

Ahmad Safadi au volant de sa voiture solaire, à Saïda, le 23 juin dernier. Issam Abdallah/Reuters

Dans le contexte de la crise de l’électricité que subissent les Libanais, les panneaux solaires n’en finissent plus de fleurir sur le toit des immeubles. Mais en voir sur le toit d’une voiture reste exceptionnel. Ahmad Safadi, 31 ans, offre ce...

Dans le contexte de la crise de l’électricité que subissent les Libanais, les panneaux solaires n’en finissent plus de fleurir sur le toit des immeubles. Mais en voir sur le toit d’une voiture reste exceptionnel. Ahmad Safadi, 31 ans, offre ce...Innovative motorist navigates the streets of Saida in a self-designed solar-powered car...

commentaires (10)

Bravo,voilà l,intelligence libanaise et non celles de nos dirigeants qui eux volent leur pays

Mona Joujou Dfouni

17 h 16, le 06 juillet 2022

Tous les commentaires

Commentaires (10)

  • Bravo,voilà l,intelligence libanaise et non celles de nos dirigeants qui eux volent leur pays

    Mona Joujou Dfouni

    17 h 16, le 06 juillet 2022

  • Ce n’est même pas une découverte scientifique, c’est de la débrouillardise à la libanaise. Vous avez vu le gabarit de la bagnole ! Ce n’est même pas pour charger ses courses au supermarché, ni pour mettre un vélo pour continuer le trajet. Quelle est cette personne qui souhaite faire une ballade en sa compagnie, à part tester à titre d’essai l’invention du génie libanais de la construction automobile électrique. (Il lui manque l’enregistrement au registre des nouvelles inventions). En cas de tempête ou de vent violent, je suis sûr que la voiture va se décélérer au nom du principe de la pénétration dans l’air. On en a vu dans certaines villes, des autobus de transport en commun chargés de panneaux électriques avec un respect des normes de sécurité, et le souci de ne pas prendre feu, mais à voir la photo du câblage de la voiture d’Ahmad , attention au risque d’incendie. Tout cela, c’est du bricolage, c’est drôle, c’est plaisant, ça fait sourire à voir. Je veux bien encourager le sympathique Ahmad Safadi, que je tiens à féliciter, mais je préfère de loin ma Porsche qui fait triomphalement en quelque secondes du 120 à l’heure.

    Nabil

    14 h 36, le 06 juillet 2022

  • Bravo bravo !

    Elie Hanna

    14 h 16, le 06 juillet 2022

  • Bravo pour le bricolage, mais probablement pas légal et donc sans assurance !

    paznavour

    14 h 04, le 06 juillet 2022

  • Solaire ou pas, il reste qu'il doit faire la queue dans les bouchons monstrueuses de Beyrouth ou Saida ... Je pense qu'il y a plus de future dans des vélos bicyclettes libanaises politiques. On pourrait faire des biciclettes avec des couleurs des partis politiques (jaunes, vertes, oranges etc.) et vendre des bicyclettes politiques.

    Stes David

    10 h 57, le 06 juillet 2022

  • SI SÉRIEUX, IL DEVAIT ÊTRE ENTOURÉ, NOTAMMENT PAR CARLOS GHOSN.

    Gebran Eid

    10 h 45, le 06 juillet 2022

  • Quelle bonne idée! Il faut dire que la nullité de nos gouvernants nous oblige à être inventifs...

    Georges MELKI

    09 h 56, le 06 juillet 2022

  • Bravo

    Michel Trad

    09 h 46, le 06 juillet 2022

  • et c'est de cela que les responsables doivent tirer leur lecon.

    Gaby SIOUFI

    08 h 46, le 06 juillet 2022

  • Bravo à Ahmad qui montre là un bel exemple de la créativité Libanaise !

    K1000

    00 h 52, le 06 juillet 2022

Retour en haut