Rechercher
Rechercher

Politique - Liban

Paris exhorte les politiques libanais à "agir enfin"

"Il revient au Premier ministre désigné de former sans délai un gouvernement qui soit en mesure de mettre en oeuvre les mesures d'urgence et les réformes structurelles nécessaires au redressement du pays", indique le ministère français. 


Paris exhorte les politiques libanais à

Le président de la Chambre, Nabih Berry, le président libanais Michel Aoun, et le Premier ministre désigné Nagib Mikati (de gauche à droite) le 23 juin 2022 à Baabda. Dalati Nohra/Handout via REUTERS

La France a "pris note" vendredi de la désignation de Nagib Mikati au poste de Premier ministre au Liban, et l'a exhorté à "former sans délai" un gouvernement pour oeuvrer au redressement d'un pays plongé dans une crise sans précédent.

Le Premier ministre libanais sortant Nagib Mikati, milliardaire de 66 ans, a été désigné jeudi pour former un nouveau gouvernement, plus d'un mois après des élections législatives qui ont débouché sur un Parlement sans majorité.

"Il revient au Premier ministre désigné de former sans délai un gouvernement qui soit en mesure de mettre en oeuvre les mesures d'urgence et les réformes structurelles nécessaires au redressement du pays, telles que négociées en avril dernier avec le Fonds monétaire international", indique le ministère français des Affaires étrangères. "La responsabilité de l'ensemble des forces politiques libanaises représentées au Parlement est engagée. Compte tenu de la dégradation continue des conditions de vie des Libanais, il revient à leurs représentants d'agir enfin et sans plus tarder au service de l'intérêt général du pays", ajoute le Quai d'Orsay.

Mais la formation d'un gouvernement pourrait prendre des semaines, voire des mois, en raison des divergences entre les différentes forces politiques, estiment des experts, malgré l'urgence économique et sociale dans un pays qui s'enfonce dans une crise profonde.

Causée par des décennies de mauvaise gestion et de corruption d'une classe dirigeante quasi inchangée depuis des dizaines d'années, cette crise a été exacerbée par la pandémie de Covid-19 et désormais par la guerre en Ukraine.


La France a "pris note" vendredi de la désignation de Nagib Mikati au poste de Premier ministre au Liban, et l'a exhorté à "former sans délai" un gouvernement pour oeuvrer au redressement d'un pays plongé dans une crise sans précédent.Le Premier ministre libanais sortant Nagib Mikati, milliardaire de 66 ans, a été désigné jeudi pour former un nouveau gouvernement, plus d'un mois...

commentaires (5)

Il ne faut rien espérer de ces moins que rien sur lesquels Paris et les autres pays ont misé sous prétexte de paix interne. Ils ont voulu ce PM ministre pour, on ne sait quelle raison alors qu’ils l’ont déjà vu à l’œuvre ainsi que toute la clique de repris de justice et espèrent qu’ils feront en sorte de sauver le pays, eux qui l’ont noyé dans les dettes et la misère pour s’enrichir en provocant sa destruction bien organisée? Est ce que les français, entre autre pays qui participent à soit disant sauver notre pays simulent la naïveté ou le sont ils pour sûr, des vrais naïfs qui misent sur des fossoyeurs pour rebâtir un pays alors qu’ils s’étaient donné un mal de chien pour aboutir à leur but de l’anéantir pour nous imposer des pays de leur choix pour venir le dominer en les sacrant Président, ministres, et PM pour achever leur sale besogne. Permettez qu’on ait des doutes quant à leurs bonnes intentions, alors que les sanctions tant promises sont restées lettres mortes et que les mêmes hors la  loi sont appuyés par eux pour reprendre du service pour perpétuer le massacre de tout un pays et son peuple avec leur bénédiction.

Sissi zayyat

11 h 11, le 25 juin 2022

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • Il ne faut rien espérer de ces moins que rien sur lesquels Paris et les autres pays ont misé sous prétexte de paix interne. Ils ont voulu ce PM ministre pour, on ne sait quelle raison alors qu’ils l’ont déjà vu à l’œuvre ainsi que toute la clique de repris de justice et espèrent qu’ils feront en sorte de sauver le pays, eux qui l’ont noyé dans les dettes et la misère pour s’enrichir en provocant sa destruction bien organisée? Est ce que les français, entre autre pays qui participent à soit disant sauver notre pays simulent la naïveté ou le sont ils pour sûr, des vrais naïfs qui misent sur des fossoyeurs pour rebâtir un pays alors qu’ils s’étaient donné un mal de chien pour aboutir à leur but de l’anéantir pour nous imposer des pays de leur choix pour venir le dominer en les sacrant Président, ministres, et PM pour achever leur sale besogne. Permettez qu’on ait des doutes quant à leurs bonnes intentions, alors que les sanctions tant promises sont restées lettres mortes et que les mêmes hors la  loi sont appuyés par eux pour reprendre du service pour perpétuer le massacre de tout un pays et son peuple avec leur bénédiction.

    Sissi zayyat

    11 h 11, le 25 juin 2022

  • Il est vraiment très triste et très frustrant que la France qui est le pays qui connait le mieux le Liban, qui connait le mieux ses problèmes et sa classe politique corrompue jusqu'à la moelle, qui aurait dû être la meilleure amie de son peuple et en définitive son sauveur, continue à assurer le service minimum en exhortant, en souhaitant, en appelant de ses voeux..... alors qu'elle sait très bien que tous ces voeux pieux exprimés depuis des lustres, sont inutiles et ne donneront jamais aucun résultat tangible, tant que des sanctions sévères et coordonnées frappant le portefeuille de ces politiciens véreux qui ont pris le Liban en otage et le considèrent comme leur propriété privée, ne se seront pas abattues sur eux de la manière la plus énergique.

    Georges Airut

    05 h 48, le 25 juin 2022

  • La france aurait pu geler les avoirs de nos politiciens vereux et pourris a los Rien n a ete fait , alors epargnez nous vos belles phrases Toute forme de mepris , quand elle rentre en politique , prepare et instaure le fascisme disait Albert Camus

    Robert Moumdjian

    02 h 19, le 25 juin 2022

  • "Paris exhorte les politiques libanais à "agir enfin". Mais non, voyons! Ils n'ont rien compris! Si on a repris les mêmes qu n'ont rien fait, c'est bien pour qu'ils continuent à faire la même chose, c-à-d rien!

    Yves Prevost

    20 h 49, le 24 juin 2022

  • La France n'a jamais pris au sérieux la détresse croissante de libanais. On ne fait que souhaiter, tandis que l'on connaît qui sont les véritables coupables de l'usure mortelle, et on menace de sanctions sans jamais les faire. Notre fausse démocratie a ramené par des manœuvres suspectes et immorales un chef de Législatif qui depuis une trentaine d'années a abusé des lois et des droits, se comportant en chef milicien, qu'il continue de l'être. Et, récemment, en obligeant son ministre imposé des finances, en omettant sa signature, simple formalité de sa fonction, pour continuer à bloquer le cours de la justice, en protégeant 2 de ses anciens ministres impliqués dans l'affaire du cataclysme du Port de Beyrouth.

    Esber

    20 h 32, le 24 juin 2022

Retour en haut