Rechercher
Rechercher

Société - Initiative

« Rebirth Beirut » : illuminer les rues de la capitale grâce à la solidarité

« Rebirth Beirut » : illuminer les rues de la capitale grâce à la solidarité

Au cours du lancement de l’initiative, de gauche à droite : Khaled Tuéni, membre de Rebirth Beirut, Marwan Abboud, Gaby Ferneiné, Michèle Chammas et Tony al-Rami. Photo DR

« Pour illuminer nos nuits » est une initiative lancée par l’association Rebirth Beirut en vue de redonner aux rues de la capitale, assombries par les crises successives, leur lumière d’antan. L’idée est originale, fondée sur le principe de la solidarité : l’association crée un lien entre les générateurs de quartier et/ou des bâtiments privés en vue d’illuminer les rues. Elle entre en contact avec leurs propriétaires en vue de s’assurer d’obtenir les ampères nécessaires pour allumer les lampes et réverbères. Et son rôle ne s’arrête pas là : l’équipe de Rebirth Beirut répare les pannes éventuelles, remplace les lampes qui doivent l’être…

Jusque-là, l’initiative « Pour illuminer nos nuits » a permis de rendre la lumière à trois axes animés de la capitale, commerciaux de jour et touristiques de nuit : les rues Pasteur, Gemmayzé et Mar Mikhaïl. Le fondateur et président de Rebirth Beirut, Gaby Ferneiné, assure à L’Orient-le Jour que dix autres rues sont sur la liste de l’association. Cette initiative est placée sous le parrainage du mohafez de la ville, Marwan Abboud.

Afin de mener à bien sa tâche, Rebirth Beirut œuvre en collaboration avec USaid et Medco. La première, qui est l’agence américaine de développement, avait offert 500 lampes LED à la capitale après l’explosion de Beyrouth, qui n’ont pas toujours trouvé preneur. Elles seront utilisées dans le cadre de cette initiative. Pour ce qui est de la compagnie pétrolière, elle s’est engagée à offrir un escompte à tous ceux qui s’approvisionnent en carburant chez elle et qui participeraient à cette initiative.

« Pour illuminer nos nuits » a été lancée le 22 mai dans le siège de Rebirth Beirut à Gemmayzé, en présence du mohafez Abboud, de Michèle Chammas, directrice de l’innovation à Medco, de Tony al-Rami, président du syndicat des restaurants, cafés, pubs et pâtisseries, et de l’équipe de l’association.

M. Abboud a reconnu, à cette occasion, que « l’émergence de ces initiatives est due à la faiblesse et à l’absence de l’État ». M. Rami a insisté sur l’importance de la mise en place d’une telle initiative, à un moment où les institutions touristiques travaillent dans des conditions aggravées par la crise.

Rebirth Beirut a déjà mis en place d’autres projets, notamment l’installation de feux de signalisation au solaire dans plusieurs intersections de la capitale, et la réhabilitation de rues mal entretenues.


« Pour illuminer nos nuits » est une initiative lancée par l’association Rebirth Beirut en vue de redonner aux rues de la capitale, assombries par les crises successives, leur lumière d’antan. L’idée est originale, fondée sur le principe de la solidarité : l’association crée un lien entre les générateurs de quartier et/ou des bâtiments privés en vue...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut