Rechercher
Rechercher

Société - Virus

"Le Liban à l'abri de la variole du singe, jusqu'à présent", affirme le ministre de la Santé

Firas Abiad appelle à la prudence "notamment durant cette période où le nombre de voyages augmente".

Le ministre libanais de la Santé, Firas Abiad, au cours d'une conférence de presse, le 10 décembre 2021. Photo Dalati et Nohra

Le ministre de la Santé, Firas Abiad, a assuré, samedi, que "le Liban est jusqu'à présent à l'abri de la variole du singe", un virus endémique en Afrique de l'Ouest qui a été signalé en Europe et en Amérique du nord.

"Le Liban est jusqu'à présent à l'abri de la variole du singe (...) Il faut toutefois rester prudent, notamment durant cette période où le nombre de voyages augmente", a affirmé M. Abiad dans un entretien à la chaîne Sky News Arabiya. Le ministre a précisé avoir donné des directives à la direction de prévention du ministère de la Santé pour prendre les mesures nécessaires sur les points d'entrée dans le pays, notamment à l'Aéroport international de Beyrouth, et en effectuant des examens cliniques auprès de médecins spécialistes. 

Des cas de la variole du singe ont été enregistrés dans plusieurs pays occidentaux depuis début mai, notamment au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, au Canada, ou encore au Portugal, en France ou en Suède. Ses symptômes recouvrent fièvre, mal de tête, douleurs musculaires, mal de dos, ganglions lymphatiques enflés, frissons et fatigue. Des éruptions cutanées peuvent survenir, souvent sur le visage, et se répandre à d'autres parties du corps dont les parties génitales, avant de passer par différentes phases, de former une croûte et de tomber. Il n'existe pas de traitement pour la variole du singe, qui se transmet par contact avec une personne atteinte ou ses liquides organiques, dont la salive. Cette infection virale se guérit d'elle-même.


Le ministre de la Santé, Firas Abiad, a assuré, samedi, que "le Liban est jusqu'à présent à l'abri de la variole du singe", un virus endémique en Afrique de l'Ouest qui a été signalé en Europe et en Amérique du nord."Le Liban est jusqu'à présent à l'abri de la variole du singe (...) Il faut toutefois rester prudent, notamment durant cette période où le nombre de voyages augmente",...

commentaires (2)

J'adore le titre. C'est comme celui qui tombe du centième étage et avant de toucher le sol il dit "jusqu'ici ça va bien" !

Céleste

08 h 55, le 23 mai 2022

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • J'adore le titre. C'est comme celui qui tombe du centième étage et avant de toucher le sol il dit "jusqu'ici ça va bien" !

    Céleste

    08 h 55, le 23 mai 2022

  • Nous avons déjà une monnaie de singe, alors pour la variole vous repasserez…

    Gros Gnon

    16 h 44, le 21 mai 2022

Retour en haut