Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - France

Le nouveau gouvernement dévoilé vendredi après-midi


Le nouveau gouvernement dévoilé vendredi après-midi

La Première ministre de la France Elisabeth Borne à Paris, le 19 mai 2022. Photo STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

La composition du nouveau gouvernement français va enfin être dévoilée vendredi après-midi, près d'un mois après la réélection d'Emmanuel Macron à la présidence et trois semaines avant les élections législatives.

Le premier conseil des ministres se tiendra lundi autour du président centriste libéral, réélu pour un second mandat le 24 avril, avec 58,55% des suffrages, face à la candidate d'extrême droite Marine Le Pen. Le casting gouvernemental sera scruté de près, notamment en matière de parité, la nouvelle Première ministre Elisabeth Borne - première femme à ce poste depuis 30 ans en France - ayant insisté sur l'importance de l'égalité femmes-hommes.

Des femmes pourraient donc être nommées à des postes visibles. Parmi les possibles candidates figurent deux femmes issues de la droite: Caroline Cayeux, maire de Beauvais (nord) ou encore l'ancienne ministre et députée Catherine Vautrin. La nomination de personnalités venues de différents courants politiques sera observée avec attention à trois semaines des législatives du 12 et 19 juin au cours desquelles le parti présidentiel tentera d'obtenir une nouvelle fois une majorité à l'Assemblée nationale.

Le nouvel exécutif va être confronté à un agenda national et international particulièrement chargé et difficile avec la guerre en Ukraine, une inflation inédite depuis l'introduction de l'euro et une croissance en berne. A quelques heures de la levée de rideau, l'incertitude demeure concernant les poids lourds du gouvernement qui pourraient être amenés à être reconduits à leur poste ou se voir confier un autre maroquin.

La question se pose notamment pour Bruno Le Maire (Économie), Gérald Darmanin (Intérieur), Jean-Yves Le Drian (Affaires étrangères) et Olivier Véran (Santé). Florence Parly (Armées) est, elle, donnée partante. Ce gouvernement devrait être assez resserré - avec une quinzaine de ministres selon certains membres de la majorité - pour mener la bataille des législatives. Il devrait ensuite s'élargir, notamment avec des secrétaires d'Etat, au début de l'été, à la lumière des résultats du scrutin.

Explosion sociale 

Dans l'opposition, la pression sur l'exécutif s'est accentuée ces derniers jours avec des critiques sur le temps pris pour nommer un nouveau gouvernement - quatre jours. Marine Le Pen a jugé jeudi sur la chaîne BFM TV "particulièrement anormale" l'absence de gouvernement "lorsque l'on connaît la situation quotidienne des Français", confrontés à l'impact de l'inflation. "On a l'impression qu'on peut prendre plusieurs semaines pour décider qu'on a besoin ou pas d'un gouvernement" alors que "les Français se font beaucoup de souci pour l'avenir, sur les prix de l'électricité, les prix du carburant, du logement ou de la nourriture qui augmentent", a dénoncé vendredi le député de droite (Les Républicains) Julien Aubert sur Franceinfo.

En nommant Elisabeth Borne, technocrate issue de la gauche et plusieurs fois ministre, le chef de l'Etat a joué la continuité tout en s'efforçant d'envoyer un message à la gauche réformiste sans pour autant effrayer l'opposition de droite. La presse française a parlé d'un "choix de la raison", de l'efficacité et de la continuité alors que Mme Borne, 61 ans, a été successivement ministre des Transports, de l'Écologie et du Travail pendant le premier quinquennat de M. Macron, une des rares à y figurer depuis les débuts de sa présidence en 2017.

Le chef de l'Etat a promis, pour ce second mandat, de tenir compte de la colère exprimée par de nombreux Français pendant le mouvement populaire des "gilets jaunes", révoltés contre sa politique fiscale et sociale, et de changer de méthode. Le contexte est tendu: selon un récent sondage de l'institut Ifop, une large majorité de Français (77%) dit craindre une explosion sociale dans les prochains mois.


La composition du nouveau gouvernement français va enfin être dévoilée vendredi après-midi, près d'un mois après la réélection d'Emmanuel Macron à la présidence et trois semaines avant les élections législatives.
Le premier conseil des ministres se tiendra lundi autour du président centriste libéral, réélu pour un second mandat le 24 avril, avec 58,55% des suffrages, face à la...