Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

À nos enfants...

Désolés de vous avoir offert cette vie au Liban devenue si austère, si changeante et si peu sécurisante et limitée.

Désolés que vous ayez connu ce manque de perspective et que vous n’ayez pas pu prendre votre envol comme il le fallait.

Désolés aussi de n’avoir pas eu toutes ces opportunités et ces perspectives que les jeunes connaissent dans les autres pays.

Désolés de n’avoir pas connu ce qu’est un honorable politicien.

Désolés que vous ayez vu la justice si souvent piétinée et bafouée.

Désolés aussi d’avoir connu un gouvernement si inactif.

Désolés que vous ayez été obligés de quitter votre pays, vos parents, vos amis et ce ciel toujours bleu qui génère l’optimisme.

Vous y avez cru longtemps, désespérément…

Vous avez compris aussi et surtout l’importance d’un gouvernement fiable et la valeur de représentants efficaces, honnêtes et patriotes.

Souhaitons alors aux enfants de nos responsables et ceux attirés par la politique que la leçon aura servi.

Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour. Merci de limiter vos textes à un millier de mots ou environ 6 000 caractères, espace compris.


Désolés de vous avoir offert cette vie au Liban devenue si austère, si changeante et si peu sécurisante et limitée.Désolés que vous ayez connu ce manque de perspective et que vous n’ayez pas pu prendre votre envol comme il le fallait.Désolés aussi de n’avoir pas eu toutes ces opportunités et ces perspectives que les jeunes connaissent dans les autres pays.Désolés de n’avoir pas...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut