Rechercher
Rechercher

Économie - Liban

Raja Salamé libéré contre une caution record de 100 milliards de livres

Le frère du gouverneur de la Banque du Liban était en détention depuis le 17 mars dans le cadre d'une enquête sur des affaires de blanchiment d'argent.

Raja Salamé libéré contre une caution record de 100 milliards de livres

Le siège de la Banque du Liban à Beyrouth, le 20 mai 2022. Photo PATRICK BAZ / AFP

Raja Salamé, le frère du gouverneur de la Banque du Liban Riad Salamé, a été libéré jeudi contre une caution d'environ 3,5 millions d'euros, un record au Liban, a indiqué à l'AFP une source judiciaire.

Raja Salamé avait été arrêté le 17 mars sur ordre de la procureure générale du Mont-Liban, Ghada Aoun, et un mandat d'arrêt avait été émis à son encontre pour des crimes de "blanchiment d'argent, et d'enrichissement illicite".

Pour mémoire

La justice libanaise va obtenir de nouvelles informations de la BDL dans l'enquête sur Raja Salamé

"Le juge d'instruction Nicolas Mansour a approuvé la libération de Raja Salamé contre une caution de 100 milliards de livres libanaises (3,7 millions de dollars au marché noir), et a décidé de saisir ses quarante propriétés au Liban jusqu'à la fin des procédures judiciaires. Son passeport a également été confisqué et il a été interdit de voyage", a précisé la source sous couvert d'anonymat.

Toujours selon cette même source, la caution, la plus élevée de l'histoire du Liban, doit être payée par chèque bancaire au palais de la justice. Si l'innocence de M. Salamé est prouvée au terme des procédures judiciaires, la caution lui sera remboursée. Dans le cas contraire, le montant sera saisi par le Trésor public.

Le Premier juge d’instruction du Mont-Liban, Nicolas Mansour, avait exigé fin mars de Raja Salamé une caution de 500 milliards de livres. Estimant que ce montant était démesuré, M. Salamé avait fait appel de cette décision auprès de la Chambre d’accusation du Mont-Liban présidée par Pierre Francis, qui a alors réduit la caution à 200 milliards de livres. Considérant la caution toujours très élevée, Raja Salamé avait présenté une nouvelle demande de réduction auprès de Nicolas Mansour, qui l’a acceptée il y a une semaine, en réduisant la caution demandée à 100 milliards de livres. Cette décision du juge n’a été contestée ni par le Parquet, ni par Raja Salamé. Ayant accepté le paiement de la caution, celui-ci a donc pu être libéré. 

Lire aussi

Fin de partie pour Riad Salamé ?

Le gouverneur de la Banque centrale fait l'objet des mêmes accusations que son frère et d'une série d'enquêtes judiciaires aussi bien au Liban qu'à l'étranger. Il n'a toujours pas comparu devant la justice.

L'année dernière, le Liban a ouvert une enquête locale concernant le patrimoine de Riad Salamé, suite à une demande d'aide du procureur général en Suisse dans le cadre d'investigations décortiquant plus de 300 millions de dollars de mouvements de fonds opérés par le gouverneur et son frère. Le 28 mars, la France, l'Allemagne et le Luxembourg ont gelé 120 millions d'euros d'avoirs libanais suite à une enquête pour blanchiment d'argent qui vise cinq personnes, dont le gouverneur de la Banque centrale du Liban.

Riad Salamé, gouverneur de la Banque centrale depuis 1993, a longtemps minimisé les accusations portées contre lui, jugeant celles-ci infondées, sans preuves et liées à des motivations politiques.


Raja Salamé, le frère du gouverneur de la Banque du Liban Riad Salamé, a été libéré jeudi contre une caution d'environ 3,5 millions d'euros, un record au Liban, a indiqué à l'AFP une source judiciaire.
Raja Salamé avait été arrêté le 17 mars sur ordre de la procureure générale du Mont-Liban, Ghada Aoun, et un mandat d'arrêt avait été émis à son encontre pour des crimes de...

commentaires (2)

"… la caution doit être payée par chèque bancaire au palais de la justice …" - Lol. Pourquoi lui peut payer par chèque alors que tout nous est demandé en liquide? Et puis si ses biens sont saisis, quelle valeur a un chèque bancaire? Zéro. Donc en pratique c’est la caution la moins chère de l’histoire du Liban…

Gros Gnon

15 h 36, le 12 mai 2022

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • "… la caution doit être payée par chèque bancaire au palais de la justice …" - Lol. Pourquoi lui peut payer par chèque alors que tout nous est demandé en liquide? Et puis si ses biens sont saisis, quelle valeur a un chèque bancaire? Zéro. Donc en pratique c’est la caution la moins chère de l’histoire du Liban…

    Gros Gnon

    15 h 36, le 12 mai 2022

  • D' ou vient l' argent de la caution? de ce qu' on lui reproche d' avoir mal acquis?? C'est a dire qu' il est remis en liberte avec l' argent des autres..!

    LeRougeEtLeNoir

    13 h 28, le 12 mai 2022

Retour en haut