Rechercher
Rechercher

Politique - Éclairage

Les cinq grandes réponses attendues des législatives libanaises

La bataille interchrétienne, la participation sunnite, les chances de la thaoura, la représentation chiite, la majorité parlementaire. Tels sont les principaux enjeux du scrutin du 15 mai.

Les cinq grandes réponses attendues des législatives libanaises

Une affiche de Melhem Khalaf (g), candidat proche de la contestation, près d’une photo du leader du Courant du Futur, Saad Hariri. Photo Joseph Eid/AFP

Plus que trois jours pour les élections législatives au Liban. Une fois le dépouillement des bulletins de vote finalisé et les résultats annoncés, les réponses aux nombreuses incertitudes qui entourent ce scrutin – et avec lui l’avenir du Liban –...

Plus que trois jours pour les élections législatives au Liban. Une fois le dépouillement des bulletins de vote finalisé et les résultats annoncés, les réponses aux nombreuses incertitudes qui entourent ce scrutin – et avec lui l’avenir du Liban –...

commentaires (6)

De pleurer ou de justifier car ils sont inexcusables et surtout impardonnables.

Sissi zayyat

13 h 37, le 12 mai 2022

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • De pleurer ou de justifier car ils sont inexcusables et surtout impardonnables.

    Sissi zayyat

    13 h 37, le 12 mai 2022

  • Tous ceux qui, au début de la thaoura ont manifesté leur solidarité et proposé des aides pour sauver le pays, se retrouvent maintenant à mettre des bâtons dans les roues des vrais responsables patriotiques qui ne sont nombreux certes mais qui veulent en finir avec l’usurpation et la soumission. Mais voilà, égocentrisme et mégalomanie obligent, ils reviennent tous au galop et répètent les mêmes erreurs qu’ils ont avoué avoir commises et regrettées. Ça ne leur servirait à rien de venir pleurer plus tard, trop tard lorsque le pays sera perdu.

    Sissi zayyat

    13 h 35, le 12 mai 2022

  • RIEN DE BON NE VA SORTIR.

    L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION.

    10 h 11, le 12 mai 2022

  • Grand bien leur fasse aux Chiites de garder Amal et le Hezbollah, leur qualité de vie va vachement augmenter, surtout qu'il n'y a plus d'argent a piquer dans les caisses. Bel hana n'challa

    Lebinlon

    09 h 38, le 12 mai 2022

  • Priere de ne pas introduire un mot bizarre a la langue francaise: la 'Thaoura'. Et qui represente cette revolution? Si elle n'a meme pas reussi a former une liste unifiee pour ces legislatives dans aucune circonscription? Il n'ya pas eu une vraie revolution en Octobre 2019, mais une revolte populaire qui a ete malheureusement baffouee de l'interieur par les egos arrogants et de l'exterieur par la mafia au pouvoir et son appareil de securite mafieux.

    Elie George Haddad

    06 h 31, le 12 mai 2022

  • Il n'y a pas de grand enjeu , le système proportionnel ne changera que quelques détails sans importance dans la pyramide actuelle du pouvoir

    Chucri Abboud

    01 h 11, le 12 mai 2022

Retour en haut