Rechercher
Rechercher

Politique - Présidentielle française

Au Liban, Macron en tête du 1er tour avec 58,45% des voix devant Le Pen et Mélenchon

Eric Zemmour arrive à la quatrième place avec 8,19% des suffrages exprimés ; forte abstention à plus de 62%.

Au Liban, Macron en tête du 1er tour avec 58,45% des voix devant Le Pen et Mélenchon

Les affiches de certains candidats à l’élection présidentielle française, à l’Institut français à Beyrouth, le 10 avril 2022. Photo João Sousa/L’Orient-Le Jour

Les Français résidant au Liban ont placé dimanche Emmanuel Macron en tête du premier tour de l'élection présidentielle française avec 58,45% des voix, très loin devant la candidate d'extrême-droite Marine Le Pen et le candidat d'extrême-gauche Jean-Luc Mélenchon, selon les chiffres officiels communiqués par l'ambassade de France au Liban. Cet ordre est quasiment le même que celui dans l'Hexagone, en tous cas pour le quatuor de tête.

Le président-candidat arrive donc largement en tête avec 58,45% des suffrages exprimés, soit 4.037 voix. La candidate du Rassemblement National (RN) Marine Le Pen a, quant à elle, recueilli 826 voix, soit 11,96% des suffrages exprimés. Elle est talonnée par le chef de La France Insoumise Jean-Luc Mélenchon, qui a recueilli 10,57% des suffrages exprimés, puis le polémiste d'extrême-droite, Éric Zemmour, avec 8,19%, et la candidate du parti de droite Les Républicains, Valérie Pécresse avec 6,44%.

L'éditorial de Issa Goraïeb

Les urnes et les autres

Suivent le candidat écologiste (EELV) Yannick Jadot et Nicolas Dupont-Aignan, avec respectivement 1,52% et 0,92% des suffrages exprimés. La candidate du Parti socialiste, Anne Hidalgo, totalise 0,75% des voix, Jean Lassalle 0,56%, Fabien Roussel 0,3%, et enfin Philippe Poutou et Nathalie Arthaud à égalité avec 0,15% des voix. 

Forte abstention
Ces chiffres doivent être rapportés au nombre de votants : 6.976 seulement, sur les 18.515 inscrits sur les listes électorales consulaires. L'abstention atteint ainsi 62,32%, un niveau très élevé.

Reportage

Entre Macron et l’extrême droite, le cœur des Franco-Libanais balance

En 2017, 17 664 des Français résidant au Liban s’étaient inscrits sur les listes électorales, et avaient voté à 51% lors du premier tour. Ils avaient porté François Fillon, candidat des Républicains, largement en tête devant Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Le deuxième tour aura lieu dans 13 jours. Les sondages donnent Emmanuel Macron vainqueur, mais avec une très courte avance sur Marine Le Pen dont la victoire n'est toutefois pas exclue, ce qui constituerait une double première en France, avec l'arrivée d'une femme, qui plus est de l'extrême droite au pouvoir.


Les Français résidant au Liban ont placé dimanche Emmanuel Macron en tête du premier tour de l'élection présidentielle française avec 58,45% des voix, très loin devant la candidate d'extrême-droite Marine Le Pen et le candidat d'extrême-gauche Jean-Luc Mélenchon, selon les chiffres officiels communiqués par l'ambassade de France au Liban. Cet ordre est quasiment le même que celui...

commentaires (6)

Comme il n'y a plus de parti gaulliste , et que Zemmour est avec 7% à l'extrême droite , le Rassemblement National est donc le 1er parti de droite ! Le RPF , créé par le général De Gaulle était dit aussi d ' " extrême droite " par les partis de gauche !

yves gautron

18 h 57, le 13 avril 2022

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • Comme il n'y a plus de parti gaulliste , et que Zemmour est avec 7% à l'extrême droite , le Rassemblement National est donc le 1er parti de droite ! Le RPF , créé par le général De Gaulle était dit aussi d ' " extrême droite " par les partis de gauche !

    yves gautron

    18 h 57, le 13 avril 2022

  • La finesse de l’analyse politique n’est pas ce qui caractérise l’OlJ. En effet Mélenchon n’est pas plus d’extrême gauche que C. Nahas n’est « communiste » comme on peut le lire ….

    JB El catalán

    13 h 37, le 13 avril 2022

  • Si cela est vrai, c'est que les Libanais n'ont rien appris de leur histoire récente. Ils n'auront alors eu que ce qu'ils méritent, les Aoun, Hezbollah & Co. pour les noyer.

    Pierre Hadjigeorgiou

    09 h 25, le 13 avril 2022

  • Ben voyons ! Les franco-libanais sont des veaux aurait pu dire le Général. Macron leur promet le grand changement de la classe politique et des poursuites, au final ce n'était que des paroles !

    JoNad

    23 h 41, le 12 avril 2022

  • In fine, M Macron est le seul chef d'etat a s'etre soucie du Liban en ces heures noires. Il est normal que les Francais qui y vivent le plebiscitent.

    Michel Trad

    21 h 39, le 12 avril 2022

  • Mélenchon n'est pas du tout "d'extrême gauche".

    Jean abou Fayez

    21 h 05, le 12 avril 2022

Retour en haut