Rechercher
Rechercher

Politique - Vatican

Aoun à Rome : Je viens renouveler au pape mon invitation à se rendre au Liban

Le chef de l'État estime que "la chrétienté au Liban n'est pas menacée".

Aoun à Rome : Je viens renouveler au pape mon invitation à se rendre au Liban

Le président libanais Michel Aoun (c) reçu sur le tarmac de l'aéroport de Rome, le 20 mars 2022. Photo Twitter / @LBPresidency

Le président Michel Aoun, qui est arrivé dimanche après-midi à Rome, a renouvelé son invitation au pape François, qu'il va rencontrer demain au Vatican, à se rendre au Liban.

"Je porte à Sa Sainteté un message d'amour au nom des Libanais, et renouvelle mon invitation pour qu'il se rende au Liban", a déclaré le chef de l'État dans des propos rapportés par le compte Twitter de la présidence. "La chrétienté au Liban n'est pas menacée. J'attends avec impatience la visite du pape, comme un message d'espoir, pour réaffirmer que le Liban n'est pas éphémère et qu'il restera un modèle de vivre-ensemble malgré les difficultés", a-t-il poursuivi.

Outre son audience avec le Souverain pontife, Michel Aoun doit s'entretenir lundi avec le cardinal Pietro Parolin, numéro deux du Saint-Siège, et le secrétaire aux relations avec les États, l’archevêque Paul Richard Gallagher. Le chef de l’État est accompagné par le ministre des Affaires étrangères Abdallah Bou Habib, ainsi que par l'ambassadeur du Liban au Vatican Farid el-Khazen.

Lire aussi

Aoun au Vatican : prélude à la visite du pape au Liban ?

Le Vatican a manifesté à maintes reprises son inquiétude pour le Liban, et assuré être prêt à aider son peuple, alors que le pays continue de s'enliser dans une crise pluridimensionnelle inédite. Début février, le chef de la diplomatie du Vatican, Mgr Gallagher, avait appelé depuis Beyrouth la communauté internationale à "aider le Liban à mettre un terme à sa crise économique". L'archevêque avait également assuré que le Vatican était prêt à parrainer un dialogue national entre les partis politiques, si une demande officielle en est faite par les formations concernées. Il s'était montré, lors d'une réunion avec le président, inquiet pour le Liban, estimant que "l'avenir du pays n'est pas assuré", et avait profité de cette occasion pour critiquer la classe politique et annoncer que le pape se rendra prochainement à Beyrouth, sans donner de date.

Fin novembre, le souverain pontife avait assuré au Premier ministre Nagib Mikati, en visite officielle au Vatican, qu'il œuvrait à "un effort commun" pour aider le Liban à se redresser. Lors d'une visite à Chypre début décembre, il s'était dit "très préoccupé" par la crise libanaise.

Mardi, M. Aoun s'entretiendra à Rome avec son homologue italien, Sergio Mattarella, qu’il félicitera pour sa réélection, le 29 janvier dernier, pour un nouveau mandat de sept ans. Il sera de retour au Liban ce même jour en soirée.


Le président Michel Aoun, qui est arrivé dimanche après-midi à Rome, a renouvelé son invitation au pape François, qu'il va rencontrer demain au Vatican, à se rendre au Liban."Je porte à Sa Sainteté un message d'amour au nom des Libanais, et renouvelle mon invitation pour qu'il se rende au Liban", a déclaré le chef de l'État dans des propos rapportés par le compte Twitter de la...

commentaires (16)

Non la chrétienté n’est plus en danger au Liban. Grâce à lui et à ses comparses elle a été avalée digérée et évacuée. Elle a bénéficié de l’autorisation de son soit disant protecteur pour la livrer aux monstres qui ont fait de lui un président pantin en attendant l’arrivée du nabot que Aoun passera pour un saint comparé à lui et à ce qu’il a comme projet pour les quelques chrétiens qui restent. Seuls le pouvoir et l’argent intéressent cette famille. Et dire qu’il y a encore quelques libanais qui croient à leurs mensonges de protecteurs après tout ce qu’ils leur ont fait subir sous prétexte de ( on ne nous a pas laissé faire). Qu’ils brûlent en enfer.

Sissi zayyat

12 h 08, le 21 mars 2022

Tous les commentaires

Commentaires (16)

  • Non la chrétienté n’est plus en danger au Liban. Grâce à lui et à ses comparses elle a été avalée digérée et évacuée. Elle a bénéficié de l’autorisation de son soit disant protecteur pour la livrer aux monstres qui ont fait de lui un président pantin en attendant l’arrivée du nabot que Aoun passera pour un saint comparé à lui et à ce qu’il a comme projet pour les quelques chrétiens qui restent. Seuls le pouvoir et l’argent intéressent cette famille. Et dire qu’il y a encore quelques libanais qui croient à leurs mensonges de protecteurs après tout ce qu’ils leur ont fait subir sous prétexte de ( on ne nous a pas laissé faire). Qu’ils brûlent en enfer.

    Sissi zayyat

    12 h 08, le 21 mars 2022

  • Aoun est-il allé chercher auprès du saint homme le rajeunissement de ses cellules pour un nouveau mandat ?

    Marie Françoise Akl

    11 h 33, le 21 mars 2022

  • ce n'est jamais les chretiens du liban qui avaient ete menaces-et secourus par lui & son affreux bo fils ! tout le contraire ce sont eux qui les ont rendus susceptibles de danger, mais seulement eux chretiens, ils nous ont mis touts LIBANAIS en danger d'annihilation devant la culture envahissante de nasrallah le khamenai libanais telle que developpee dans ses regions: le culte des mollahs iraniens, du martyre a tout prix. Bref assez repeter les memes incriminations, j'espere seulement que le pape ne lui donnera pas satisfaction de visiter le Liban au courant de son mandat

    Gaby SIOUFI

    10 h 15, le 21 mars 2022

  • Un billet d' avion aux frais du contribuable pour rien !!

    LeRougeEtLeNoir

    10 h 08, le 21 mars 2022

  • Sa Sainteté ne tardera plus , le temps presse !

    Chucri Abboud

    01 h 12, le 21 mars 2022

  • Il est chretien???

    Je partage mon avis

    23 h 20, le 20 mars 2022

  • Le prez a toujours les.mots qu'il faut pour décrire la situation libanaise: 1- sachant que le pape est un saint homme le prez lui donne la seule et unique chance de voir l'enfer de près sans être condamné à y séjourner éternellement comme le sont lez libanais... 2- les chrétiens ne sont pas menacés, c'est logique, ils l'étaient et maintenant, c'est trop tard, ils sont foutus... Merci à la force supérieure à tout! A malheur malheur et demi.

    Wlek Sanferlou

    23 h 07, le 20 mars 2022

  • Il s’offre des vacances romaines à nos frais ?? J’espère que le pape va le rappeler à l’ordre et lui rappeler les vrais valeurs chrétiennes.

    Wow

    22 h 35, le 20 mars 2022

  • Mea culpa Mea culpa Mea culpa

    Martin Saint Leon Nicole

    21 h 35, le 20 mars 2022

  • Il de fait aller a Qom rencontrer Khamenei plutôt..

    LeRougeEtLeNoir

    21 h 27, le 20 mars 2022

  • Moi chrétien maronite libanais ne suis pas d’accord pour que le président Aoun parle en mon nom et à ma connaissance plus de 80% de mes coreligionnaires pensent comme moi. Il n’y a plus aucune liberté au Liban, ni de penser, ni de s’exprimer, ni d’agir, ni de disposer de son épargne, ni de vivre décemment …. Je rappelle au Président Aoun les paroles en or du Patriarche Sfeir : entre la liberté et la vie en commun, on choisit la liberté SANS HÉSITER. Liban pays du vivre ensemble est une notion totalement dépassée, le pays est devenu soumis au Hezbollah grâce aux actes héroïques du CPL et alliés. Les chrétiens libres non affiliés au CPL n’ont plus aucune liberté. Mais rien ne dure et un jour très prochain nous serons débarrassés des terroristes et retrouverons notre liberté

    Liberté de penser et d’écrire

    20 h 37, le 20 mars 2022

  • L’absolution finale monsieur est à prendre auprès du peuple Libanais pas au Vatican. Ceci dit, à mon humble avis, vous ne l’aurez pas, ni par-ci ni par-là ! Les voies du fossoyeurs sont pénétrables ! Vivent les bananes !

    Ayoub Elie

    20 h 32, le 20 mars 2022

  • Nasrallah a enfin autorisé Aoun à sortir de son bunker de Baabda ! Habitué aux prises d’otages il a gardé le bof-fils en cas ou … ! D’après Aoun la Chétienté n’est pas menacée au Liban, mais qu’en sait-il, cela fait des lustres qu’il n’a pas rencontré des Chrétiens Libanais, à part son entourage qui l’aveugle avec leur méconnaissance du peuple dans son ensemble et des Chrétiens en particulier. De plus NOUS Chrétiens Libanais nous ne reconnaissons pas Aoun/Bassil/CPL comme nos représentants ni en tant que Chrétiens dignes de notre Seigneur Jésu-Christ. Espérons que Sa Sainteté le Pape attendra la fin du mandat de l’ancêtre de Baabda pour nous rende visite, afin de ne pas donner son aval directement ou indirectement au BOF-Fils interdit de séjour en Europe en Amérique, et dans le pays du Golfe. Prions pour que le bon Dieu pour que Aoun/Bassil/CPL prennent leurs retraites même non méritées pour le bien du peuple Libanais et des Chrétiens en danger. Amen amine !

    Le Point du Jour.

    19 h 41, le 20 mars 2022

  • Comme il fait tout pour que les Libanais en général et les chrétiens en particulier quittent le pays ... je ne vois pas ce qu'il va glander là bas.

    Zeidan

    19 h 30, le 20 mars 2022

  • 50% des chrétiens libanais ont quitté le Liban et ils quittent chaque jour! Les chrétiens ne sont pas menacés?!?! Notre Cher Président n’est pas informé de la réalité des choses….

    Georges S.

    18 h 56, le 20 mars 2022

  • Il parle au nom des chrétiens ?

    Esber

    18 h 24, le 20 mars 2022

Retour en haut