Rechercher
Rechercher

Politique - Liban

Mikati s’entretient à Munich avec Le Drian, attendu prochainement à Beyrouth

Le dossier libanais évoqué par le chef du Quai d'Orsay et son homologue américain Anthony Blinken, en marge de la Conférence sur la sécurité.

Mikati s’entretient à Munich avec Le Drian, attendu prochainement à Beyrouth

Le Premier ministre libanais Nagib Mikati (d), le 19 février 2022 à Munich en compagnie du chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian. Photo Dalati et Nohra

Le Premier ministre libanais Nagib Mikati s'est entretenu samedi avec le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, en marge de la Conférence sur la sécurité qui se tient à Munich, en Allemagne, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).

"Les relations libano-françaises et les efforts de Paris pour soutenir le Liban dans tous les domaines", ont été évoqués, précise l'agence. "Il a été convenu de poursuivre ces discussions lors d'une très prochaine visite de M. Le Drian au Liban", conclut le communiqué, sans donner de date exacte pour la visite du responsable français.

Plus tôt dans la journée, le secrétaire d’État américain Antony Blinken avait fait savoir qu'il a évoqué le dossier libanais avec son homologue français, toujours à Munich. "Bonne réunion aujourd'hui avec le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, pour discuter de nos efforts conjoints à travers l'OTAN, l'UE, le G7 et l'OSCE autour de la crise provoquée par la Russie. Nous avons également discuté de l'Iran, de la région du Sahel, et du Liban", a écrit M. Blinken sur son compte Twitter sans plus de détails.


Le Liban, en plein effondrement économique depuis 2019, connaît également une grave crise politique, alors que la communauté internationale attend la tenue d'élections législatives le 15 mai, et une présidentielle en octobre, au moment où la classe au pouvoir est accusée de mauvaise gestion et de corruption. Les réformes réclamées par la communauté internationale, Washington et Paris en tête, tardent cependant à se concrétiser.

Les réformes, "une priorité"
Dans ce contexte, le ministre saoudien des Affaires étrangères, Fayçal ben Farhane, qui prenait part aussi à la Conférence de Munich, a affirmé que "les réformes au Liban sont une priorité". "Les dirigeants libanais doivent se pencher sérieusement sur la manière de gouverner le pays. Nous avons besoin de voir un leadership collectif qui prenne des décisions unanimes et assume ses responsabilités en vue du redressement", a-t-il plaidé, alors qu'une grave crise diplomatique mine les relations entre le Liban et les pays du Golfe, avec à leur tête l'Arabie saoudite.

Dimanche, Nagib Mikati s’est entretenu avec le ministre iranien des Affaires étrangères, Hussein Amir Abdollahian, en présence du directeur de la Sûreté générale, Abbas Ibrahim, et de l’ambassadeur du Liban à Berlin, Moustapha Adib. Dans une déclaration, le ministre iranien a appelé tous "les pays à soutenir la stabilité du Liban et sa sécurité, sans aucune ingérence dans ses affaires internes".

Selon des images diffusées par l'agence libanaise Dalati et Nohra, Nagib Mikati s'est également entretenu vendredi avec plusieurs responsables mondiaux, notamment le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres, des dirigeants du Kurdistan irakien, les chefs de la diplomatie de l'Allemagne et du Qatar et la présidente du Kosovo, Vjosa Osmani.


Le Premier ministre libanais Nagib Mikati s'est entretenu samedi avec le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, en marge de la Conférence sur la sécurité qui se tient à Munich, en Allemagne, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle)."Les relations libano-françaises et les efforts de Paris pour soutenir le Liban dans tous les domaines", ont été...

commentaires (7)

Mikati c’est le seul Premier ministre au monde à pouvoir brasser du vent sans rien faire. Il n’a pas compris que le pays a besoin d’un Homme, un vrai de vrai , de chez vrai pour prendre des décisions adéquates.

Le Point du Jour.

20 h 08, le 20 février 2022

Tous les commentaires

Commentaires (7)

  • Mikati c’est le seul Premier ministre au monde à pouvoir brasser du vent sans rien faire. Il n’a pas compris que le pays a besoin d’un Homme, un vrai de vrai , de chez vrai pour prendre des décisions adéquates.

    Le Point du Jour.

    20 h 08, le 20 février 2022

  • Espérons que la France ne percera pas le Liban comme elle,a perdu le Mali

    Sissi zayyat

    18 h 47, le 20 février 2022

  • Pour parler de l’Ukraine ?

    Wow

    12 h 47, le 20 février 2022

  • En somme, notre pigeon-voyageur-mendiant sait causer avec tout le monde à l'étranger...sauf avec ceux qui en auraient un urgent besoin ici chez nous ! Reste à espérer qu'il se serve dans son coffre-fort à milliards pour payer les frais de voyage...?!?!!!!- Irène Saïd

    Irene Said

    11 h 37, le 20 février 2022

  • Notre Mikati a dit a l'autre que les réformes avancent,l'autre l'a cru! kilon ya3ne kilon et le brillant wahad minon!

    Nassar Jamal

    08 h 54, le 20 février 2022

  • Ils ont d’autres chats a fouetté que le Liban …..

    Eleni Caridopoulou

    00 h 32, le 20 février 2022

  • Quelle belle jambe ça nous fait tous ces entretiens du nouveau mollasson du Sérail qui croit vraiment être le premier ministre d’une république au goût de bananes somaliennes. Il ferait mieux de s’occuper de ses milliards et laisser la population libanaise crever de faim et de froid

    Liberté de penser et d’écrire

    19 h 47, le 19 février 2022

Retour en haut