Rechercher
Rechercher

Politique - Koweït

Détention prolongée pour quatre personnes accusées de financer le Hezbollah

La détention de quatre personnes qui avaient été appréhendées au Koweït pour « financement du Hezbollah » a été prolongée hier, rapporte le quotidien koweïtien al-Qabas, au lendemain d’informations de presse faisant état de la libération d’un cheikh proéminent dans le pays, qui avait été arrêté pour les mêmes accusations. Les quatre détenus, dont la nationalité n’est pas précisée par le journal, ont été déférés devant le bureau du procureur général, qui a refusé leur demande de libération conditionnelle. Le parquet a par ailleurs décidé mardi soir de libérer le cheikh Hussein Maatouk, secrétaire général de l’Alliance islamique, qui avait été convoqué après que son nom soit apparu à plusieurs reprises dans des témoignages dans cette affaire. Selon des médias koweïtiens, il a démenti toutes les accusations lancées contre lui concernant l’envoi de dons au Hezbollah. La semaine dernière, la détention de douze personnes également accusées de financer le parti pro-iranien avait également été prolongée de deux semaines au moins après leur interrogatoire par un juge d’instruction.



La détention de quatre personnes qui avaient été appréhendées au Koweït pour « financement du Hezbollah » a été prolongée hier, rapporte le quotidien koweïtien al-Qabas, au lendemain d’informations de presse faisant état de la libération d’un cheikh proéminent dans le pays, qui avait été arrêté pour les mêmes accusations. Les quatre détenus, dont la...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut