Rechercher
Rechercher

Culture - Récompense

L’Académie française décerne le prix Guez de Balzac au poète Michel Deguy

L’Académie française décerne le prix Guez de Balzac au poète Michel Deguy

Michel Deguy. © Louis Monier

L’Académie française a attribué le prix littéraire Guez de Balzac – une récompense richement dotée qui ne sera remise qu’une seule et unique fois – au poète et essayiste français Michel Deguy, âgé de 91 ans.

Ce prix de 40 000 euros est « décerné à titre exceptionnel pour célébrer les 350 ans d’attribution de prix académiques et pour honorer la mémoire de Guez de Balzac qui a fondé le premier d’entre eux », a précisé l’Académie.

L’écrivain Jean-Louis Guez de Balzac (1597-1654) avait eu l’idée d’un prix d’éloquence qu’il avait financé, mais n’avait pas eu le temps de voir naître. Décerné pour la première fois en 1671, il récompensait à l’origine un ouvrage d’inspiration religieuse, puis par la suite d’éloges d’écrivains. Sa dernière édition remonte à 1931.

Poète et philosophe, universitaire et essayiste, éditeur et traducteur, Michel Deguy a consacré son œuvre à défendre la poésie comme langage vital contre la marchandisation du monde. Son œuvre poétique et théorique compte plus d’une cinquantaine de titres traduits dans une vingtaine de langues.

Né le 23 mai 1930 à Paris dans une famille d’industriels, Michel Deguy s’est toujours impliqué dans la marche du monde, s’inquiétant ces dernières années de l’avenir de la pensée et de la poésie, dans un monde d’écrans. Il a été plusieurs fois récompensé par des distinctions littéraires dont le Prix Goncourt de la poésie (2020), Le Grand Prix national de poésie (1989), le Grand Prix de poésie de la SGDL (2000) et le Grand Prix de l’Académie française (2004).

L’Académie française remet aujourd’hui des dizaines de prix, certains mettant en valeur des genres peu considérés (poésie, philosophie, etc.) ou des niches (Prix Diane Potier-Boès pour les ouvrages sur l’Égypte, par exemple).

Certains sont très bien dotés, comme le Grand Prix de la francophonie (30 000 euros) ou le Grand Prix de littérature (25 000 euros), financés par des fondations. Et le plus prestigieux est le Grand Prix du roman, doté de 10 000 euros, et remporté en 2020 par Étienne de Montéty pour La Grande Épreuve.

Source : AFP


L’Académie française a attribué le prix littéraire Guez de Balzac – une récompense richement dotée qui ne sera remise qu’une seule et unique fois – au poète et essayiste français Michel Deguy, âgé de 91 ans.Ce prix de 40 000 euros est « décerné à titre exceptionnel pour célébrer les 350 ans d’attribution de prix académiques et pour honorer la mémoire de Guez...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut