Rechercher
Rechercher

Lifestyle - Musique

Elton John, une mégastar toujours à l’écoute...

À carrière équivalente, d’autres mégastars s’enferment dans leur tour d’ivoire et se répètent... Pas Elton John, toujours à l’affût, qui chante avec de jeunes pousses loin de son univers.

À 74 ans, le chanteur est devenu le premier à classer au total 33 singles dans le top 10 des charts britanniques au cours de six décennies (le dernier étant Cold Heart, récent duo avec Dua Lipa). De quoi être blasé ?

Tout le contraire. L’interprète de Rocket Man sort demain vendredi The Lockdown Sessions, nouvel album entièrement fait de collaborations. S’il y côtoie d’autres monuments de sa génération, comme Stevie Wonder ou Stevie Nicks (Fleetwood Mac), il se frotte aussi à des rappeurs et rappeuses, comme Young Thug, 6LACK, Nicki Minaj, ou encore à l’électro de SG Lewis. « J’ai appris de chacun. À mon âge, quand vous apprenez toujours d’autres musiciens, c’est le plus grand cadeau qui soit », a lancé Elton John lors d’un questions-réponses par Zoom avec des journalistes internationaux fin septembre (avant son opération à une hanche qui a suspendu sa tournée mondiale d’adieu). « Dire que j’aurais fait le tour de la question serait la fin de tout. Je suis plus excité par la musique que jamais », assène-t-il.

Sir Elton dit avoir été bluffé par les « freestyles » (sortes d’improvisations) des rappeurs avec qui il a œuvré durant ces sessions de confinement (traduction de Lockdown Sessions), parfois par Zoom. Et le compositeur de Your Song a incité ses partenaires de micro à ne pas le ménager, à l’emmener sur leur terrain. « SG Lewis m’avait proposé d’abord quelque chose de trop “eltonjohnnien”, peut-être qu’il était intimidé ou avait peur de m’insulter. Mais je voulais être insulté, puis on est arrivés à ce qu’on cherchait », confie l’homme aux plus de 300 millions d’albums vendus.

The Lockdown Sessions rassemble des chansons faites pour son album, mais aussi celles pour les disques d’autres artistes, comme ses collaborations pour le dernier Gorillaz (projet de Damon Albarn, ex-leader de Blur) ou, plus surprenant, pour The Metallica Blacklist, album hommage des 30 ans du Black Album de Metallica. Elton John y reprend Nothing Else Matters aux côtés notamment de Miley Cyrus, Robert Trujillo (bassiste de Metallica) et Chad Smith (batteur des Red Hot Chili Peppers). « L’idée était de commencer et finir au piano, alors que c’est un morceau à la guitare au départ, c’est une autre façon de voir le morceau, c’est fun », s’amuse-t-il. Et quand il parle de cette ballade, Captain Fantastic (surnom hérité d’un de ses albums de 1975) y va franchement, comme l’a récemment raconté James Hetfield, leader de Metallica. « Elton John était sur Zoom et il a dit : “Nothing Else Matters est une des plus belles mélodies, une des plus belles ballades/chansons d’amour jamais écrites.’’ Et là, je me suis dit : “Pas possible que ce gars dise ça !” C’est un énorme compliment », a confié le guitariste hurleur dans une récente interview sur Apple Music 1.

Et l’icône pop adore jouer dans le registre dessiné par d’autres, ce qui lui rappelle son passé de « musicien de studio ». Et de se souvenir ému des sessions avec les Hollies, quand il était au piano pour eux, dans les célèbres studios londoniens d’Abbey Road en 1969 pour He Ain’t Heavy, He’s My Brother. Il faut savoir qu’Elton John, comme à cette époque-là, est toujours un boulimique de musique, lui qui, de son propre aveu, aurait sans doute fini disquaire s’il n’avait pas percé dans le showbiz. Et il n’y a pas grand-chose qui échappe à ses radars. Avec qui rêve-t-il de travailler désormais ? La réponse fuse : « Billie Eilish m’a bluffé, c’est magnifique de voir une fleur devenir un si bel arbre, mais pour l’instant, elle trace sa propre voie. »

Source : AFP


À carrière équivalente, d’autres mégastars s’enferment dans leur tour d’ivoire et se répètent... Pas Elton John, toujours à l’affût, qui chante avec de jeunes pousses loin de son univers.À 74 ans, le chanteur est devenu le premier à classer au total 33 singles dans le top 10 des charts britanniques au cours de six décennies (le dernier étant Cold Heart, récent duo avec Dua...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut