Rechercher
Rechercher

Politique

Geagea : « La réaction du Hezbollah prouve sa responsabilité »

Le chef des Forces libanaises Samir Geagea s’est déchaîné hier contre le secrétaire général du Hezbollah Hassan Nasrallah, lui reprochant vivement « un comportement inacceptable dans le fond et sur la forme » à l’égard du juge d’instruction Tarek Bitar. « Il est inacceptable qu’un homme politique, quel qu’il soit, se mêle de l’enquête et à plus forte raison dans un crime aussi abominable que celui de l’explosion au port », a-t-il déclaré lors d’un entretien accordé à la chaîne Independant Arabia.

L'éditorial de Issa Goraïeb

Le glaive et le boomerang

M. Geagea s’est interrogé sur le point de savoir si Hassan Nasrallah « a pris connaissance du dossier de l’enquête pour se permettre des accusations intolérables à l’encontre du magistrat ». « Est-il sûr que les milliers de pages de ce dossier ne contiennent aucune information sur le propriétaire du navire et la protection dont il bénéficie ? » s’est-il interrogé, en soulignant qu’il aurait pu comprendre la position du chef de la formation chiite si l’acte d’accusation avait été publié. « Ses accusations infondées prouvent que le Hezbollah ne veut même pas de l’enquête, ou du moins qu’il en veut pour la forme seulement, afin que la justice ne dévoile pas la vérité, comme elle avait réussi à le faire dans l’affaire de l’assassinat de l’ancien chef du gouvernement Rafic Hariri », assassiné le 14 février 2005 et dans laquelle la culpabilité de membres du Hezbollah avait été prouvée.


Le chef des Forces libanaises Samir Geagea s’est déchaîné hier contre le secrétaire général du Hezbollah Hassan Nasrallah, lui reprochant vivement « un comportement inacceptable dans le fond et sur la forme » à l’égard du juge d’instruction Tarek Bitar. « Il est inacceptable qu’un homme politique, quel qu’il soit, se mêle de l’enquête et à plus forte...

commentaires (7)

Amen

Liliane Hadaya

17 h 46, le 13 octobre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (7)

  • Amen

    Liliane Hadaya

    17 h 46, le 13 octobre 2021

  • Amen ! !

    Liliane Hadaya

    17 h 46, le 13 octobre 2021

  • Bitar devrait convoquer le barbu terré 20 m en profondeur !

    LeRougeEtLeNoir

    17 h 29, le 13 octobre 2021

  • Bravo Hakim! Il faut appeler un chat , un chat !!

    LeRougeEtLeNoir

    17 h 26, le 13 octobre 2021

  • En bonne logique si une personne est questionnée sur d’éventuel délit en ayant rien à se reprocher, ne doit-il pas être coopératif? pour aider à trouver les coupables. Donc si on est contre l’interrogatoire, c’est-à-dire il y a de quoi se considérer coupable. Mais le pire c'est si il considère que les institutions et l'état sont ceux d'un pays étrangers ou il n'a rien cirer.

    DAMMOUS Hanna

    14 h 49, le 13 octobre 2021

  • Ils ont inventé la poudre tous ces gens qui viennent déclarer que HN est le premier suspect dans ce drame apocalyptique. Tout le monde le sait mais il manque un élan de solidarité effectif pour contrer les projets de cet assassin et permettre à ce juge d’arriver à juger les assassins et leurs complices. LIBANAIS, VOUS AVEZ UN DEVOIR PATRIOTIQUE À PROTÉGER CE JUGE, ALORS AGISSEZ ET MONTREZ VOTRE VOLONTÉ DE LE PROTÉGER A COMMENCER PAR LES CHIITES DE CE PAYS QUI ASSISTENT À LEUR DOMINATION INCONTOURNABLE PAR CET INDIVIDU ET SES COMPLICES QUI NE LEUR VEULENT AUCUN BIEN ET ILS LE SAVENT TB PUISQU’IL AGIT EN FONCTION DE SES INTÉRÊTS ET CEUX D’AUTRES PAYS ÉTRANGERS EN SERVANT D’EUX DEPUIS QU’IL A LES ARMES DE CE PAYS ÉTRANGER QU’IL DÉFEND POUR LES TERRORISER AVEC. SOULEVEZ-VOUS, RELEVEZ -VOUS, DEMAIN CE SERA TROP TARD.

    Sissi zayyat

    12 h 26, le 13 octobre 2021

  • « La réaction du Hezbollah prouve sa responsabilité ». Evidemment! Pourquoi s'acharner à bloquer l'enquête si l'on a rien à en craindre?

    Yves Prevost

    07 h 25, le 13 octobre 2021

Retour en haut