Le clin d'œil Le clin d'œil de Nada Nassar-Chaoul

Ça y est ! Je l’ai chopé !

Ça y est ! Je l’ai chopé !

@ Gallica.BNF.fr

Au tout début de la fameuse pandémie, ça se murmurait encore au village à voix semi-basse : « Il paraît que la femme du maire l’a chopé ! Non ! Pas possible ! Si, si, elle se terre chez elle, mais je l’ai su de source sûre, de son épicier… et ce n’est pas tout… Qui d’autre ? Ce riche député de la région. On l’a amené à l’hôpital dans le plus grand secret. Il est aux soins, au plus mal… et tout son fric n’y pourra rien. Il paraît qu’il va y passer et plus vite que ça… »

Ces peu charitables commérages concernant le Corona – appellation familièrement libanisée par vos chers compatriotes – relevaient encore de la curiosité, du potin et du vilain ragot et ne semblaient concerner en rien votre joyeuse vie beyrouthine. Vous étiez à des années-lumière de ce vilain virus qui vous semblait être, tout compte fait, de la vulgaire pacotille chinoise.

Plus solide qu’il n’y paraît, le méchant microbe a pourtant fini par faire irruption dans votre vie. Sous une forme insidieuse, comme toutes les maladies sérieuses. Vous dégustiez avec plaisir votre plat favori, portant le nom régressivement ottoman de Daoud Pacha, quand vous avez soudainement remarqué qu’il n’avait pas de goût. Et que votre parfum préféré, lui, ne sentait plus le jasmin.

Sur la feuille du labo, il était clairement marqué un mot proprement incroyable : « Positif ». Tout de suite, ce fut Ellis Island. Une quarantaine pire que celle des pauvres immigrés irlandais tentant de fouler le sol américain : des repas placés derrière la porte par une Soma terrorisée qui font, quoi qu’on en dise, écuelle de chien, une odeur d’hôpital et de désinfectant régnant sur votre chambre, habituellement parfumée aux crèmes de beauté à la rose et aux huiles de jasmin et une table de nuit encombrée de potions et de poudres de perlimpinpin aussi efficaces que de l’eau de rose.

Quant à vous, c’est La Dame aux camélias (en moins pâle quand même). Alanguie dans votre lit, en chemise de nuit et liseuse rose, vous faites vos prières dans le missel hérité de feue votre maman, un chapelet à la main.

On ne sait jamais…


Au tout début de la fameuse pandémie, ça se murmurait encore au village à voix semi-basse : « Il paraît que la femme du maire l’a chopé ! Non ! Pas possible ! Si, si, elle se terre chez elle, mais je l’ai su de source sûre, de son épicier… et ce n’est pas tout… Qui d’autre ? Ce riche député de la région. On l’a amené à l’hôpital dans le plus grand...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut