Rechercher
Rechercher

Société - Levée des immunités

Les familles des victimes accordent 30 heures aux responsables...

Les familles des victimes de la double explosion au port de Beyrouth ont accordé hier aux autorités libanaises un délai de trente heures pour prendre « la bonne décision » concernant la levée des immunités des responsables et les autorisations leur permettant de comparaître devant la justice pour répondre de leurs responsabilités dans ce drame.

« Vous avez trente heures pour prendre une décision concernant les immunités et comparutions, et nous espérons que vous prendrez la bonne décision », a lancé le porte-parole des proches des victimes, Ibrahim Hoteit, à l’attention des dirigeants au cours d’une conférence de presse. Il a souligné que les responsables ne peuvent pas leur demander de « calmer la rue ». « Nous ne sommes pas vos employés et nous ne sommes pas là pour empêcher les Libanais de s’exprimer par tous les moyens possibles », a-t-il mis en garde, soulignant que la tristesse « pourrait exploser en colère à tout moment ». « Nous en avons fini avec les mouvements de protestation routiniers et pacifiques, et nous nous dirigeons vers des mouvements de confrontation », a déclaré M. Hoteit, qui a lui-même perdu son frère dans la double explosion.


Les familles des victimes de la double explosion au port de Beyrouth ont accordé hier aux autorités libanaises un délai de trente heures pour prendre « la bonne décision » concernant la levée des immunités des responsables et les autorisations leur permettant de comparaître devant la justice pour répondre de leurs responsabilités dans ce drame. « Vous avez trente...

commentaires (1)

Il faut arrêter de leur donner des ultimatums et les prévenir de ce qui se passera en annonçant le déroulement des manifestations dans les détails. Il faut les surprendre et les toucher là ou ça fait mal. Même les pays soit disant puissants ne sont pas parvenus à leur faire peur avec leurs menaces de sanctions. Ils continuent à élaborer des plans de destructions pour nous anéantir en occupant toujours des postes de décideurs alors qu’ils devraient se retrouver derrière les barreaux depuis longtemps, avec un peu de chance on aurait pu éviter le cataclysme du 4 août. Puisque cela n’a pas été possible il faut les empêcher de provoquer un autre avant qu’il ne soit trop tard en les dégageant de force. Plus aucun ne devrait se cacher derrière son immunité ou ses protecteurs armés, il faut que la peur change de camps et seuls les libanais unis peuvent faire que ce miracle ait lieu.

Sissi zayyat

11 h 37, le 03 août 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Il faut arrêter de leur donner des ultimatums et les prévenir de ce qui se passera en annonçant le déroulement des manifestations dans les détails. Il faut les surprendre et les toucher là ou ça fait mal. Même les pays soit disant puissants ne sont pas parvenus à leur faire peur avec leurs menaces de sanctions. Ils continuent à élaborer des plans de destructions pour nous anéantir en occupant toujours des postes de décideurs alors qu’ils devraient se retrouver derrière les barreaux depuis longtemps, avec un peu de chance on aurait pu éviter le cataclysme du 4 août. Puisque cela n’a pas été possible il faut les empêcher de provoquer un autre avant qu’il ne soit trop tard en les dégageant de force. Plus aucun ne devrait se cacher derrière son immunité ou ses protecteurs armés, il faut que la peur change de camps et seuls les libanais unis peuvent faire que ce miracle ait lieu.

    Sissi zayyat

    11 h 37, le 03 août 2021

Retour en haut