Rechercher
Rechercher

Société

Un étudiant de l’AUB convoqué pour avoir « jeté des pierres sur des militaires »

Karim Safieddine, un étudiant de l’Université américaine de Beyrouth (AUB) très actif, en tant qu’activiste, sur le terrain, doit être entendu ce matin à 9h à la caserne Émir Bachir, dans le secteur de l’Unesco à Beyrouth. Le jeune homme, qui milite au sein du réseau Mada, une organisation qui regroupe les étudiants des amicales laïques de diverses universités du pays, est accusé d’avoir « jeté des pierres sur des militaires » lors d’une manifestation qui s’est déroulée le 29 décembre 2020 devant l’AUB. Lors de cette manifestation, des dizaines d’étudiants qui contestaient la hausse des frais de scolarité, via une indexation du dollar à 3 900 LL par l’université, avaient été violemment réprimés par les forces de l’ordre. Mada a appelé à un rassemblement des étudiants du réseau devant la caserne dès 8h30 lundi matin, « pour défendre la liberté d’expression et pour dénoncer des actions injustes dignes d’un État policier ».


Karim Safieddine, un étudiant de l’Université américaine de Beyrouth (AUB) très actif, en tant qu’activiste, sur le terrain, doit être entendu ce matin à 9h à la caserne Émir Bachir, dans le secteur de l’Unesco à Beyrouth. Le jeune homme, qui milite au sein du réseau Mada, une organisation qui regroupe les étudiants des amicales laïques de diverses universités du pays, est...

commentaires (1)

qui dit que la justice libanaise n'a pas les bras longs hein ?

gaby sioufi

10 h 46, le 21 juin 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • qui dit que la justice libanaise n'a pas les bras longs hein ?

    gaby sioufi

    10 h 46, le 21 juin 2021

Retour en haut