Critiques littéraires Roman

Désir d’évasion, réalités et renaissance

Dans son troisième ouvrage, Joëlle Cattan nous mène, dans un parcours entre rêve et réalité, à travers les crises existentielles de l’âge adulte, aux confins du sens de la vie et d’une nécessaire renaissance.

Désir d’évasion, réalités et renaissance

D.R.

L’Encombrant Souhait de Joëlle Cattan, L’Harmattan/Saër al-Machrek, 2020, 157 p.

Un psychologue quadragénaire à qui tout sourit, milieu aisé, carrière professionnelle réussie, mariage avec une femme belle et sensible de qui il attend son troisième enfant, souhaite tout abandonner pour partir ailleurs vivre autrement. Cet « encombrant souhait » le pousse à des introspections et à des rétrospections obsessionnelles allant jusqu’à envisager, entre autres, un départ définitif, le suicide. Cette crise à la fois existentielle (fuir une planète devenue folle pour se rapprocher de l’essentiel, la nature) et sentimentale (suspendre sa vie conjugale dégradée après onze ans de mariage « pour l’observer et s’observer lui-même ») est-elle celle d’un adolescent adulte, d’un psychologue qui ne peut s’empêcher d’analyser ou reflète-t-elle, en réalité, les angoisses d’essence « féminine » de l’auteur ?

La saudade, ce sentiment familier au fado portugais, fait à la fois de nostalgie, de rêverie et d’un désir imprécis d’ailleurs est ce qui définit le mieux les états d’âme du héros que l’auteur réussit à peindre dans un tableau s’apparentant à un long rêve éveillé, ponctué des incohérences du cauchemar. Le réveil n’en est que plus brutal pour le lecteur lorsque la réalité, sous forme d’une cascade d’événements tragiques et imprévus, s’impose à lui dans la deuxième partie du récit, avec, en arrière-fond, des événements dramatiques « vécus » de la guerre du Liban.

La dextérité de l’auteur, sa sincérité et la profondeur de ses interrogations lui permettent de faire le lien entre ces diverses expériences de vie dans la très belle lettre posthume à la fois humaniste et poétique qui clôt l’ouvrage adressée par le héros à son fils qui se destine à… des études de psychologie.

Cycle de vie, cycle d’amour et de renaissance… Joëlle Cattan réussit un récit à la fois onirique et philosophique alliant émotion, sensibilité et espoir.


L’Encombrant Souhait de Joëlle Cattan, L’Harmattan/Saër al-Machrek, 2020, 157 p.Un psychologue quadragénaire à qui tout sourit, milieu aisé, carrière professionnelle réussie, mariage avec une femme belle et sensible de qui il attend son troisième enfant, souhaite tout abandonner pour partir ailleurs vivre autrement. Cet « encombrant souhait » le pousse à des introspections et...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut