Rechercher
Rechercher

Santé - Étude

Boire un café fort avant l’entraînement favorise la combustion des graisses

La caféine doit être prise une demi-heure avant l’activité physique. Les effets de cette substance sont améliorés si les exercices sont effectués l’après-midi.

Boire un café fort avant l’entraînement favorise la combustion des graisses

Boire un café fort trente minutes avant l’entraînement physique aide à brûler davantage de graisses. Photo d’illustration Bigstock

Boire du café fort une demi-heure avant d’entamer une activité physique à visée cardio-vasculaire, comme les exercices en aérobie, augmente considérablement la combustion des graisses. C’est ce qui ressort d’une nouvelle étude publiée récemment dans le Journal of the International Society of Sports Nutrition. Selon les auteurs, la caféine a de meilleurs effets si l’entraînement est mené dans l’après-midi plutôt qu’en début de journée.

L’étude a été effectuée par une équipe de chercheurs du département de physiologie à l’Université de Grenade, en Espagne. Ils ont voulu déterminer si la caféine, l’une des substances ergogéniques (une substance susceptible d’améliorer le travail musculaire) les plus consommées, augmente vraiment l’« oxydation » ou la combustion des graisses durant une activité physique. Cela d’autant que les preuves scientifiques sur les bénéfices de la caféine sont rares, bien qu’elle soit couramment consommée sous forme de suppléments, précisent les auteurs.

« La recommandation de s’entraîner à jeun le matin pour augmenter la combustion des graisses est courante », explique Francisco José Amaro-Gahete, du département de physiologie de l’Université de Grenade et principal auteur de l’étude. « Il n’en reste pas moins que cette recommandation manque de preuves scientifiques, puisqu’on ignore si cette augmentation est due au fait de s’entraîner le matin ou parce que l’individu reste sans manger pour une plus longue période de temps », ajoute-t-il.

Méthodologie

La recherche a été menée sur quinze hommes volontaires, avec une moyenne d’âge de 32 ans. Tous les participants avaient un indice de masse corporelle (IMC) compris entre 18,5 et 28 kg/mètre carré (l’IMC est obtenu en divisant le poids par la taille en mètre au carré). Ils ne fumaient pas, ne souffraient d’aucune maladie qui pourrait s’aggraver durant l’effort physique, ne prenaient pas de médicaments ni ne consommaient de la drogue. De plus, les participants à la recherche étaient habitués à l’entraînement d’endurance. Il n’étaient pas non plus allergiques à la caféine. Enfin, aucun d’entre eux n’avait été victime d’une blessure musculo-squelettique durant le mois qui a précédé le début de l’étude.

Les participants ont été appelés à maintenir leur activité physique et leurs habitudes alimentaires. Dans le cadre de cette étude, ils ont effectué des exercices d’endurance quatre fois à sept jours d’intervalle. Trente minutes avant l’entraînement, ils recevaient 3 mg de caféine par kilo de poids ou un placebo, sachant que tant la caféine que le placebo étaient incolores, inodores et sans saveur. L’évaluation était menée entre 8h et 11h, puis entre 17h et 20h.

« Notre étude a montré que la consommation de la caféine trente minutes avant le début de l’exercice en aérobie augmente la combustion des graisses, quelle que soit l’heure à laquelle l’activité physique est menée », a fait remarquer Francisco José Amaro-Gahete. « L’existence d’une variation diurne dans la combustion des graisses à l’effort a été confirmée, les valeurs étant plus élevées l’après-midi que le matin pour des heures égales de jeûne », a-t-il poursuivi.

L’étude a également montré que la caféine augmente l’oxydation des graisses pendant les exercices du matin d’une manière similaire à celle observée sans consommation de caféine l’après-midi.

Les chercheurs soulignent en conclusion que la combinaison entre la consommation de caféine et une activité en aérobie effectuée à une intensité modéré l’après-midi est le scénario idéal pour les personnes qui cherchent à augmenter la combustion des graisses durant l’entraînement.

Sources : WebMd et « Journal of the International Society of Sports Nutrition »


Boire du café fort une demi-heure avant d’entamer une activité physique à visée cardio-vasculaire, comme les exercices en aérobie, augmente considérablement la combustion des graisses. C’est ce qui ressort d’une nouvelle étude publiée récemment dans le Journal of the International Society of Sports Nutrition. Selon les auteurs, la caféine a de meilleurs effets si...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut