Rechercher
Rechercher

Coronavirus au Liban

La première semaine du reconfinement touche à sa fin, plus de 1.600 cas en 24h

Le député du Hezbollah Hussein Jachi annonce avoir contracté le virus, affirmant toutefois que son état est stable et qu'il est proche de la guérison. 

La première semaine du reconfinement touche à sa fin, plus de 1.600 cas en 24h

Un médecin pratiquant une intubation sur un patient contaminé par le coronavirus aux soins intensifs de l'hôpital Rafic Hariri de Beyrouth, le 13 novembre 2020. Photo AFP / JOSEPH EID

Alors que le Liban termine une première semaine de confinement général, qui n'a pas jusqu'à présent semblé avoir d'impact sur le nombre de contaminations et de nouvelles hospitalisations, 1.628 nouveaux cas et 10 décès ont été recensés au cours des dernières 24 heures, selon le rapport quotidien du ministère de la Santé publié samedi. Ces chiffres font grimper à 115.242 le nombre cumulé des contaminations depuis l'apparition du virus dans le pays en février, au nombre desquels 894 décès et 66.135 guérisons. Parmi les personnes actuellement contaminées, 881 sont hospitalisées, dont 331 aux soins intensifs.

Parmi les nouvelles contaminations, figure le député du Hezbollah Hussein Jachi qui a annoncé avoir contracté le virus, affirmant toutefois que son état est stable et qu'il est proche de la guérison. 

Lire aussi

Le scandale des fausses cartes de presse pour échapper au confinement

Le bouclage prévu pour deux semaines jusqu'au 30 novembre est assorti d'un couvre-feu de 17h à 5h, ainsi que d'une circulation alternée des véhicules en semaine et d'une interdiction totale de circuler les dimanches. Dans leur premier relevé de la journée, les Forces de sécurité intérieure ont annoncé samedi avoir verbalisé 21.242 contrevenants aux mesures de bouclage. Ces mesures ambitionnent surtout, selon les autorités, à permettre aux hôpitaux de s'équiper, alors que les responsables sanitaires craignent les effets couplés de la pandémie de Covid-19 et de l'épidémie de grippe saisonnière sur le secteur hospitalier déjà à bout de souffle. Le ministre sortant de la Santé Hamad Hassan avait cependant affirmé que les hôpitaux se préparaient "progressivement". 

Si le reconfinement du Liban est bien accueilli dans les milieux hospitaliers, il est en revanche très critiqué par le secteur économique dans un pays en grave crise financière.


Alors que le Liban termine une première semaine de confinement général, qui n'a pas jusqu'à présent semblé avoir d'impact sur le nombre de contaminations et de nouvelles hospitalisations, 1.628 nouveaux cas et 10 décès ont été recensés au cours des dernières 24 heures, selon le rapport quotidien du ministère de la Santé publié samedi. Ces chiffres font grimper à...

commentaires (0)

Commentaires (0)