Rechercher
Rechercher

Société

Grève générale des transporteurs routiers le 18 novembre

Le président de l’Union des syndicats des transporteurs routiers, Bassam Tleiss, a annoncé hier une « grève générale » le 18 novembre, avec des manifestations et des coupures de routes sur l’ensemble du territoire libanais, mettant en garde contre une levée des subventions des produits de première nécessité.

Face à la plus grave crise économique que traverse le pays dans son histoire récente, les autorités ont mis en place un mécanisme de subvention des produits de base importés, notamment pour les carburants ou les médicaments. Les Libanais craignent une prochaine levée des subventions sur ces produits, ce qui aurait pour conséquence une flambée de leurs prix.

« Nous annonçons que le mercredi 18 novembre sera une journée de grève générale, avec des manifestations et des coupures de routes sur l’ensemble du territoire », a déclaré M. Tleiss à l’issue d’une réunion des fédérations et des syndicats du secteur du transport routier. « Toute atteinte au soutien des produits de base provoquera une explosion sociale dans le pays. Sur ce sujet, la balle est dans le camp du nouveau gouvernement », a-t-il ajouté, indiquant que les syndicats ne laisseront rien passer sur la question des moyens de subsistance.



Le président de l’Union des syndicats des transporteurs routiers, Bassam Tleiss, a annoncé hier une « grève générale » le 18 novembre, avec des manifestations et des coupures de routes sur l’ensemble du territoire libanais, mettant en garde contre une levée des subventions des produits de première nécessité.

Face à la plus grave crise économique que traverse...

commentaires (0)

Commentaires (0)