Rechercher
Rechercher

Politique

Poursuites contre 15 personnes dans l’affaire Kaftoun

Le commissaire par intérim du gouvernement près le tribunal militaire, le juge Fadi Akiki, a engagé hier des poursuites contre quinze personnes, actuellement en détention, dans le cadre du meurtre, à Kaftoun (Koura), de trois personnes, ainsi qu’une série d’affrontements entre l’armée libanaise et une cellule jihadiste opérant dans le nord du pays.

Les suspects sont de nationalité libanaise et syrienne. Ils sont poursuivis pour « appartenance à des cellules terroristes liées à l’organisation jihadiste État islamique », « actes terroristes », « meurtre de citoyens et de militaires », « tentative de meurtre » et « atteinte au prestige de l’État ».

Ces quinze personnes ont été déférées devant le juge d’instruction militaire, tandis qu’une enquête menée par les services de renseignements de l’armée est toujours en cours, concernant l’implication de sept autres prévenus.

Le 21 août, trois personnes, dont deux policiers municipaux, avaient été tuées à Kaftoun. À la suite de ce meurtre, les forces de sécurité et l’armée avaient remonté la piste d’une cellule terroriste, dirigée par le jihadiste Khaled el-Tellaoui. Lors d’une perquisition au domicile de ce dernier le 14 septembre, quatre militaires, deux soldats et deux sous-officiers, avaient été tués et le chef de la cellule avait été abattu. Puis, fin septembre, après l’arrestation d’un membre de cette même cellule, des affrontements avaient opposé, à Wadi Khaled (Akkar), des agents des services de renseignements des Forces de sécurité intérieure à des éléments armés issus du même groupuscule terroriste.



Le commissaire par intérim du gouvernement près le tribunal militaire, le juge Fadi Akiki, a engagé hier des poursuites contre quinze personnes, actuellement en détention, dans le cadre du meurtre, à Kaftoun (Koura), de trois personnes, ainsi qu’une série d’affrontements entre l’armée libanaise et une cellule jihadiste opérant dans le nord du pays.

Les suspects sont de...

commentaires (0)

Commentaires (0)