Rechercher
Rechercher

Factchecking

Non, la pénurie d'électricité n'est pas la cause du décès d'une femme enceinte à Tripoli

Selon un proche de la famille, la climatisation fonctionnait chez Mirna Ghamraoui, décédée des suites d'une détresse respiratoire et dont la tragédie a ému les réseaux sociaux.

Non, la pénurie d'électricité n'est pas la cause du décès d'une femme enceinte à Tripoli

Vue générale de Beyrouth, dans le noir, le 27 juillet 2020. Patrick BAZ/AFP

Une femme enceinte de jumeaux n'est pas décédée à Tripoli (Liban-Nord) à la suite d'une détresse respiratoire causée par les températures élevées et l'absence de climatisation en raison de la pénurie d’électricité dont souffre le Liban en plein marasme, comme rapporté depuis jeudi par certains sites d'information et diffusé sur les réseaux sociaux. Ce drame a ému les internautes libanais dont une partie attribuait ce décès au rationnement du courant électrique dans le pays.

Selon un proche de la famille de la défunte, interrogé par le service de factchecking de l'Agence France-Presse, Mirna Ghamraoui a bien succombé à des difficultés respiratoires, mais la climatisation fonctionnait chez elle. Âgée de 37 ans, Mirna, qui travaillait dans une école, "a perdu la vie en raison d'une maladie touchant son système respiratoire dont elle souffrait", explique à l'AFP Oussama Hannouf, le frère du mari de la défunte. "Elle est décédée dans son sommeil, malgré la présence de climatiseurs, en raison d'une grave détresse respiratoire. Ses deux bébés sont également décédés", a-t-il ajouté.

Selon la famille, la Croix-Rouge libanaise (CRL) n'a pas réussi à sauver Mirna, qui a perdu la vie avant d'arriver l'hôpital. Une source de la CRL a précisé à l'AFP qu'une équipe de secouristes s'est rendue au domicile de la femme dans le quartier de Jabal Beddawi dans la nuit de mercredi à jeudi. "Les secouristes ont commencé la réanimation cardiopulmonaire et ont transporté la malade vers l'hôpital gouvernemental de Tripoli", confirme cette source, préférant laisser le soin à l'hôpital d'identifier les causes de la mort.

Lire aussi

Les coupures d’électricité entraînent des défaillances en cascade à Beyrouth

Depuis près d’un mois, le Liban connaît une pénurie d’électricité accrue due à des problèmes rencontrés par Électricité du Liban (EDL) pour approvisionner en carburant ses centrales, en raison des difficultés financières que vit le pays, ainsi que d’un litige concernant du carburant défectueux avec un de ses fournisseurs, l’algérien Sonatrach. À cette situation déjà délétère, s’est ajouté un dysfonctionnement à la centrale de Jiyeh, en début de semaine, à la suite d’une perturbation sur le réseau ayant conduit à une rupture de production entre les centrales de Zahrani (Liban-Sud) et de Deir Ammar (Liban-Nord). Pour ne rien arranger, l’État a du retard dans le paiement de ses factures à Karpowership, la filiale de l’opérateur turc Karadeniz, qui opère depuis 2013 les deux navires-centrales à Zouk (Kesrouan) et Jiyeh (Chouf), qui fournissent de l’électricité à EDL. Le pays traverse en effet depuis plusieurs mois une crise économique et financière, doublée d’une dévaluation de sa monnaie de plus de 80 %, et est endetté de 92,9 milliards de dollars à fin avril.


Une femme enceinte de jumeaux n'est pas décédée à Tripoli (Liban-Nord) à la suite d'une détresse respiratoire causée par les températures élevées et l'absence de climatisation en raison de la pénurie d’électricité dont souffre le Liban en plein marasme, comme rapporté depuis jeudi par certains sites d'information et diffusé sur les réseaux sociaux. Ce drame a ému les...

commentaires (1)

NON BIEN SÛR IL S’AGIT D’UN ACCIDENT DE ROUTE. Tout comme les dépressions nerveuses, la propagation du cancer à une vitesse vertigineuse et les suicides, ils ne sont ne sont pas dus aux désastre que vivent les citoyens ni à l’air l’air de dioxyde de carbone et d’ordures que génèrent les. 30.000,générateurs électriques pour remplir les poches des pourris qui gouvernent . Non ils n’y sont pour rien. Et même si le pays brûle entièrement avec sa population ce sera à cause d’un complot étranger qui veut leur mort parce qu’ils sont le centre du monde et attirent toute l’attention. COMMENT ARRIVEZ-VOUS A MANGER, BOIRE ET A RETROUVER LE SOMMEIL? VOTRE CONSCIENCE NE VOUS EN EMPÊCHE PAS?

Sissi zayyat

23 h 44, le 31 juillet 2020

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • NON BIEN SÛR IL S’AGIT D’UN ACCIDENT DE ROUTE. Tout comme les dépressions nerveuses, la propagation du cancer à une vitesse vertigineuse et les suicides, ils ne sont ne sont pas dus aux désastre que vivent les citoyens ni à l’air l’air de dioxyde de carbone et d’ordures que génèrent les. 30.000,générateurs électriques pour remplir les poches des pourris qui gouvernent . Non ils n’y sont pour rien. Et même si le pays brûle entièrement avec sa population ce sera à cause d’un complot étranger qui veut leur mort parce qu’ils sont le centre du monde et attirent toute l’attention. COMMENT ARRIVEZ-VOUS A MANGER, BOIRE ET A RETROUVER LE SOMMEIL? VOTRE CONSCIENCE NE VOUS EN EMPÊCHE PAS?

    Sissi zayyat

    23 h 44, le 31 juillet 2020