Rechercher
Rechercher

Liban

Deux jours après ses critiques envers Le Drian, Diab salue les "profondes relations franco-libanaises"

Le Liban étudie actuellement la proposition de Paris de fournir une aide technique pour aider le pays du Cèdre à sortir de la crise financière, a affirmé le Premier ministre à une délégation de l'ambassade de France. 

Deux jours après ses critiques envers Le Drian, Diab salue les

Le Premier ministre libanais, Hassane Diab, recevant une délégation de l'ambassade de France, le 30 juillet 2020. Photo Dalati et Nohra

Deux jours après ses propos controversés concernant la visite du chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, à Beyrouth, le Premier ministre libanais, Hassane Diab, a reçu jeudi au Sérail une délégation de l'ambassade de France et a salué les "profondes relations" franco-libanaises. 

Mardi, lors d'un Conseil des ministres, Hassane Diab avait estimé que "la visite du ministre français des Affaires étrangères n’a rien apporté de nouveau". "Il manquait d’informations concernant le processus de réformes du gouvernement. Le fait qu’il ait lié toute aide au Liban à la concrétisation de réformes et à la nécessité de passer par le Fonds monétaire international (FMI) confirme qu’il y a toujours une décision internationale de ne pas aider le Liban", avait déclaré le chef du gouvernement. Ces propos avaient été condamnés par de nombreux responsables politiques. 

Au Sérail, M. Diab a reçu une délégation présidée par la chargée d'affaires de l'ambassade, Salina Grenet-Catalano. Au cours de la réunion, Mme Grenet-Catalano a assuré que la France est solidaire de Beyrouth et prête à lui assurer son soutien. De son côté, M. Diab a indiqué que le Liban étudie actuellement la proposition de Paris de fournir une aide technique pour aider le pays du Cèdre à sortir de la crise financière. Il a salué "les relations profondes entre la France et le Liban, qui sont ancrées dans l'histoire des deux pays et leurs valeurs partagées". Le Liban souhaite "renforcer la coopération bilatérale entre les deux pays, notamment dans le cadre des organisations internationales", a ajouté le président du Conseil. Il a encore souligné que la visite du chef du Quai d'Orsay auprès des autorités libanaises "entre dans le cadre de cette relation historique" entre les deux pays. 

Lire aussi

Hariri s’en prend à Diab : Mais où donc nous mène le Premier ministre ?

Lors de son séjour à Beyrouth la semaine dernière, le ministre français des Affaires étrangères n'avait pas mâché ses mots, évoquant "le côté passif" des autorités et réclamant des réformes attendues "depuis trop longtemps". M. Le Drian s'était entretenu avec les principaux responsables libanais, dans une première visite d'un responsable étranger de haut niveau depuis plusieurs mois, dans un Liban en pleine crise économique et financière. Au cours de ses réunions, le ministre français avait réitéré son appel aux responsables libanais à engager des réformes afin de débloquer les aides internationales, insistant notamment sur l'audit de la Banque du Liban, l'électricité, l'indépendance et la transparence de la justice.


Deux jours après ses propos controversés concernant la visite du chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, à Beyrouth, le Premier ministre libanais, Hassane Diab, a reçu jeudi au Sérail une délégation de l'ambassade de France...

commentaires (21)

JE PENSAIS QUE LE MOT "LA GIROUETTE" ETAIT APPLIQUE UNIQUEMENT A NOTRE AMI DU CHOUF ON VOIT BIEN QUE DIAB A VITE APPRIS ET DE LA A TREMPER DANS LE CIRQUE IL N'A PLUS QU'UNE PETITE LIGNE A FRANCHIR SI CE N'EST DEJA FAIT LA VERITE QUELQU'UN PEUT IL M'EXPLIQUER POURQUOI KROOL A 500000 DOLLARS SPECIALISTE D ELA MISSION A DONNER A ETE ELIMINE ET ALVAREZ A PRIS LE CONTRAT A 2 MILLIONS DE DOLLARS? JE N'OSE CONNAITRE LA REPONSE MAIS JE SUIS NEANMOINS CURIEUX DE LA CONNAITRE

LA VERITE

01 h 37, le 01 août 2020

Tous les commentaires

Commentaires (21)

  • JE PENSAIS QUE LE MOT "LA GIROUETTE" ETAIT APPLIQUE UNIQUEMENT A NOTRE AMI DU CHOUF ON VOIT BIEN QUE DIAB A VITE APPRIS ET DE LA A TREMPER DANS LE CIRQUE IL N'A PLUS QU'UNE PETITE LIGNE A FRANCHIR SI CE N'EST DEJA FAIT LA VERITE QUELQU'UN PEUT IL M'EXPLIQUER POURQUOI KROOL A 500000 DOLLARS SPECIALISTE D ELA MISSION A DONNER A ETE ELIMINE ET ALVAREZ A PRIS LE CONTRAT A 2 MILLIONS DE DOLLARS? JE N'OSE CONNAITRE LA REPONSE MAIS JE SUIS NEANMOINS CURIEUX DE LA CONNAITRE

    LA VERITE

    01 h 37, le 01 août 2020

  • Je pense qu’il est déjà trop tard ... ne nous leurrons pas le pays est gouverner et le restera par des ignares et certains partis politique qui ont vendu leur allégeance à l’extérieur en premier lieu à l’Iran et d’autres à la Syrie !!! Et ne revenez pas me dire oui mais et l’Arabie saoudite et les pays du golf Pour répondre et j’irai plus loin que le patriarche HEUREUSEMENT QUE LA NEUTRALITÉ DU LIBAN ne dérange pas ces pays la hamdellah car sinon 1.6 million de libanais en plus du million déjà mourront de faim si ces pays la expulseraient les libanais travaillant chez eux Au moumana3istes SVP COMBIEN DE LIBANAIS TRAVAIL EN IRAN ?!?!? COMBIEN DE MILLIARDS ARRIVENT DE L’IRAN CHAQUE ANNÉE?!?!? Bande d’incapable

    Bery tus

    16 h 43, le 31 juillet 2020

  • a chaque fois que je vois un article sur ce monsieur, je pense a un ou deux adjectifs pour qualifier ce "il nest rien" qui seront censuré par l'OLJ... ...utilisez votre imagination, et elle n'a pas besoin d être fertile :)...

    Jack Gardner

    13 h 36, le 31 juillet 2020

  • Une petite suite : réformes attendues "depuis trop longtemps".Ce trop longtemps est date SIX MOIS . encore Merci

    aliosha

    12 h 51, le 31 juillet 2020

  • M. le Drion nous dit :"le côté passif" des autorités et réclame des réformes attendues "depuis trop longtemps". Voilà des belles paroles Voyons combien historiquement sont actives les paroles de la France concernant les Palestiniens ( 70 ans ), la responsabilité de la dette entretenue main dans la main avec le Haririsme (35 ans )le problème des dits réfugiés syriens (10 ans ) tout cela comme un début . Merci

    aliosha

    11 h 58, le 31 juillet 2020

  • LA PARISIENNE: Le ministre Le Drian a dû constater qu'en dépit des efforts de son pays et de la Communauté internationale, la clique au gouvernement libanais persiste et signe dans son allégeance aux prédateurs claniques qui ont mis l'économie et les finances nationales en faillite, et dans sa soumission à l'Iran et au Hezbollah qui se servirons du Liban pour étendre leur main-mise sur la région. Il ne reste plus pour la France qu'à tenter de sauver la Francophonie et des relations culturelles historiques . Une mission difficile dévolue à la nouvelle ambassadrice de France, une spécialiste en la matière, de par sa formation et son expérience professionnelle. Tous les Amis de la France espèrent qu'elle réussira.

    Saab Edith

    11 h 04, le 31 juillet 2020

  • a l'evidence il n'y a pas que les maitres et allies de m. Diab qui lui font perdre la face ! voila que la France elle meme le fait de facon aussi claire que "mechante" pour lui et par ricochet pour le Liban(on le merite bien ) : ses excuses memes a m. Diab il n'a meme pas eu l'honneur de les presenter a l'ambassadeur mais seulement a une chargee d'affaires. ET PAF ! la gifle assenee au serein 1er ministre

    gaby sioufi

    09 h 55, le 31 juillet 2020

  • Il faudrait retenir sa magnanimité vis à vis de ce donneur de leçons , Mr Le Drian, qui n'avait pas été préparé à la dure réalité orientale , maintenant qu'il a fait preuve preuve de clémence,et d'indulgence envers le "petit" ministre Français, il ne lui reste plus qu'à terminer son oeuvre, à savoir les 3% des réformes qui lui restent à entreprendre. 1: Stabiliser notre monnaie, 2: réformer la gestion de l'électricité, 3: réclamer ses indemnités à l'AUB qui doivent etre impérativement payés en $ et se retirer , par exemple au vénézuela ...

    c...

    06 h 40, le 31 juillet 2020

  • Le pauvre, il ne sait plus sur quel pied danser Yallah dégager tous ces imposteurs vendu aux perses de notre pays qui ne savent contrôler que par bloquage, AUCUNE decision positif , que des decisions de Moumena3a, on ne construit rien comme ca, on ne peut que détruire.

    Aboumatta

    05 h 25, le 31 juillet 2020

  • Démissionner serait la seule chose digne et intelligente que vous feriez de ce monde , Diab...

    Robert Moumdjian

    05 h 01, le 31 juillet 2020

  • Volte face de Diab. Tiens tiens on change d’avis concernant la France? C’est bon il n’y a que les imbéciles qui ne le font. Espérons que ça fera un début d’une série pour mettre enfin les plans de réformes en exécution et que ce sursaut de conscience durera un temps avant qu’il ne reçoive un ordre du 6e sous sol pour recracher dans la soupe et tout faire foirer.

    Sissi zayyat

    18 h 49, le 30 juillet 2020

  • Je crois que le seul moyen qu’aurait la France d’aider le Liban, d’une bonne fois pour toutes, serait de le re-coloniser.

    Fady Abou Hanna

    18 h 14, le 30 juillet 2020

  • Incroyable ...ce volte face en 48 h. Est ce un premier ministre ou une girouette....etonnant...

    Houri Ziad

    17 h 22, le 30 juillet 2020

  • Deux jours après ses critiques envers Le Drian, Diab salue les "profondes relations franco-libanaises" tout ca c est du cinéma pour avoir un chèque plus gros la france a toujours été du coté du liban , mais tous les gouvernements qui sont succedés depuis 30 ans ne meritent pas ca . ce gouvernement pas mieux au lieu de reformer il demande de l aide gratuit au lieu de poursuivre les voleurs et commencer par certaines reformes gratuites : droit de la femme , état civil laic , justice indépendante , il,est temps d attaquer les 3 %.....tant qu il n y a pas de reformes il n y aura pas d aide pauvre liban

    youssef barada

    15 h 46, le 30 juillet 2020

  • Hahahaha...no comments et cessons de louvoyer, merci

    Wlek Sanferlou

    15 h 44, le 30 juillet 2020

  • "proposition de Paris de fournir une aide technique pour aider le pays du Cèdre à sortir de la crise financière", s' il faut leur tenir la main pour mettre en route les réformes, la France leur tiendra la main. Après tout il y a tellement de chantiers, que le gouvernement est dépassé par les événements. Merci la France, le seul l'unique pays qui se soucie du drame libanais.

    Desperados

    15 h 13, le 30 juillet 2020

  • Même la France sait administrer des "sahsouh"

    Fadi Moussalli

    15 h 11, le 30 juillet 2020

  • DIRE ET SE REDIRE EST L,APANAGE DES FAIBLES ET DES INCOMPETENTS.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    14 h 46, le 30 juillet 2020

  • Il etait temps de rectifier le "Tyr" Vous nous aviez foutu la " Honte" Monsieur DIAB. Merci pour la France, qui malgre la " Bourde" a quand meme delegue des personnes pour render visite a notre Premier Ministre.

    ABI AAD Christiane

    14 h 45, le 30 juillet 2020

  • Diab oublié une chose : présenter ses excuses pour les propos inqualifiables par lesquels il accusait le ministre français de mentir en disant vouloir aider le Liban.

    Yves Prevost

    14 h 38, le 30 juillet 2020

  • Aide technique, pas technique, perte de temps! Les techniciens ne manquent pas! Pas d' aide tant que les armes illegales protegent le systeme de pillage!

    LeRougeEtLeNoir

    14 h 31, le 30 juillet 2020