Coronavirus au Liban

Un nouveau décès et huit cas supplémentaires en 24h

Vingt-neuf personnes sont mortes du Covid-19 depuis l'apparition de la pandémie au Liban en février.

Un groupe de jeunes devant un bar, dans le quartier de Gemmayzé à Beyrouth, le 1er juin 2020. Photo PATRICK BAZ/AFP

Au lendemain d'une forte baisse des nouvelles contaminations au Covid-19, le Liban a enregistré durant les dernières 24h un décès supplémentaire et huit nouveaux cas de coronavirus, selon le dernier bilan du ministère de la Santé, publié samedi.

Le total des décès depuis l'apparition de la pandémie au Liban en février se chiffre désormais à 29. En outre, sur les huit nouveaux cas, quatre ont été confirmés parmi les résidents, contre quatre autres parmi les Libanais rapatriés ces derniers jours. Ces derniers chiffres portent à 1320 le bilan total de cas détectés depuis le 21 février, dont 280 ont été enregistrés auprès des personnes revenues de l'étranger. Avec 768 personnes complètement rétablies, le nombre de patients actuellement positifs au virus est de 523, dont 5 se trouvent dans un état critique.

En outre, le village de Barja (Chouf), où plus d'une quarantaine de personnes ont été dernièrement contaminées par une Libanaise atteinte du coronavirus et rentrée de l'étranger sans s'être mise en quarantaine à domicile, a annoncé samedi via sa cellule de crise que deux personnes atteinte du Covid-19 ont été admises à l'hôpital gouvernemental Rafic Hariri à Beyrouth, après une détérioration de leur état de santé. 

Les faux secrets du Covid-19

Les faux secrets du Covid-19

Le gouvernement de Hassane Diab a prolongé l'état de mobilisation générale jusqu'au 5 juillet pour lutter contre la propagation du Covid-19, parallèlement à la poursuite du déconfinement progressif. Ains, depuis lundi, une grande partie des commerces ont pu rouvrir leurs portes, durant des plages horaires plus longues que lors des premières phases du déconfinement. Le couvre-feu a été fixé entre minuit et 5h. Les centres commerciaux, fermés depuis trois mois, ont également pu rouvrir, dans le respect des mesures sanitaires de protection, à l’exception des salles de cinéma et des aires de jeux pour enfants. Dans le cadre de cette quatrième phase du déconfinement, les musées, le Casino du Liban, les clubs de tir, l’hippodrome (sans public) ont également pu rouvrir leurs portes. Les restaurants peuvent, pour leur part, accueillir la clientèle à 50 % de leur capacité jusqu'à minuit. Néanmoins, restent encore fermés les garderies, les salles de sport, les boîtes de nuit, les parcs d’attraction et jardins publics, les salles de jeux vidéo, les théâtres et les cinémas, ainsi que les lieux de grands rassemblements. Les garderies pourront rouvrir à partir du 8 juin, début de la 5ème étape de déconfinement, à 25% de leur capacité d'accueil.

En outre, une quatrième phase de rapatriement de Libanais bloqués à l'étranger en raison des fermetures des aéroports est prévue entre le 11 et le 19 juin. La compagnie locale Middle East Airlines a annoncé jeudi le programme de ces vols qui devraient permettre le retour au Liban de quelque 2 500 expatriés.


Au lendemain d'une forte baisse des nouvelles contaminations au Covid-19, le Liban a enregistré durant les dernières 24h un décès supplémentaire et huit nouveaux cas de coronavirus, selon le dernier bilan du ministère de la Santé, publié samedi.

Le total des décès depuis l'apparition de la pandémie au Liban en février se chiffre désormais à 29. En outre, sur les huit...

commentaires (0)

Commentaires (0)