Rechercher
Rechercher

Egypte

Le meurtrier de la diva pop libanaise Suzanne Tamim gracié par Sissi

Cet ancien policier, Mohsen al-Sukkari, avait été condamné en 2010 à 25 ans de prison en appel pour l'assassinat à coups de couteau deux ans plus tôt à Dubaï de la célèbre chanteuse et actrice, âgée de 30 ans.

Suzanne Tamim avait été assassinée en 2008. Archivevs AFP

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a gracié samedi des milliers de prisonniers pour la fin du ramadan, parmi lesquels un ancien policier emprisonné pour l'assassinat de la diva pop libanaise Suzanne Tamim en 2008, a annoncé le journal officiel. Cet ancien policier, Mohsen al-Sukkari, avait été condamné en 2010 à 25 ans de prison en appel pour l'assassinat à coups de couteau deux ans plus tôt à Dubaï de la célèbre chanteuse et actrice, âgée de 30 ans. Son procès avait révélé qu'il avait agi sur ordre de l'amant de sa victime, le magnat égyptien de l'immobilier Hisham Talaat Moustafa, en échange de deux millions de dollars.
Moustafa, un proche de Gamal Moubarak, fils de l'ancien président Hosni Moubarak renversé en 2011, avait été condamné pour sa part à 15 ans de prison avant de bénéficier, en 2017, d'une grâce pour raisons de santé.

Au cours d'un procès en première instance en 2009, les deux hommes avaient été condamnés à mort, mais leurs peines avaient été réduites en appel.
L'affaire, mélange de crime, de pouvoir, de show-business et de sexe, avait été très suivie au Liban et en Egypte, un pays où les puissants hommes d'affaires font rarement face à la justice.

Le président égyptien a gracié samedi un total de 3.157 détenus à l'occasion de la fête du Fitr, la fête marquant la fin du ramadan.


Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a gracié samedi des milliers de prisonniers pour la fin du ramadan, parmi lesquels un ancien policier emprisonné pour l'assassinat de la diva pop libanaise Suzanne Tamim en 2008, a annoncé le journal officiel. Cet ancien policier, Mohsen al-Sukkari, avait été condamné en 2010 à 25 ans de prison en appel pour l'assassinat à coups de couteau...

commentaires (7)

"ils" se font criminels et justiciers. Pauvre victimes alors!! ou est la justice dans ces pays-la?

Marie Claude

10 h 17, le 26 mai 2020

Tous les commentaires

Commentaires (7)

  • "ils" se font criminels et justiciers. Pauvre victimes alors!! ou est la justice dans ces pays-la?

    Marie Claude

    10 h 17, le 26 mai 2020

  • C'est bien vital comme information ?? Pourriez-vous aussi nous parler des 3 156 autres graciés ? tant qu'à faire :)

    RadioSatellite.co

    10 h 42, le 25 mai 2020

  • Un gracié parmi 3’157 et Il fait les gros titres de la presse Libanaise? Wow! C’est vrai qu’on le vaut bien...

    Gros Gnon

    16 h 14, le 24 mai 2020

  • Justice de Polichinelle, quelle honte!

    Wlek Sanferlou

    15 h 25, le 24 mai 2020

  • Pour eux c'est "halal"

    Chucri Abboud

    13 h 50, le 24 mai 2020

  • Pour le moins qu'on puisse dire, aux yeux du monde, et même de l'univers, cette décision ne va certainement pas améliorer l'image des arabes ...

    Remy Martin

    12 h 54, le 24 mai 2020

  • fache des libanais mr sissi ?

    gaby sioufi

    10 h 22, le 24 mai 2020