Rechercher
Rechercher

Économie - Plan de relance

Paris demande au Liban de mettre en œuvre des réformes "indispensables"

"C'est sur cette base que la France se tient prête à accompagner les efforts du Liban, en liaison avec ses partenaires", a souligné la porte-parole de la diplomatie française.

La porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Agnès von der Mühll. Photo tirée du site du ministère français des Affaires étrangères

La France a salué vendredi le plan de relance économique annoncé par le Liban et l'a appelé à mettre en œuvre sans délai une série de réformes pour pouvoir bénéficier d'un soutien financier international.

"Le gouvernement libanais a adopté un plan économique et décidé de solliciter un programme du FMI. Ce sont des décisions importantes pour trouver une solution à la crise majeure que traverse le pays", a déclaré la porte-parole du ministère français des Affaires étrangères dans un communiqué. Le gouvernement libanais espère que son plan, entériné jeudi, sera jugé suffisamment crédible par la communauté internationale pour lui garantir des aides cruciales de plus de 20 milliards de dollars (18 mds EUR).

Lire aussi

Le gouvernement paraphe la demande d'aide au FMI

"Il est désormais urgent que les réformes indispensables au relèvement du pays soient mises en œuvre et permettent ainsi de répondre aux aspirations légitimes du peuple libanais", a ajouté Agnès von der Mühll dans un communiqué. "C'est sur cette base que la France se tient prête à accompagner les efforts du Liban, en liaison avec ses partenaires", a souligné la porte-parole de la diplomatie française.
En décembre, le groupe international de soutien au Liban (GIS), réuni sous la houlette de la France - il compte plusieurs pays européens et arabes - avait conditionné toute aide financière à une série de réformes, notamment la lutte contre la corruption et l'évasion fiscale.

Lire aussi

La demande d'aide du Liban au FMI, "une première étape nécessaire", affirme Schenker

Face à une crise économique inédite depuis la fin de la guerre civile (1975-1990) et malgré les restrictions imposées face au nouveau coronavirus, la mobilisation populaire contre le pouvoir accusé de corruption et d'incompétence - déclenchée à l'automne dernier - a repris ces derniers jours. "La France réitère son attachement à la souveraineté, à la stabilité et à la sécurité du Liban qu'il est essentiel de dissocier des crises en cours dans un contexte de fortes tensions régionales", a relevé la porte-parole du Quai d'Orsay.



La France a salué vendredi le plan de relance économique annoncé par le Liban et l'a appelé à mettre en œuvre sans délai une série de réformes pour pouvoir bénéficier d'un soutien financier international."Le gouvernement libanais a adopté un plan économique et décidé de solliciter un programme du FMI. Ce sont des décisions importantes pour trouver une solution à la crise majeure...

commentaires (3)

les libanais disent( kollon yani kollon) "tout le monde" merci la france merci Macron de ne pas accorder un centime au Liban sans contrepartie. reformer l état en profondeur (état laic, droit de la femme, élections libres, justice indépendante,abolition la peine de morts, POURSUIVRE LES CORROMPUS ET LES VOLEURS DU TRESOR SANS DELAI et j oubli..........)tous ces reformes ne coutent pas chères et ne demandent aucune aide de l étranger que les libanais commencent par ca et l aide arrivera tout seul rien que( les expatriés +FMI+CEDRE) le Liban survivra avant que les Mafieux locaux le dépouille

youssef barada

15 h 30, le 02 mai 2020

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • les libanais disent( kollon yani kollon) "tout le monde" merci la france merci Macron de ne pas accorder un centime au Liban sans contrepartie. reformer l état en profondeur (état laic, droit de la femme, élections libres, justice indépendante,abolition la peine de morts, POURSUIVRE LES CORROMPUS ET LES VOLEURS DU TRESOR SANS DELAI et j oubli..........)tous ces reformes ne coutent pas chères et ne demandent aucune aide de l étranger que les libanais commencent par ca et l aide arrivera tout seul rien que( les expatriés +FMI+CEDRE) le Liban survivra avant que les Mafieux locaux le dépouille

    youssef barada

    15 h 30, le 02 mai 2020

  • Nous savons tous que toutes les reformes promises ne se ferons jamais et que l'equipe qui a mis en place ce gouvernement n'en voudra pas car si c'etait le cas qu'est ce qui les a empeche de le faire apres Cedre 2018. Surement pas Hariri a ce moment TOUS LES PARLEMENTAIRES CRIENT AU JUGEMENT DES CORROMPUS ET A PART CERTAINS ( KATAEB PAULA YAVOUBIAN ET PARFOIS LES FL ) PERSONNE NE VOTE AUCUN ELOI POUR CELA OU NE FAIT MEME UN GESTE POUR ARRETER LE CONSEIL DU SUD OU LE VOL AU PORT OU LES SOCIETES DE CHARITE QUI PILLULENT POUR NE PAS PAYER DE TAXES AU PORT ET VENDENT TOUS LES ARTICLES POSSIBLE SET IMAGINAIRES AVEC DES PROFITS QUI SERVENT A FINANCER LES PARTIS APRES L'ALLEMAGNE QUI A A SON TOUR BANNI TOUT LE HEZBALLAH . IL N'Y A AUCUNE CHANCE D'AIDE AU LIBAN TANT QUE CE PARTI TIENDRA DE PRES ( A TRAVERS BASSIL/AOUN par ordre ) ) OU DE LOIN NOTRE LIBAN

    LA VERITE

    01 h 47, le 02 mai 2020

  • EST-CE QUE LES REFORMES ECONOMIQUES SANS REFORMES POLITIQUES SERONT-ELLES JUGEES SUFFISANTES PAR LES DONATEURS ET INVESTISSEURS ET PAR LES INSTANCES INTERNATIONALES ? JE N,Y CROIS PAS.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    21 h 17, le 01 mai 2020

Retour en haut