SYSTÈME D’EXPLOITATION

Les astuces pour accélérer son PC sous Windows 10

Un ordinateur qui fonctionne au ralenti n’est pas forcément synonyme d’une fin de vie. Avant d’investir dans une nouvelle machine, on peut toujours tenter de donner un coup de fouet à son ordinateur en réalisant quelques manipulations accessibles à tous.

Désinstaller les logiciels qu’on n’utilise pas peut accélérer sensiblement le PC. Capture d’écran

Votre PC, qui a quelques années, commence à montrer quelques signes de faiblesse ? Si vous ne l’avez pas entretenu un minimum au fil des ans, Windows peut être victime de quelques lenteurs et autres ratés. Et si les plus radicaux entameront une réinstallation complète du système d’exploitation, les utilisateurs peu à l’aise avec une telle manipulation pourront toujours essayer quelques-unes des astuces qui suivent pour essayer d’améliorer les choses.


Évacuer la poussière
Si l’ordinateur a tendance à chauffer un peu trop et que le ventilateur se déclenche de manière intempestive, il y a de fortes chances pour que la poussière accumulée au cours des années soit la responsable.

Démontez le capot de la machine et, à l’aide d’une bombe d’air sec, soufflez pour ôter toute la poussière du ventilateur et les grilles d’évacuation d’air chaud. Un ordinateur propre sous le capot dissipera bien mieux la chaleur émise par le processeur, ce qui améliorera sensiblement les performances.


Rechercher et supprimer les malwares
La présence d’un ou plusieurs malwares dans le système d’exploitation fait partie d’un des autres facteurs fréquents de ralentissement d’un ordinateur. Pour le vérifier, on peut lancer une analyse avec deux logiciels différents, mais complémentaires : AdwCleaner et Malwarebytes Anti-Malware. Le premier est totalement gratuit et s’exécute sans installation. Le second nécessite quant à lui d’être installé et propose une version d’essai gratuite.

Installez ces deux outils sur le PC, lancez une analyse et supprimez les éléments détectés par ces deux logiciels. Il est probable que l’ordinateur doive redémarrer après les analyses.

Une fois ce nettoyage terminé, vous pourrez désinstaller Malwarebytes Anti-Malware afin qu’il ne s’exécute pas à votre insu en arrière-plan. N’hésitez pas à relancer de temps en temps une analyse avec ces outils pour vérifier qu’aucun programme malveillant n’est présent sur votre machine.


(Lire aussi : Les solutions pour amplifier le signal Wi-Fi chez soi)


Désinstaller les programmes inutiles
Avec le temps, vous avez sans doute installé des logiciels lorsque vous en aviez besoin sans forcément penser à les désinstaller, pour le cas où vous en auriez besoin plus tard. Ces programmes inutilisés encombrent non seulement le disque dur, mais peuvent aussi monopoliser certaines ressources de l’ordinateur s’ils s’exécutent en arrière-plan. Mieux vaut donc passer en revue ceux dont on a vraiment besoin, et désinstaller les autres.

Pour ce faire, cliquez sur le menu Démarrer, et rendez-vous dans les Paramètres de Windows. Cliquez ensuite sur Applications, puis dans la section Applications et fonctionnalités, sélectionnez un programme dont vous n’avez plus besoin et cliquez sur Désinstaller pour le supprimer de votre machine.

Recommencez l’opération autant de fois que nécessaire pour supprimer tous les logiciels que vous n’utilisez pas, ou plus. Si vous le souhaitez, vous pourrez aller encore plus loin en supprimant les logiciels préinstallés sur Windows 10 et dont vous ne vous servez jamais. La manipulation n’est pas très compliquée et permettra de vous débarrasser de nombreux utilitaires que vous n’avez probablement jamais utilisés.



Limiter les applications lancées au démarrage
Vous trouvez que votre PC est beaucoup plus lent à démarrer que lorsque vous l’avez acheté ? Vous avez sans doute de nombreux logiciels qui se lancent au démarrage de Windows et qui ne sont pas forcément utiles dans l’utilisation quotidienne du PC : utilitaire d’impression, logiciel de discussion, lecteur de musique, etc. Tous ces éléments peuvent être ouverts manuellement, a posteriori, quand vous avez besoin de les utiliser.

Pour limiter le nombre d’applications ouvertes automatiquement au démarrage de Windows, ouvrez le gestionnaire des tâches à l’aide du raccourci clavier Ctrl + Alt + Suppr et cliquez sur Gestionnaire des tâches.

Placez-vous ensuite sur l’onglet Démarrage, faites un clic droit sur les programmes que vous ne souhaitez pas voir démarrer avec Windows et cliquez sur Désactiver.


(Lire aussi : Google Assistant : comment passer du gadget à l’outil indispensable)



Faire de la place sur le disque dur
Un manque d’espace de stockage peut parfois mener à de sérieux ralentissements de Windows. Pensez à surveiller qu’il reste bien suffisamment d’espace sur le disque en ouvrant par exemple une fenêtre de l’Explorateur de fichiers et en vous plaçant sur Ce PC. Si vous devez libérer de l’espace, vous pourrez faire un peu de ménage dans votre stockage en passant par l’utilitaire dédié dans Windows 10.

Pour cela, cliquez sur le menu Démarrer, ouvrez les Paramètres et rendez-vous dans le menu Système. Placez-vous ensuite sur la section consacrée au Stockage et vérifiez que l’Assistant de stockage est bien activé. On peut cliquer sur Configurer l’Assistant de stockage ou l’exécuter pour modifier ses préférences ou le lancer immédiatement en cliquant sur Nettoyer maintenant.

On peut tout aussi bien passer en revue manuellement la répartition de l’occupation du disque. En cliquant sur chaque élément, vous pourrez désinstaller des applications et fonctionnalités, choisir les fichiers temporaires à supprimer, etc.



Changer les paramètres d’alimentation
Les performances d’un ordinateur portable peuvent varier en fonction du type d’alimentation choisi. Sur batterie, on préférera généralement privilégier l’autonomie, en réduisant donc les performances de l’ordinateur. En revanche, sur secteur, Windows propose trois possibilités et choisira généralement les meilleures performances. On pourra le vérifier, lorsque le PC est branché sur secteur, en cliquant sur l’icône batterie affichée dans la barre des tâches.



Désactiver l’indexation du PC
L’indexation du PC peut être un facteur de son ralentissement. S’il est très pratique pour permettre de trouver rapidement un fichier dans la barre de recherche de Windows 10, son fonctionnement constant en arrière-plan peut dans certains cas considérablement ralentir le système. Il est alors possible de le désactiver.

Pour cela, ouvrez une fenêtre Exécuter à l’aide du raccourci clavier Windows + R, saisissez la commande services.msc et validez. Dans la liste des services affichés, recherchez Windows Search et faites un double clic sur celui-ci. Dans la fenêtre qui s’affiche, à la ligne Type de démarrage, sélectionnez Désactiver et choisissez de l’Arrêter. Validez ensuite en cliquant sur Appliquer puis sur OK.

Si l’on souhaite remettre en place l’indexation des fichiers, on doit refaire la manipulation afin de ramener les valeurs définies en principe par défaut. Il faudra donc remettre le paramètre Type de démarrage sur Automatique (Début différé), avant de cliquer sur Démarrer pour remettre État du service sur En cours d’exécution.



Redémarrer régulièrement l’ordinateur
Cela semblera tomber sous le sens pour certains, mais si vous faites partie de ceux qui laissent tourner leur ordinateur 24h/24, il est parfaitement normal qu’au bout de plusieurs jours la machine donne des signes de fatigue. Pensez donc à la redémarrer assez régulièrement pour libérer la mémoire et terminer tous les processus toujours actifs en tâche de fond, mais dont vous n’avez peut-être plus besoin sur le PC.

Source : rédaction et web


Votre PC, qui a quelques années, commence à montrer quelques signes de faiblesse ? Si vous ne l’avez pas entretenu un minimum au fil des ans, Windows peut être victime de quelques lenteurs et autres ratés. Et si les plus radicaux entameront une réinstallation complète du système d’exploitation, les utilisateurs peu à l’aise avec une telle manipulation pourront toujours essayer...

commentaires (0)

Commentaires (0)