Liban-Sud

Enquête de la Finul sur le lancement par Israël de fusées éclairantes au-dessus de villages libanais

L'Etat hébreu a indiqué à la force onusienne avoir lancé les projectiles après avoir découvert de nombreuses ouvertures dans la barrière technique qu'elle a installée à la frontière. 

Des soldats israéliens (1er plan) et les membres de la Finul, le 18 avril 2020,; à la frontière entre le Liban et Israël. AFP / JALAA MAREY

Une enquête va être menée par la Force intérimaire de l'ONU au Liban (Finul) sur l'envoi, dans la nuit de vendredi à samedi, de nombreuses fusées éclairantes au-dessus de plusieurs localités du Liban-Sud, a annoncé le porte-parole de la Force onusienne, Andrea Tenenti, à l'Agence nationale d'Information (Ani, officielle). 

Vendredi soir, l'armée israélienne a lancé plusieurs dizaines de ces fusées au-dessus de Houla et de Mays el-Jabal, le long de la frontière, avait rapporté l'Ani, tandis que des bruits d'explosions pouvaient être entendus dans la région. 

"La Finul a observé hier le lancement de fusées éclairantes au-dessus de plusieurs secteurs de la ligne bleue, dans les régions proches de Mays el-Jabal, Yaroun et Aïta el-Chaab, et s'est déployée dans cette région", a affirmé M. Tenenti. Il a souligné que des contacts avaient immédiatement été entrepris par le commandant de la Finul, le général italien Stefano Del Col, avec les différentes parties. 

"L'armée israélienne a souligné avoir lancé les fusées après avoir découvert de nombreuses ouvertures dans la barrière technique qu'elle a installée à la frontière, au sud de la ligne bleue", a rapporté le porte-parole. Et d'annoncer qu'une enquête avait été ouverte concernant cet incident". "Pour le moment, la situation est calme", a-t-il précisé.

La Finul a dans ce contexte appelé toutes les parties en présence dans la région frontalière à œuvrer à réduire les tensions et assurer la stabilité.

Samedi après-midi, une patrouille de l'armée israélienne, composée de six soldats et de deux jeeps, a brièvement franchi le grillage frontalier à hauteur de Barket Naqqar, non loin de Chebaa, et lancé des grenades fumigènes entre le grillage et la Ligne bleue, a indiqué l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).

Les dernières semaines ont été marquées par plusieurs incidents entre le Liban et l'Etat hébreu. Mercredi, un véhicule civil appartenant à des combattants du Hezbollah a été détruit du côté syrien du poste-frontière de Jdeidet Yabous, à la frontière avec le Liban, par un drone israélien. En début de semaine, des drones et avions israéliens avaient survolé de manière insistante le Liban, notamment au-dessus de Beyrouth et de ses banlieues. Mardi, c'est une patrouille israélienne, accompagnant un engin de chantier, qui avait fait une brève incursion en territoire libanais, au niveau de la localité de Adaïssé.



Lire aussi
Jdeidet Yabous : un échange de messages musclés entre Israël et le Hezbollah, le décryptage de Scarlett Haddad

Raid israélien contre le Hezbollah à la frontière syrienne

 


Une enquête va être menée par la Force intérimaire de l'ONU au Liban (Finul) sur l'envoi, dans la nuit de vendredi à samedi, de nombreuses fusées éclairantes au-dessus de plusieurs localités du Liban-Sud, a annoncé le porte-parole de la Force onusienne, Andrea Tenenti, à l'Agence nationale d'Information (Ani, officielle). 

Vendredi soir, l'armée israélienne a lancé...

commentaires (6)

Comédie Divine entre les adeptes de dieux rivaux mais qui agissent en coordination!! Bizzaroïde...ou pas vraiment.

Wlek Sanferlou

15 h 00, le 19 avril 2020

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • Comédie Divine entre les adeptes de dieux rivaux mais qui agissent en coordination!! Bizzaroïde...ou pas vraiment.

    Wlek Sanferlou

    15 h 00, le 19 avril 2020

  • POUR DENICHER LES TAUPES LORSQU,ELLES SORTENT LA TETE.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    22 h 37, le 18 avril 2020

  • .. 10 fois plus grand que le petit Liban. Dont acte.

    Honneur et Patrie

    19 h 01, le 18 avril 2020

  • Le jeu de cache-cache sur la frontière sud avec Israél n'a aucun sens. Quant aux fusées éclairantes, c'est du Ayssar Âmer modernisé pour amuser les enfants du Sud . Il vaut mieux oeuvrer pour le retour des déplacés syriens dans leur pays natal 18 fois plus grand que le petit Hélas, certains milieux ne veulent pas que les déplacés et les réfugiés rentrent chez eux dans leurs pays respectifs afin de perpétuer le climat d'insécurité au Liban dans le but de pousser les Libanais à quitter le pays de leurs aïeux !

    Honneur et Patrie

    18 h 19, le 18 avril 2020

  • On dirait que le virus a peur des sionistes car ils se promènent comme ils veulent..."

    Eleni Caridopoulou

    17 h 41, le 18 avril 2020

  • bof... Fusées éclairantes c'est pour surveiller ces pro iraniens et conseillers iraniens au sud qui veulent faire la guerre à partir du liban et aller libérer je ne sais quoi quelles terres qui ne nous concernent pas. Sachant que le palestien est tout sauf ami du liban. Fusées éclairantes ? C'est moins dangeureux que de taper des manifestants à la place des martyrs ou d'autres actes de violence en arborant des Tshirts noirs.

    RadioSatellite.co

    17 h 05, le 18 avril 2020